Musée canadien pour les droits de la personne

Musée canadien pour les droits de la personne

26 nov. 2011 13h59 HE

Le Musée canadien pour les droits de la personne met à profit ses relations avec les Canadiens d'origine chinoise

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 26 nov. 2011) - Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) et des représentants de la communauté sino-canadienne de tout le pays se sont rencontrés aujourd'hui au Winnipeg Chinese Cultural and Community Centre (WCCCC) pour discuter des possibilités d'intégrer des programmes et un contenu canadien chinois à la programmation du MCDP. Ces échanges confirment la volonté du Musée d'entretenir un engagement continu avec les Canadiens et Canadiennes pendant qu'il se prépare à ouvrir ses portes comme dans l'avenir.

« Le Musée canadien pour les droits de la personne est un témoignage qui manifeste l'expérience que possède le Canada dans le secteur des droits de la personne. Notre objectif est de comprendre la richesse de l'histoire canadienne et de nous instruire à cette source, pour le bien de tous les Canadiens et Canadiennes, a déclaré Angela Cassie, Directrice des Communications et relations externes du MCDP. Les discussions d'aujourd'hui avec les représentants de la communauté sino-canadienne traduisent notre volonté de poursuivre notre engagement envers les Canadiens et Canadiennes pendant toute la période où les expositions et programmes inaugurant le Musée seront élaborés, ainsi que dans l'avenir. »

« Ces discussions ont constitué une étape essentielle à la consolidation des relations entre la communauté sino-canadienne et le Musée pour les droits de la personne, a poursuivi M. Joseph Du, président du WCCCC. Nous nous réjouissons de partager notre savoir, notre expérience et les points de vue de la communauté, afin qu'en profitent tous les futurs visiteurs du musée national du Canada consacré aux droits de la personne. »

Le dialogue avec la communauté chinoise canadienne occupe une place importante dans le processus d'élaboration du contenu du MCDP. Il permet au Musée de s'assurer que le contenu est exact et qu'il reflète les expériences d'un point de vue non seulement théorique, mais aussi communautaire. Cet aspect a beaucoup d'importance, car il touche aux diverses expériences vécues par les Canadiens et Canadiennes d'origine chinoise et à la taxe d'entrée imposée aux immigrants chinois. Cette consultation est un grand pas en avant et renforce la capacité du Musée de raconter les récits constituant l'histoire canadienne des droits de la personne. Le MCDP maintiendra son engagement envers le public et continuera de bâtir des relations durables avec les communautés ethnoculturelles, les groupes de défense, les organismes voués aux droits de la personne et le public.

À propos du Musée canadien pour les droits de la personne

Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), actuellement en construction à Winnipeg, au Manitoba, offrira aux Canadiens et Canadiennes et au monde entier un endroit pour explorer et promouvoir la question des droits de la personne et encourager l'action en faveur de ces droits. Avec l'achèvement de la construction prévu pour 2012, le MCDP est le premier musée national à voir le jour depuis plus de 40 ans, et il est le premier musée national situé hors de la région de la capitale nationale. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le MCDP, veuillez consulter http://museepourlesdroitdelapersonne.ca/ ou nous suivre sur Twitter : http://twitter.com/mcdp et sur Facebook : http://www.facebook.com/museedesdroitsdelapersonne.

Renseignements