Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

05 juin 2013 09h12 HE

Le NCSM Toronto perturbe des activités terroristes dans la mer d'Oman

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 juin 2013) - Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto a réussi pour la cinquième fois depuis mars à intercepter la livraison d'une cargaison de stupéfiants dans le cadre des opérations antiterroristes en cours dans la mer d'Oman. Il s'agit de loin de la plus importante opération de ce genre.

Le 30 mai, pendant la fouille et l'inspection d'un bateau par l'équipe d'arraisonnement du navire, l'équipage du NCSM Toronto a saisi environ six tonnes de hachisch. La saisie des stupéfiants s'est déroulée sans incident et ceux-ci seront détruits.

« C'est avec grand honneur que je félicite l'équipage du NCSM Toronto, qui a mené avec succès une autre opération d'interdiction dans la mer d'Oman », a déclaré le ministre MacKay, ministre de la Défense nationale. « Par leurs efforts, ils réaffirment la volonté du Canada de veiller à la sécurité des marins qui naviguent légitimement dans la région. »

Il s'agit de la plus importante saisie de hachisch de l'histoire des Forces maritimes combinées. Plutôt ce printemps, le NCSM Toronto a procédé à une des plus importante saisie d'héroïne jamais effectuée en mer.

À ce jour, les membres de l'équipage du NCSM Toronto ont mis la main sur environ 7,3 tonnes de stupéfiants, ce qui équivaut à des millions de dollars en valeur de revente sur le marché noir. Le 29 mars 2013, une importante cargaison de stupéfiants a été interceptée dans l'océan Indien et l'équipe d'arraisonnement du navire a pu saisir environ 500 kilogrammes d'héroïne. De plus, l'équipage a délesté les trafiquants de 317 kilogrammes d'héroïne le 6 mai, de 195 kilogrammes d'héroïne le 10 mai et d'environ 300 kilogrammes d'héroïne le 23 mai.

« Les activités du NCSM Toronto s'inscrivent dans le cadre d'une vaste opération de lutte contre le terrorisme menée par les Forces maritimes combinées en vue d'assurer la sécurité et la stabilité dans les eaux navigables de sa zone d'opération dans la mer d'Oman et dans l'océan Indien. Nous ne parviendrons à atteindre notre objectif commun, c'est-à-dire assurer la sécurité et la stabilité dans les mers, qu'en poursuivant la coopération et le partage de l'information avec nos forces alliées », a affirmé le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. « Les grands succès remportés, nous les devons à la combinaison des données de renseignements exacts, d'observation et de surveillance étroite, de l'expérience acquise par l'équipage du Toronto pendant son déploiement, ainsi qu'aux connaissances et à la coopération de nos alliés et partenaires. L'équipage du NCSM Toronto et nos partenaires de mission peuvent, à juste titre, être fiers de ces réalisations. »

Le trafic des stupéfiants dans la mer d'Oman et ses environs est une source de financement reconnue pour les groupes terroristes. Les Forces maritimes combinées et la Force opérationnelle multinationale 150 s'activent à tisser des liens et travaillent en étroite collaboration avec les organismes d'application de la loi locaux, régionaux et internationaux au Moyen-Orient, afin de les aider à repérer les navires susceptibles de contrevenir à la loi en mer.

« Je suis extrêmement fier du haut niveau de compétence et de la formidable ténacité dont a fait preuve mon équipage pendant ce déploiement. C'est grâce au travail exceptionnel de toutes les personnes à bord que nous avons pu effectuer ces saisies record de stupéfiants », a expliqué le capitaine de frégate Jeff Hamilton, commandant du NCSM Toronto. « Le Toronto continue de mener des opérations de concert avec ses partenaires de la la Force opérationnelle multinationale 150 en vue de lutter contre le terrorisme à tous les niveaux. Chaque dollar que nous enlevons à ces groupes terroristes contribue à rendre le monde plus sécuritaire. »

Le NCSM Toronto est une frégate canadienne de patrouille basée à Halifax dont l'équipage est d'environ 225 membres et qui comprend le détachement d'un hélicoptère CH-124 Sea King ainsi que celui d'un véhicule aérien sans pilote embarqué.

Le NCSM Toronto participe actuellement à l'opération Artemis, la contribution du Canada à la Force opérationnelle multinationale 150, faisant la lutte au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d'Aden, l'océan Indien et le golfe d'Oman. Au sein de cette force multinationale, le Toronto sillonne les mers aux côtés de ses partenaires de la coalition dans le but de promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité dans une région s'étendant sur plus de deux millions de milles carrés, où se trouvent certaines des routes maritimes les plus achalandées du monde, reliant l'Extrême-Orient à l'Afrique, l'Europe et l'Amérique du Nord. On compte chaque année plus de 23 000 mouvements de navigation dans cette région et la la Force opérationnelle multinationale 150 est une des trois forces opérationnelles commandées par les Forces maritimes combinées, un partenariat naval auquel participent 29 pays.

Notes au rédacteur en chef/directeur de nouvelles :

Vous trouverez de plus amples renseignements et des photos aux adresses Internet suivantes :

http://www.cjoc.forces.gc.ca/exp/artemis/index-fra.asp

http://www.combatcamera.forces.gc.ca/site/01/opartemis/index-fra.asp

Renseignements