AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

12 avr. 2007 15h09 HE

Le nouveau gouvernement du Canada continue d'investir dans les programmes d'aide aux femmes de l'Afghanistan

KABOUL, AFGHANISTAN--(CCNMatthews - 12 avril 2007) - La ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, l'honorable Josée Verner, a annoncé aujourd'hui que le Canada versera jusqu'à 9 millions de dollars à des initiatives qui contribueront à renforcer les droits des femmes en Afghanistan. La somme annoncée vient appuyer les efforts déployés par le gouvernement de l'Afghanistan qui, dans sa Stratégie de développement national, soutient que la reconstruction et le développement de ce pays ne saurait être possible sans la pleine participation des Afghanes à la vie politique, sociale, culturelle et économique.

La ministre Verner a fait cette annonce en Afghanistan alors qu'elle mesurait les progrès enregistrés dans ce pays depuis sa dernière visite, en octobre 2006.

"En participant aux efforts de reconstruction et de développement de l'Afghanistan, le Canada contribue à améliorer le quotidien de plusieurs milliers de citoyens, a déclaré la ministre Verner. Nous appuyons sans réserve les efforts que consent le gouvernement de l'Afghanistan à l'ouverture de meilleures perspectives pour les femmes dans des domaines comme l'éducation et la santé ainsi que pour leur faire une plus grande place dans les processus décisionnels".

Le financement se répartit de la manière suivante :

- Jusqu'à 5 millions de dollars serviront à aider le gouvernement afghan à créer de meilleurs programmes pour les femmes, notamment à créer un institut d'études sur la condition féminine à l'Université de Kaboul.

- Jusqu'à 4 millions de dollars seront affectés à des initiatives locales, proposées par des Afghans, visant à créer des débouchés économiques et d'études pour les femmes et les filles. Le personnel canadien en poste à Kaboul administrera les fonds et veillera à ce qu'ils soient principalement affectés à des projets visant notamment le développement de l'entrepreunariat chez les femmes, la formation professionnelle, l'élimination de la violence faite aux femmes grâce à la formation et à la sensibilisation ainsi que l'éducation et l'alphabétisation des femmes et des filles.

La somme annoncée s'ajoute à l'appui financier accordé par le gouvernement du Canada depuis 2006 à des initiatives visant à renforcer la voix et le rôle des femmes et des filles afghanes, notamment :

- 14,5 millions pour un projet d'enseignement pour les filles et pour la formation de nouvelles enseignantes;

- 5 millions pour l'intégration des Afghanes aux marchés;

- 1,75 millions en faveur de mesures de santé maternelle et d'alphabétisation des femmes dans la province de Kandahar;

- 16 millions pour le Mécanisme de microfinancement et de soutien en Afghanistan (MISFA) qui octroie des petits prêts et offre des services financiers aux Afghans les plus démunis, en particulier aux femmes.

Pour obtenir d'autres renseignements concernant la programmation de l'ACDI pour l'Afghanistan, consultez le site Web de l'Agence, à www.cida.gc.ca/afghanistan-f.


Fiche d'information

INVESTISSEMENTS DANS LES PROGRAMMES D'AIDE AUX FEMMES EN AFGHANISTAN

Au cours de la dernière année, le nouveau gouvernement du Canada a appuyé financièrement divers programmes visant à renforcer la voix et le rôle des femmes et des filles en Afghanistan, plus particulièrement dans les domaines suivants :

- l'éducation;

- les modes de subsistance durables et l'autonomie économique des femmes;

- la protection juridique et les droits des femmes.

Les fonds investis ont appuyé les projets qui suivent.

Microfinancement en Afghanistan

Décaissements entre avril 2006 et janvier 2007 : 28 millions de dollars

Total des décaissements à ce jour : 56,35 millions de dollars

Lancé par le gouvernement de l'Afghanistan en juin 2003, le Mécanisme de microfinancement et de soutien en Afghanistan (MISFA) est un programme national afghan de microcrédit et de microfinancement. Il s'agit d'un vaste mécanisme multidonateurs qui vise à stimuler le secteur du microfinancement en Afghanistan.

