Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

06 mai 2011 10h54 HE

Le nouveau gouvernement doit aider à la création de bons emplois : Le président du CTC commente les statistiques d'emplois d'avril

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 mai 2011) - À la reprise des travaux de la Chambre des communes, le nouveau gouvernement doit s'attaquer aux taux de chômage qui demeurent élevés au Canada en aidant à la création de bons emplois permettant de faire vivre une famille, selon Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

M. Georgetti commentait la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active d'avril 2011. En avril, il y avait 1 424 100 personnes en chômage, soit beaucoup plus que les 1 138 400 d'octobre 2008, juste avant la récession. Le taux de chômage est demeuré élevé en avril 2011, soit de 7,6%, alors qu'il était de 6,1 % en octobre 2008.

« Nous demandons à tous les partis politiques de se relever les manches et de se mettre au travail pour créer de bons emplois permettant de faire vivre une famille pour les plus de 1,4 million de Canadiens et Canadiennes en chômage et les nombreux milliers d'autres qui occupent des emplois à temps partiel, temporaires et peu rémunérateurs », dit M. Georgetti.

Environ 2 500 syndicalistes se rassembleront à Vancouver du 9 au 13 mai pour participer à la 26e Assemblée générale du CTC. Les délégués et déléguées débattront de résolutions sur les bons emplois dans une économie nouvelle. M. Georgetti déclare : « Nous mettons l'accent sur l'amélioration de la sécurité économique des Canadiens et Canadiennes, et les bons emplois sont un facteur crucial de l'atteinte de cet objectif ».

Analyse rapide de Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC

Les Canadiens et Canadiennes ont besoin de plus d'emplois permanents à plein temps permettant de faire vivre une famille. En avril, le nombre des emplois a augmenté de 58 300 au Canada et le taux de chômage a baissé de 0,1 %. Il est actuellement de 7,6 %. Il est encourageant de constater qu'à la fois le taux d'emploi (proportion de la population qui a un emploi) et le taux de participation (proportion de la population qui a un emploi ou qui cherche du travail) ont augmenté.

Cependant, en avril 2011, 41 100 des 58 300 nouveaux emplois étaient à temps partiel. La proportion des Canadiens et Canadiennes qui travaille à temps partiel était de 19,3 %, ce qui constitue une augmentation par rapport aux 19,1 % du mois précédent. Depuis octobre 2008, soit avant le début de la crise de l'emploi, le nombre des emplois à temps partiel a augmenté de 105 000 alors que le nombre des emplois à plein temps est demeuré essentiellement le même (augmentation de 6 200). En avril, le nombre des emplois à temps partiel a augmenté dans le cas tant des hommes de 25 ans et plus (21 000) que des personnes de 15 à 24 ans (17 000).

Les emplois créés le mois dernier ont été concentrés en Ontario et à Terre­-Neuve-et-Labrador ainsi que dans le secteur des services (69 600) alors que le nombre des emplois a diminué de 11 300 dans les industries de fabrication de biens. L'emploi a diminué en construction et dans l'ensemble du secteur manufacturier.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca.

Renseignements