Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

10 juin 2009 13h40 HE

Le ministre Van Loan salue les efforts conjoints des services de police menés dans le cadre d'une saisie importante effectuée dans les installations de culture de marijuana

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 juin 2009) - L'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, a fait la déclaration suivante en réponse à l'annonce concernant une opération conjointe d'application de la loi. L'opération, à laquelle a participé la GRC, la Sûreté du Québec, le Service de police de la ville de Montréal, le Service de police de Longueuil et le Département de police de Laval, a entraîné l'interruption des activités de 12 installations présumément utilisées pour la culture de la marijuana.

Plus de 800 agents d'application de la loi ont participé à l'opération Borax qui visait un réseau présumé de production et de distribution de marijuana au Québec. Les agents d'application de la loi ont saisi près de 18 000 plants de marijuana, 395 kilos de marijuana en vrac ainsi que 400 000 $ en argent. De plus, les policiers ont effectué plus de 100 arrestations.

"Je tiens à féliciter les services de police de leur excellente collaboration qui a permis encore une fois de mener avec succès une autre opération. En conjuguant leurs efforts, les organismes d'application de la loi éradiquent les drogues dangereuses de nos rues et rendent nos collectivités plus sécuritaires. Ces arrestations n'auraient pas été possibles sans le dévouement et la diligence des agents de police, qui travaillent sans relâche afin de protéger nos quartiers contre le crime organisé.

Pour aider les services de police à lutter contre le crime, la production et la distribution de drogues illicites, nous avons investi 102 millions de dollars sur cinq ans dans la Stratégie nationale antidrogue. Nous avons également pris des mesures contre le crime organisé, les gangs, les armes illégales et les drogues illicites, notamment :

- le Fonds de recrutement de policiers;

- le recrutement de 1 500 nouveaux agents de la GRC;

- l'élargissement des programmes pour empêcher les jeunes de se joindre aux gangs;

- une peine d'emprisonnement obligatoire pour les crimes commis avec une arme à feu;

- la mise en place de nouvelles dispositions législatives pour durcir les peines à l'égard des actes de violence et le trafic de drogue liés aux gangs et au crime organisé.

Le message du gouvernement est clair : la production, le trafic et la distribution de drogues illégales ne seront aucunement tolérés. Notre gouvernement continuera d'aider les intervenants des organismes d'application de la loi à s'attaquer au crime organisé et aux trafiquants de drogues."

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657