Fédération du Travail de l'Ontario

Fédération du Travail de l'Ontario

30 nov. 2011 03h30 HE

Le mouvement syndical ontarien prêt à respecter un boycott possible des hôtels Novotel et du géant français de l'hôtellerie Accor

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 30 nov. 2011) - Plus de 1000 délégués représentant plus d'un million de salariés ontariens et 51 syndicats montrèrent leur soutien à la détermination des salariés de se syndiquer dans trois hôtels Novotel en Ontario.

Les salariés de trois hôtels Novotel non-syndiqués à Mississauga, North York, et Ottawa en Ontario sont en lutte pour se syndiquer depuis la fin 2008. Des élus indépendents ont confirmés que de fortes majorités des salariés dans chacuns des trois hôtels non-syndiqués favorisent la syndicalisation.

Plutôt que de reconnaître le syndicat, Accor a discipliné, suspendu, et même licensié plusieurs syndicalistes connus. Les actions de l'entreprise sont maintenant le sujet de tribunaux à la commission des relations du travail de l'Ontario.

La semaine dernière, le Nouveau Parti Democratique de l'Ontario a decidé de respecter un boycott des hôtels Novotel si UNITE HERE, le syndicat hôtelier nord-americain auquel les salariés de Novotel cherchent à adherer, le demande. Sid Ryan, ré-élu au poste de president de la Fédération du Travail de l'Ontario (FTO), a dit que:

"Le comportement du groupe Accor aux Novotel en Ontario est inacceptable et le place aux rangs des enterprises les plus hostiles aux syndicats du Canada. Nous ne pouvons pas permettre aux enterprises étrangères, tel l'entreprise française Accor, de venir dans nos communautés et de traiter les salariés de cette façon."

Rekha Sharma - une serveuse de restaurant travaillant au Novotel Mississauga - à dit aux délégués de la convention biennale de la FTO que UNITE HERE commençait à travailler avec des salariés d'Accor à travers le monde qui, comme les travailleurs canadiens, veulent se syndiquer:

"Que l'on travaille pour Accor au Canada ou en Indonésie ou n'importe où au monde, nous devons nous organiser et travailler ensemble pour s'assurer qu'Accor respecte nos droits humains fondamentaux d'adhérer à un syndicat."

La FTO regardera de près la situation et travaillera en coopération avec UNITE HERE Locaux 75 et 261 pour protéger les droits humains et syndicaux des salariés cherchant à se syndiquer.

www.ofl.ca

www.Twitter.com/OntarioLabour

www.Facebook.com/OntarioLabour

Renseignements

  • Fédération du Travail de l'Ontario
    Sid Ryan
    Président
    416-209-0066

    Fédération du Travail de l'Ontario
    Joel Duff
    Communications
    416-707-0349

    Unite Here, Syndicat des travailleurs d'hôtellerie
    David Sanders
    Directeur de Syndicalisation
    416-795-1789