Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

17 juil. 2007 12h15 HE

Le nouveau gouvernement du Canada annonce un investissement fédéral de 2,3 millions de dollars pour sept ports de pêche de Nouvelle-Ecosse

WEDGEPORT, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 17 juillet 2007) - Le nouveau gouvernement du Canada accordera 2,3 millions de dollars pour des projets dans sept ports de pêche du Sud de la Nouvelle-Ecosse. Gerald Keddy, député de South Shore--St. Margaret's, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de l'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans.

"La pêche commerciale est l'épine dorsale de l'économie du Sud de la Nouvelle-Ecosse depuis des siècles", a dit M. Keddy. "Cet investissement fédéral fera beaucoup pour assurer à nos pêcheurs les installations dont ils ont besoin pour poursuivre leurs succès."

Des projets de brise-lames seront réalisés cette année à Little River (comté de Yarmouth) et à Meteghan tandis que Wedge Point verra des améliorations à sa grille de carénage. Des travaux de dragage sont prévus à Sandford, Yarmouth Bar et Pinkneys Point. En plus, des travaux de planification seront entrepris à Dennis Point.

Ces projets seront exécutés par Pêches et Océans Canada dans le cadre de son Programme des ports pour petits bateaux, de concert avec les administrations portuaires, qui gèrent et exploitent les installations pour les utilisateurs locaux. Cette étroite collaboration avec les clients permet au gouvernement fédéral de continuer à assurer un réseau exploitable de ports et d'installations portuaires dans tout le pays pour répondre aux besoins des pêcheurs commerciaux.

FICHE D'INFORMATION

DETAILS DE PROJETS A SEPT PORTS DE PECHE DE LA NOUVELLE-ECOSSE

Le principal brise-lames en enrochement de Meteghan s'étant affaissé à quelques endroits, des vagues déferlent au-dessus lorsqu'il y a tempête à marée haute. Cette année, les travaux consisteront à renforcer l'ouvrage en y ajoutant des roches pour relever sa taille et empêcher que les vagues passent au-dessus durant les tempêtes venant de l'ouest. A l'achèvement des travaux, les pêcheurs jouiront d'un port sécuritaire et protégé, ce qui est particulièrement important durant une tempête.

A Sandford, le chenal d'approche sera dragué car les utilisateurs, en particulier les gros bateaux de pêche au homard, ont de la difficulté à pénétrer dans le port en raison d'un manque de profondeur. Environ 4 500 mètres cubes de matières seront enlevés, le chenal d'entrée sera approfondi, et la sécurité et l'efficience augmenteront de beaucoup.

L'eau peu profonde de Yarmouth Bar limite l'utilisation des quais flottants. Des travaux de dragage permettront d'enlever environ 10 000 mètres cubes de matières dans le bassin et le chenal d'entrée. A la fin des travaux, le port sera plus sécuritaire pour les utilisateurs actuels et pourra accueillir des pêcheurs additionnels qui ont aussi besoin d'amarrage.

A Pinkneys Point, autre lieu de projet de dragage, on remarque un processus graduel de remplissage depuis quelques années. Cela a créé un problème d'amarrage, et les bateaux de grande dimension doivent mouiller à l'entrée du bassin à marée basse. Le projet consiste à reprendre le dragage du bassin d'amarrage, le chenal d'entrée et le côté nord du quai.

Le port Little River (comté de Yarmouth) est une infrastructure très fréquentée dont on doit améliorer la protection contre les vagues par mauvais temps ainsi qu'augmenter l'utilisation du quai pour le chargement, le déchargement et l'amarrage. Le projet consiste à construire un brise-lames de 75 mètres à partir de la rive ainsi qu'à draguer le côté nord du quai. Ce projet de deux ans commencera cette année avec la planification, les travaux environnementaux et la conception. La construction est prévue pour le début de l'an prochain.

Dans les dix dernières années, les bateaux utilisant le port de Wedge Point ont augmenté en nombre et en taille. Tous ces bateaux doivent être retirés de l'eau au moins une fois l'an pour des inspections et des réparations sous la ligne de basse mer. Une structure de soutien de plus grande dimension est requise pour sécuriser les manoeuvres avec les gros bateaux. Les travaux consisteront à construire une structure en encaissements à claire-voie à côté de la rampe de mise en cale sèche. De plus, l'installation d'une plateforme en béton de l'autre côté de la structure doublera sa capacité, ce qui améliorera davantage l'efficience des opérations au port.

Dennis Point sera le lieu cette année de travaux avancés de planification, d'examen environnemental et de conception de projet en vue d'éventuels travaux de dragage et d'aménagement.

Renseignements