Depuis la création de ce programme fructueux, le Canada n'a cessé de lui manifester un appui sans réserve, et il continue d'en être le principal pays donateur.

Le MISFA est l'un des plus importants programmes de microfinancement au monde. Il finance 13 institutions de microfinancement qui, à leur tour, prêtent des sommes modiques et offrent des services financiers aux Afghans les plus démunis, qui normalement n'auraient pas accès à de tels services. Souvent pour la première fois, ces personnes sont en mesure d'obtenir un petit prêt des institutions financées par le MISFA pour démarrer une entreprise, ou encore pour acheter une terre ou des animaux d'élevage, afin de mieux subvenir à leurs besoins et de faire vivre leur famille. Ce programme donne accès à de nouvelles sources de crédit aux Afghans des milieux urbains et ruraux qui ne sont pas en mesure d'offrir des garanties pour ces prêts.

Signalons que près de trois clients du MISFA sur quatre sont des femmes. En janvier 2007, le MISFA venait en aide à plus de 215 000 Afghanes désireuses d'améliorer leurs moyens de subsistance.

En outre, le MISFA offre de la formation et de l'assistance technique et sert de mécanisme de réseautage, d'échange d'information, de lobbyisme et de défense des intérêts de l'industrie.

Enseignement primaire pour les filles

Budget du projet : 14,5 millions de dollars

Ce projet est mis en oeuvre par le Comité d'avancement rural du Bangladesh pour l'Afghanistan, en collaboration avec le ministère afghan de l'Education. Il a pour objectif d'aménager jusqu'à 4 000 écoles communautaires, de créer des programmes d'apprentissage parascolaires et d'assurer la formation de 9 000 enseignants, dont au moins 4 000 seront des femmes. Environ 120 000 enfants d'âge scolaire, répartis dans 11 provinces (y compris celle de Kandahar), en profiteront (85 p. 100 de ces enfants sont des filles). Ce projet axé sur les filles vise à promouvoir l'égalité entre les sexes dans le domaine de l'enseignement en améliorant l'accès de celles-ci à une éducation de base de qualité et en les aidant à se préparer à la vie active.

L'aménagement d'écoles communautaires s'ajoute aux efforts que déploie le ministère de l'Education pour encourager la scolarisation des filles, favoriser l'embauche d'enseignantes au primaire et améliorer les compétences du personnel enseignant des écoles publiques en leur offrant une formation. Le Comité d'avancement rural du Bangladesh pour l'Afghanistan créera deux types d'écoles à salle unique : des écoles communautaires préparatoires et des écoles communautaires d'apprentissage accéléré, qu'on désignait auparavant sous le nom d'établissements d'enseignement de base pour les enfants plus âgés. Au terme de ce projet, la responsabilité de ces écoles sera transférée au ministère de l'Education, qui les intégrera aux écoles primaires publiques des environs (administrées par le gouvernement).

Intégration des femmes aux marchés

Budget du projet : 4,95 millions de dollars

Grâce à ce projet, 1 500 femmes pourront se livrer à l'horticulture et cultiver des fruits et des légumes dans leur jardin, ce qui leur permettra d'améliorer le régime alimentaire de leur famille et de gagner un revenu. Géré par l'organisation non gouvernementale MEDA Canada (la Mennonite Economic Development Associates), ce projet s'échelonnera sur plus de quatre ans et profitera aux familles des femmes qui y prennent part, ce qui représente plus de 5 000 Afghans.

Fonds de promotion des droits de la femme

Budget du projet : 1,75 million de dollars

Appuyé par l'ACDI, le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (Droits et Démocratie), une organisation non gouvernementale canadienne, défend les droits des femmes. Droits et Démocratie appuie des activités de sensibilisation aux droits des femmes, de formation en leadership pour les femmes, de renforcement des capacités et de consolidation de la paix. Il favorise de plus la participation des femmes aux processus politiques, à l'établissement de réseaux et à l'échange d'information, en plus de soutenir des programmes visant la pleine intégration de l'égalité entre les sexes. La contribution de l'ACDI permet également à Droits et Démocratie de continuer à promouvoir, à protéger et à défendre les droits des femmes en Afghanistan.

