Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

17 févr. 2012 14h51 HE

Le musellement des scientifiques du gouvernement canadien à l'ordre du jour d'un important congrès scientifique international

Gary Corbett, le président du syndicat qui représente quelque 23 000 scientifiques fédéraux canadiens, est disponible pour des entrevues

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 fév. 2012) - Le syndicat qui représente 23 000 scientifiques et chercheurs fédéraux canadiens donne libre accès à la diffusion Web d'un panel unique, composé de scientifiques et de journalistes, intitulé Démuseler les scientifiques du gouvernement. La table ronde s'inscrit dans le cadre de la conférence annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS), à Vancouver. L'AAAS est la société scientifique la plus importante du monde.

« Nous croyons que le musellement des scientifiques au service du bien collectif compromet la sécurité de tous les Canadiens, sape notre démocratie et la capacité de notre pays de réaliser son plein potentiel », explique Gary Corbett, président de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

Dans un article d'opinion publié plus tôt cette semaine (http://www.ipolitics.ca/2012/02/15/gary-corbett-scientific-home-truths/), M. Corbett attire également l'attention sur les compressions touchant la science au gouvernement et les dangers du mépris du gouvernement pour les décisions fondées sur des faits.

« Les scientifiques fédéraux sont pris entre l'arbre et l'écorce. Leur capacité de faire leur travail et de protéger les Canadiens est compromise par la disparition des ressources, le manque de soutien accordé par l'employeur et l'impossibilité de communiquer, ajoute-t-il. Notre syndicat n'a pas besoin de l'approbation du gouvernement pour défendre les Canadiens et la science publique, qui assure leur sécurité ».

Démuseler les scientifiques du gouvernement : Comment rétablir le dialogue est une table ronde organisée par l'Association canadienne des rédacteurs scientifiques (ACRS) et l'Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACSQ), auquel participe Francesca Grifo, de la Union of Concerned Scientists, Andrew Weaver, de l'Université de Victoria, et de Margaret Munro, journaliste au Postmedia News.

QUOI :

Conférence annuelle de l'AAAS à Vancouver : Wediffusion

- Démuseler les scientifiques du gouvernement : Comment rétablir le dialogue

OÙ : http://www.pipsc.ca/portal/page/portal/website/issues/science/aaas

Renseignements

  • Source:
    Johanne Fillion
    (613) 228-6310 poste 2303
    cell. : (613) 883-4900