Ministère du Patrimoine canadien

Ministère du Patrimoine canadien

19 sept. 2014 11h30 HE

Le Musée canadien pour les droits de la personne ouvre ses portes

La ministre Glover participe à l'inauguration historique du Musée canadien pour les droits de la personne

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 19 sept. 2014) - Ministère du Patrimoine canadien

L'honorable Shelly Glover, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, a participé aujourd'hui aux cérémonies d'inauguration du nouveau Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg. Ce nouveau musée est le premier au Canada à se consacrer exclusivement à la question de l'évolution, de la célébration et de la promotion des droits de la personne.

Le Musée veut encourager la réflexion et le dialogue sur le rôle exceptionnel que le Canada continue de jouer dans la promotion des droits de la personne au pays et dans le monde entier, en plus d'aider le grand public à mieux connaître les luttes souvent nécessaires pour assurer le respect de ces droits dans un monde turbulent.

Le Musée canadien pour les droits de la personne a été mis sur pied avec l'appui concerté du gouvernement du Canada, du gouvernement du Manitoba, de la Ville de Winnipeg, de partenaires privés et de milliers de donateurs de partout au Canada. L'engagement du gouvernement du Canada dans ce projet démontre qu'il tient à promouvoir les valeurs qu'ont en partage tous les Canadiens et à assurer le dynamisme de notre économie.

Les faits en bref

  • Le Musée canadien pour les droits de la personne est le premier exemple d'une collaboration entre un gouvernement provincial, une municipalité, le gouvernement du Canada et des donateurs du secteur privé dans le but de mettre sur pied un établissement culturel national.
  • Le nouveau musée est le premier musée national construit à l'extérieur de la région de la capitale nationale.
  • Le Musée canadien pour les droits de la personne offre une expérience en ligne unique, « Racontez votre histoire », où le public est invité à soumettre des récits écrits, des enregistrements vidéo ou audio ainsi que des photos au sujet de leurs expériences en matière de droits de la personne.
  • Le Musée entamera ses activités et son horaire normal de visites publiques dès le 27 septembre.

Citation

« Alors que nous nous préparons à célébrer le 150e anniversaire de la Confédération, nous ne devrions jamais oublier que la liberté, la dignité et l'égalité des chances sont notre héritage à tous, héritage que nous lèguerons à notre tour aux générations futures. J'espère sincèrement que le Musée deviendra un outil pour partager cet héritage avec le reste du monde. »

-L'honorable Shelly Glover, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles

Liens connexes

Musée canadien pour les droits de la personne

Amis du Musée canadien pour les droits de la personne

Restez branchés

Suivez-nous sur Twitter, YouTube, Facebook et Flickr.

Fiche d'information

Le Canada est déterminé à promouvoir les droits de la personne, au pays comme à l'étranger. À cette fin, le 19 septembre 2014, le nouveau Musée canadien pour les droits de la personne a officiellement ouvert ses portes à Winnipeg (Manitoba). Ce nouveau musée est le premier au Canada à se consacrer exclusivement à la question de l'évolution, de la célébration et de la promotion des droits de la personne.

Le projet du musée, d'abord lancé en 2003 par le regretté Israel Asper et la Fondation Asper, a évolué pour devenir un partenariat public-privé de partage des coûts de construction de l'édifice.

Le 20 avril 2007, le premier ministre Stephen Harper a annoncé la création du Musée canadien pour les droits de la personne à titre de musée national. Les travaux ont été officiellement lancés en décembre 2008, et la construction de l'édifice a débuté le 22 avril 2009. La construction du Musée repose sur un partenariat de financement unique regroupant le gouvernement du Canada, le gouvernement du Manitoba, la Ville de Winnipeg, la Forks Renewal Corporation et le secteur privé.

Jusqu'à maintenant, le gouvernement du Canada a affecté 100 millions de dollars à la construction du Musée canadien pour les droits de la personne ainsi que 21,7 millions de dollars à son budget annuel d'exploitation jusqu'en 2015-2016.

Le Musée canadien pour les droits de la personne est un musée d'idées qui offrira des expositions multisensorielles grâce à une foule de techniques avant-gardistes afin que les visiteurs de tout âge et de toute capacité, qu'ils soient en personne ou en ligne, aient l'occasion de se renseigner sur les droits de la personne et de les promouvoir.

Énoncé de mission

Le Musée canadien pour les droits de la personne a été constitué le 13 mars 2008 en vertu de modifications apportées à la Loi sur les musées, qui sont entrées en vigueur le 10 août 2008. Le Musée vise à devenir une destination nationale et internationale, c'est-à-dire un centre d'apprentissage où les Canadiens et des gens de partout au monde pourront participer à des discussions et s'engager à lutter contre la haine et l'oppression.

Comme tous les musées nationaux du Canada, le Musée canadien pour les droits de la personne jouera un rôle essentiel à l'égard des objectifs suivants :

  • Préserver et promouvoir le patrimoine canadien au pays et à l'étranger;
  • Contribuer à la mémoire collective et au sentiment d'identité de tous les Canadiens;
  • Encourager la recherche, l'apprentissage et le divertissement conformément aux aspirations canadiennes.

Le Musée canadien pour les droits de la personne fait partie du portefeuille du Patrimoine canadien et rend des comptes au Parlement par l'entremise de la ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles.

La mission du Musée, telle qu'elle est précisée dans la nouvelle loi, est la suivante :

La mission du Musée canadien pour les droits de la personne consiste à explorer le thème des droits de la personne en vue d'accroître la compréhension du public à cet égard, de promouvoir le respect des autres et d'encourager la réflexion et le dialogue (Loi sur les Musées).

Consultations et structure

Le Musée canadien pour les droits de la personne a sollicité l'apport du grand public et a consulté un grand nombre d'experts pour élaborer ses expositions et ses programmes. Le Musée continue ses consultations sur ses programmes et ses activités par divers moyens, dont l'outil « Racontez votre histoire » et des séances publiques à petite échelle partout au Canada.

Le Musée a mis en place des conseils consultatifs pour orienter ses activités de planification et d'élaboration de programmes et d'expositions, dont les conseils consultatifs sur les droits de la personne, les jeunes et l'inclusion.

Renseignements

  • Marisa Monnin
    Attachée de presse
    Cabinet de la ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    819-997-7788

    Relations avec les médias
    Patrimoine canadien
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    media@pch.gc.ca