Programme d'alphabétisation dans la province de Kandahar

Budget du projet : 1,4 million de dollars

L'UNICEF étendra la portée de son programme d'alphabétisation dans la province de Kandahar, dans le cadre duquel des cours d'alphabétisation sont déjà offerts à 7 500 personnes, et ce, dans 160 centres. Une formation sera offerte à 155 autres enseignants communautaires, et 4 600 participants, dont 80 p. 100 de femmes, participeront au programme d'une durée de 10 mois. Ce dernier porte aussi bien sur la lecture et le calcul que sur l'acquisition de connaissances pratiques dans la vie quotidienne et de connaissances en matière de santé et de nutrition. Le Programme alimentaire mondial distribuera des rations alimentaires mensuelles aux participants pour encourager l'assiduité aux cours. Les agents de développement de l'ACDI qui travaillent au sein de l'Equipe de reconstruction provinciale participent de près au lancement de cette initiative.

Initiative de santé maternelle dans la province de Kandahar

Budget du projet : 350 000 $

S'inscrivant dans le cadre d'une initiative multidonateurs dirigée par l'UNICEF et le ministère de la Santé publique de l'Afghanistan pour réduire la mortalité maternelle dans l'ensemble du pays, la contribution de l'ACDI financera un projet de l'UNICEF dans la province de Kandahar. L'UNICEF aménagera un centre résidentiel de soins obstétriques près de l'hôpital Mirwais dans la ville de Kandahar; il fournira une formation en soins de santé maternelle et néonatale à cet hôpital et mènera une campagne d'information sur la maternité sans risque dans l'ensemble de la province de Kandahar. Les agents de développement de l'ACDI qui travaillent au sein de l'Equipe de reconstruction provinciale participent de près au lancement de cette initiative.

Participation socioéconomique des femmes vulnérables

Budget du projet : 473 000 $

Ce projet, tout juste terminé, constitue la deuxième phase d'un projet de partenariat réussi entre l'ACDI et l'International Development and Relief Fondation, une organisation non gouvernementale canadienne. La première phase du projet, portant sur le rétablissement des modes de subsistance traditionnels à Kaboul, a pris fin au milieu de 2003. Elle a permis de fournir une éducation de base à 160 enfants issus de familles vulnérables ainsi qu'une formation et une aide aux femmes en situation précaire pour leur permettre de se lancer dans l'apiculture et la sériciculture, deux activités de subsistance traditionnelles en Afghanistan. Ce programme a permis aux participantes de gagner un revenu et de subvenir aux besoins de leur famille. Désormais, le projet vise à étendre ces services aux veuves d'autres villages de la région de Kaboul.

Programme de soutien communautaire aux femmes afghanes

Budget du projet : 196 000 $

Le Programme de soutien communautaire aux femmes afghanes est une initiative réalisée en coopération avec une organisation communautaire de femmes, soit le Conseil des femmes afghanes, et l'organisation non gouvernementale canadienne War Child Canada. Il vise à offrir aux femmes l'éducation, la formation et le soutien dont elles ont besoin pour devenir des citoyennes autonomes et engagées. Le projet fait la promotion des droits de la femme et appuie les Afghanes dans leurs efforts pour assurer leur autonomie financière, leur épanouissement personnel et leur bien-être psychosocial.

Dans le cadre du Programme, les femmes bénéficient de cours d'alphabétisation de base, acquièrent des connaissances et des compétences dans les domaines de la santé, des compétences parentales, de la résolution de conflits, de la consolidation de la paix, de l'environnement, du leadership communautaire et de la réadaptation. Les femmes sont encouragées à participer à des ateliers pour mettre en commun leurs connaissances et leur savoir-faire, ce qui leur permet d'apprendre des autres et de résoudre des problèmes. De plus, le Programme offre des services de garderie, de soutien psychosocial et de counseling, en plus de fournir de la nourriture et d'autres services de base pour favoriser la pleine participation des Afghanes à la vie communautaire.

Pour obtenir plus de renseignements sur le programme canadien de reconstruction et de développement en Afghanistan, consultez le site www.acdi.gc.ca/afghanistan-f.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Nicole Lascelle
    Directrice des Communications
    613-286-6155
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca (version électronique du document)