Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

14 août 2007 08h46 HE

Le nouveau campus de l'Université de Montréal à Outremont : Un projet unique à mieux insérer au coeur de l'île

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 août 2007) - C'est aujourd'hui que l'Office de consultation publique de Montréal rend public le rapport de la commission qui a tenu la consultation sur le projet d'implantation d'un campus de l'Université de Montréal sur le site de la gare de triage d'Outremont.

La consultation publique, tenue ce printemps, a permis à près de 1 200 citoyens de prendre connaissance du projet de l'Université et des projets de règlement modifiant les dispositions du Plan d'urbanisme afin d'en rendre possible la réalisation. La commission a tenu 4 séances d'information, 4 ateliers thématiques et 5 séances de dépôt de mémoires. Près d'une soixantaine de mémoires ont été reçus. Les rencontres ont été organisées à la fois dans l'arrondissement Outremont et dans Parc Extension.

Rappelons que le projet faisant l'objet de la consultation prévoit l'installation d'un vaste campus universitaire comprenant des bâtiments pour des fins d'enseignement et de recherche occupant une surface d'environ 275 000 mètres carrés ainsi que des résidences universitaires pour plus de mille étudiants. De plus s'y ajoute un développement domiciliaire qui devrait permettre la construction de plus de 800 logements, dont une proportion de 30% pour du logement social et abordable. On y prévoit le démantèlement des voies de triage et la relocalisation du corridor ferroviaire au nord du site. Les plans comprennent aussi une vaste esplanade verte ainsi que l'aménagement d'une nouvelle gare donnant accès au train de banlieue en plus d'une passerelle pour cyclistes et piétons permettant un accès facile à la station de métro Acadie.

La commission constate que le l'installation d'un campus universitaire sur le site de la gare de triage d'Outremont est largement saluée comme une occasion unique de remplacer une enclave par un équipement d'excellence qui renforcera la vocation de Montréal comme ville de savoir. Le projet est aussi vu comme une occasion exceptionnelle de revitaliser le coeur de l'île de Montréal dans une approche de développement durable. Le projet reçoit donc une approbation de principe de la part des participants à la consultation.

Toutefois de nombreuses questions ont été soulevées. Le projet ne prévoit pas de liens physiques avec l'ensemble des quartiers et arrondissements qui le bordent. En fait la question de l'accès physique a été un des éléments centraux de la consultation : accès physiques problématiques sur le plan de la circulation à Outremont et à Ville Mont-Royal, accès physiques inexistants pour le quartier Parc Extension et le secteur Alexanda-Marconi de l'arrondissement Rosemont - Petite-Patrie. Le projet devrait pouvoir permettre de refaire le tissu urbain avec ces secteurs et en favoriser la réhabilitation.

Au cours des vingt années de développement du campus universitaire, l'achalandage s'accroîtra dans les rues du secteur limitrophe d'Outremont et, à terme, près de 10,000 usagers sont attendus sur ce site. Il s'agit d'une question importante et sensible pour les résidents de ce secteur et les études de circulation n'ont pas convaincu les participants et la commission que la quiétude du quartier pourra être préservée. La commission propose de réévaluer dès maintenant les impacts de l'augmentation de la circulation dans les rues d'Outremont en tenant compte de la nature métropolitaine du projet. Les résultats de cette réévaluation devraient être rendus publics avant d'autoriser le projet. En plus, d'importantes réserves sur les modes de transport à privilégier et la gestion des déplacements, la localisation des équipements collectifs d'Outremont et des espaces verts ont aussi été soulevées.

Après analyse, la commission recommande de replacer le concept d'aménagement dans le cadre de la mise en valeur de tout le milieu d'accueil. A cet égard, certaines options mériteraient un examen plus approfondi. Les commissaires proposent d'étudier le prolongement de l'axe est-ouest, appelé la promenade verte, jusqu'à l'avenue du Parc et d'en préciser la vocation afin d'éviter des usages potentiellement conflictuels ainsi que le prolongement de l'axe nord-sud constitué par une suite d'îlots urbains entre les rues Wiseman et Outremont, jusqu'à l'avenue Beaumont. On créerait ainsi deux nouvelles portes d'entrée sur le site, une à l'est vers l'avenue du Parc, une au nord vers Parc Extension.

L'hypothèse de diriger la totalité de la circulation automobile sur le chemin Bates et celle d'établir des liens piétonniers et cyclistes additionnels entre le campus et la zone limitrophe au nord dans Parc Extension devraient aussi être examinées. La question de la programmation détaillée des logements abordables devrait également être revue en fonction des modes d'habitat hors campus.

Ce projet de développement d'un campus universitaire s'étalera sur une vingtaine d'années selon son promoteur. A ce stade-ci, il est normal que le concept présenté en consultation publique établisse à grands traits l'organisation du campus. Dans ce contexte, la commission estime cependant qu'il serait plus prudent de ne pas aller de l'avant tout de suite avec les projets de règlement qui, tels que rédigés, définissent déjà l'usage des îlots, la hauteur des bâtiments, les marges de recul etc.

Les participants à l'audience ont appuyé le principe du projet. La commission estime donc qu'il faut poursuivre le travail de conciliation des enjeux soulevés comme l'a déjà entrepris le promoteur d'ailleurs. Un travail de concertation sur la base d'orientations pan-montréalaises et sous la direction de la ville-centre devrait inclure les paliers municipaux concernés, le promoteur et les organismes du milieu. Cependant, compte tenu des contraintes auxquelles le promoteur doit faire face, des résultats tangibles devraient être atteints à l'intérieur d'un an permettant, entre autres, de préciser la phase 1 du projet.

Le rapport de la commission est disponible, dès aujourd'hui, en version électronique sur le site de l'Office de consultation publique de Montréal, www.ocpm.qc.ca. On peut aussi demander une copie papier aux bureaux de l'Office. Le rapport de la commission sera déposé au conseil municipal pour examen et suivi. Toute la documentation et l'information sur cette consultation est disponible sur le site internet de l'Office. On peut aussi contacter l'OCPM au 514 872-3568.

Renseignements

  • Office de consultation publique de Montréal
    Luc Doray
    514-872-3568
    Cell: 514-977-8365
    www.ocpm.qc.ca