Manufacturiers et exportateurs du Canada

Manufacturiers et exportateurs du Canada

03 mai 2011 15h19 HE

Le nouveau gouvernement doit définir une stratégie de croissance économique durable : MEC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 mai 2011) - De l'avis de Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC), une nouvelle ère politique canadienne caractérisée par un premier gouvernement stable depuis sept ans stimulera la reprise de l'économie canadienne, si nous nous mettons au travail.

« Je félicite Stephen Harper et son équipe pour leur victoire et la formation du nouveau gouvernement » a déclaré Jayson Myers, Président et chef de la direction de MEC. « Au titre de la plus importante association commerciale et industrielle, nous anticipons le plaisir de collaborer avec le nouveau gouvernement Harper sur la plus importante question canadienne actuelle, celle de maintenir la croissance économique ».

Les résultats de ces élections offrent à tous les députés une excellente occasion de faire la différence.

« Les politiques, et non la 'politique' doivent constituer le principal objectif du 41e Parlement. Le premier article à l'ordre du jour doit être celui d'élaborer une stratégie à long terme pour faire assurer la durabilité de la reprise économique et pour stimuler les investissements et la création d'emploi au Canada ».

« Nous avons besoin de voir nos politiciens s'atteler à la tâche et fabriquer l'avenir économique du Canada qui commence avec une réintroduction du budget fédéral, déjà déposé en avril, par le gouvernement Harper » ajoute M. Myers. « Ce budget devrait être suivi par une vision à long terme pour un Canada qui s'appuie sur ses forces naturelles – nos ressources, les compétences des canadiens, notre potentiel d'innovation – pour faire croître nos industries manufacturières et exportatrices à valeur ajoutée de calibre mondial ».

MEC a élaboré un plan en huit articles qui reflète les priorités qui devraient être celles du prochain Parlement, priorités qui assureront la durabilité de la reprise économique du Canada. MEC demande donc au gouvernement :

  1. de réduire l'impôt sur les sociétés qui investissent dans de nouveaux produits, nouvelles technologies, et les compétences de leurs employés;

  2. de prolonger l'amortissement linéaire de deux années sur les investissements en machinerie et matériel de fabrication et de transformation;

  3. de favoriser l'innovation et la commercialisation de nouveaux produits et technologies;

  4. d'aider les entreprises à développer et à se prévaloir de possibilités internationales;

  5. d'améliorer la compétitivité des chaînes d'approvisionnement intégrées d'Amérique du Nord;

  6. d'améliorer la qualité et la disponibilité de travailleurs compétents;

  7. de renforcer l'infrastructure énergétique et logistique du Canada;

  8. d'améliorer l'efficacité de la réglementation

Téléchargez la version intégrale du plan à www.cme-mec.ca.

Renseignements