Agence de la consommation en matière financière du Canada

Agence de la consommation en matière financière du Canada

31 oct. 2011 11h18 HE

Le Mois de la littératie financière prend son envol

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 31 oct. 2011) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

C'est aujourd'hui que débute le Mois de la littératie financière, une initiative mise sur pied par le Groupe d'action sur la littératie financière (GALF), en collaboration avec l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), l'organisme chef de file du gouvernement du Canada dans le domaine de la littératie financière.

L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, était présent au coup d'envoi qui s'est déroulé au Central YMCA, situé au centre-ville de Toronto, et il était accompagné de James Rajotte, député d'Edmonton-Leduc et président du Comité permanent des finances. Ils ont été rejoints par Donald Stewart, président du Groupe de travail sur la littératie financière, Brenda Leong, présidente de la Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique (CVMCB), Lucie Tedesco, commissaire adjointe de l'ACFC, et Laurie Campbell, directrice exécutive de Credit Canada et membre du GALF.

« Toute la question de la littératie financière a une grande signification pour moi, et certainement pour notre gouvernement », a déclaré le ministre Flaherty. « Pendant toute la durée de notre mandat, notre gouvernement s'est préoccupé d'aider les Canadiens afin qu'ils puissent reconnaître et saisir les meilleurs produits et services financiers possibles répondant à leurs besoins et conditions respectifs.»

Le GALF et le Mois de la littératie financière

Le GALF regroupe sept organisations sans but lucratif : ABC Life Literacy Canada; la Fondation canadienne d'éducation économique (FCEE); Credit Canada; le Financial Planning Standards Council (FPSC); l'Investor Education Fund (IEF); Jeunes Entreprises et le Centre canadien pour la l'éducation financière, une division de SEDI (Social and Enterprise Development Innovations).

« Je suis reconnaissant envers le ministre qui a eu la bonne idée de mettre sur pied le Groupe de travail et d'accepter ses recommandations » a dit M. Stewart, « et je félicite GALF et ses membres qui ont fait de la littératie financière leur point de mire depuis de nombreuses années et se sont réunis pour faire en sorte que le Mois de la littératie financière soit un mois de découverte et d'apprentissage pour de nombreux Canadiens ».

Outre les membres du GALF et l'ACFC, plusieurs organisations nationales, provinciales, communautaires et sans but lucratif participeront au Mois de la littératie financière, pour insister sur le caractère essentiel de la littératie financière au Canada et encourager les Canadiens à améliorer leurs connaissances financières. Le site Web consacré au Mois de la littératie financière présente les 200 activités offertes par environ 75 organisations aux quatre coins du pays au cours du mois de novembre 2011. Les activités sont diverses : certaines sont d'ordre général et s'adressent à tous les Canadiens, et d'autres sont davantage ciblées sur les personnes ayant des besoins particuliers, comme les aînés, les jeunes, les étudiants et les enseignants.

« Je suis heureuse que l'ACFC joue toujours un rôle proactif et de leadership pour coordonner les efforts déployés à l'échelle nationale pour le compte du gouvernement fédéral dans le domaine de la littératie financière », a déclaré Mme Tedesco. « Étant donné le double mandat de l'ACFC – renforcer la surveillance des questions de consommation et diversifier les activités d'éducation des consommateurs dans le secteur financier – nous considérons le Mois de la littératie financière comme une pièce maîtresse non seulement de nos priorités stratégiques mais aussi de celles du gouvernement du Canada. »

Recherche de la CVMCB

Durant le lancement du Mois de la littératie financière, la CVMCB a divulgué les résultats de la première étude comparative exhaustive menée au Canada sur les connaissances financières de base des jeunes. L'étude avait pour but d'évaluer l'efficacité des programmes d'éducation financière au secondaire — en particulier les résultats qui découlent de la littératie financière (connaissances, attitudes, sensibilisation et comportement) – et la mesure dans laquelle ils préparent les jeunes Canadiens à devenir des consommateurs de produits financiers. L'information et l'analyse de cette étude seront utiles aux éducateurs et aux décideurs lorsqu'ils auront à élaborer des programmes de littératie financière pour la jeunesse du Canada.

« Les réalités financières auxquelles nous sommes confrontés en tant que Canadiens indiquent bien que l'éducation des jeunes Canadiens pour en faire des consommateurs prudents sur le marché des produits financiers n'est pas une vaine initiative » a déclaré Mme Leong. « Il nous faut saisir l'élan pris par le Groupe de travail sur la littératie financière et devenir des chefs de file dans le monde en veillant à ce que les étudiants qui terminent leurs études ne soient pas seulement instruits en langues et en mathématiques, mais aussi en gestion des finances personnelles. »

Pour en savoir plus sur le MLF, visitez moisdelalitteratiefinanciere.ca.

Un résumé et la version intégrale du rapport de recherche de la CVMCB sont accessibles sur les sites www.bcsc.bc.ca et www.investright.org.

Mois de la littératie financière

Consultez le Mois de la littératie financière au Canada sur Facebook

Joignez-vous au groupe Partnering to Turn Financial Literacy into Action sur LinkedIn.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20111031-FCAC_800.jpg

Renseignements