Pêches et Océans Canada - Région du Québec

Pêches et Océans Canada - Région du Québec

02 mai 2007 11h57 HE

Le nouveau gouvernement du Canada continue d'investir pour moderniser les laboratoires de l'Institut Maurice-Lamontagne

MONT-JOLI, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - Le député de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre des Pêches et des Océans du Canada, l'honorable Loyola Hearn, un investissement de deux millions de dollars à l'Institut Maurice-Lamontagne (IML) de Mont-Joli au Québec, pour la modernisation des laboratoires spécialisés en chimie analytique. Avec cet investissement l'IML devient le centre d'expertise national en chimie inorganique au sein du ministère.

"Cet investissement du nouveau gouvernement du Canada témoigne de l'importance qu'il accorde à la recherche scientifique appliquée, notamment dans le domaine des sciences halieutiques et de l'environnement", a déclaré le député Blaney. "Le fait de centraliser l'expertise et les ressources en matière de recherche en chimie inorganique aquatique permettra de mieux servir les canadien en améliorant notre compréhension du cheminement et des impacts associés aux produits chimiques présents dans l'environnement aquatique canadien."

Ces laboratoires modernisés seront pleinement fonctionnels d'ici mars 2008. L'équipe d'experts en chimie pourra compter sur des instruments de pointe servant à détecter et à mesurer précisément des éléments chimiques comme les métaux et les contaminants organiques provenant du milieu aquatique. Les résultats serviront à mieux soutenir les priorités du ministère en matière de recherche intégrée sur les écosystèmes aquatiques.

L'IML célèbre cette année son vingtième anniversaire. Le député Blaney a profité de son passage à l'Institut pour dévoiler la programmation des activités, notamment la tenue de portes ouvertes au public en octobre prochain. Il a en outre souligné les importantes retombées économiques, scientifiques et sociales de l'Institut Maurice-Lamontagne dans l'Est du Québec depuis sont ouverture.

L'Institut fait partie du réseau des centres de recherche de Pêches et Océans Canada. Il emploie près de 400 personnes et reçoit un budget annuel d'environ 32 millions de dollars. Par ses travaux et ses activités scientifiques, il contribue à maintenir des voies navigables sécuritaires et accessibles, des écosystèmes aquatiques sains et productifs et des pêches et une aquaculture durables, trois engagements clés de Pêches et Océans Canada.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Karina Laberge
    Direction régionale des communications
    418-775-0769