Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Canadian Home Builder's Association of Eastern Newfoundland

13 avr. 2007 09h00 HE

Le nouveau gouvernement du Canada et la Canadian Home Builder's Association of Eastern Newfoundland annoncent leur intention d'investir conjointement 7,5 millions de dollars...

...pour accroître l'intérêt des jeunes envers les métiers spécialisés

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(CCNMatthews - 13 avril 2007) - Le ministre des Pêches et des Océans, l'honorable Loyola Hearn, a aujourd'hui annoncé, au nom de l'honorable Monte Solberg, ministre des Ressources humaines et du Développement social, en compagnie de Rhonda Neary, présidente-directrice générale de la Canadian Home Builder's Association of Eastern Newfoundland, un projet d'investissement commun de 7,5 millions de dollars afin de fournir à des jeunes la formation et les compétences nécessaires pour faire carrière dans les métiers de la construction domiciliaire à Terre-Neuve-et-Labrador.

L'objectif du projet pilote est d'accroître le taux de participation des jeunes au marché du travail et de renouveler le bassin de gens de métiers spécialisés. La Province de Terre-Neuve-et-Labrador participe également au projet.

"Le nouveau gouvernement du Canada soutient les jeunes de Terre-Neuve-et-Labrador afin qu'ils prennent part au marché du travail local, indique le ministre Hearn. Je suis fier d'annoncer le lancement de ce projet prometteur qui permettra de mettre de jeunes travailleurs en contact avec le monde des métiers spécialisés. Le fait est que nous devons nous assurer que le Canada dispose d'une main-d'oeuvre qualifiée suffisante non seulement aujourd'hui, mais aussi dans les années à venir."

L'industrie de la construction domiciliaire de Terre-Neuve-et-Labrador fait face à d'importantes pénuries de main-d'oeuvre largement dues au vieillissement de la population active et au manque de nouveaux venus dans l'industrie. Ces pénuries se font sentir en dépit du recul du nombre de mises en chantier. Etonnamment, malgré cette demande élevée de travailleurs spécialisés, la province de Terre-Neuve-et-Labrador affiche les taux de chômage les plus élevés du pays, notamment en ce qui concerne les jeunes âgés entre 18 ans et 29 ans. Compte tenu de la demande provenant des autres provinces et territoires pour des travailleurs spécialisés des métiers de la construction, qui croît rapidement, les tendances observées représentent une menace concrète pour le maintien de la compétitivité de l'industrie.

"La Canadian Home Builder's Association of Eastern Newfoundland et nos membres sont tout particulièrement enthousiastes à l'idée de ce projet pilote proactif et novateur réalisé en collaboration avec le gouvernement fédéral et d'autres partenaires dans le but de combler les graves pénuries de main-d'oeuvre spécialisée, affirme Mme Neary, présidente-directrice générale de l'Association. Ce sont des initiatives reposant sur l'industrie, comme celle-ci, qui nous permettront de nous assurer que les employeurs ont accès à la main-d'oeuvre spécialisée dont ils ont besoin et que les jeunes ainsi que d'autres travailleurs obtiennent l'expérience de travail et les compétences requises pour pouvoir tirer avantage des nouvelles possibilités qu'offre le marché du travail."

Grâce aux services d'orientation professionnelle en milieu de travail et au mentorat fourni par des professionnels du domaine, 330 jeunes sans emploi ou sous-employés seront mis en contact avec les exigences en matière de formation et de compétences requises pour faire carrière dans l'industrie de la construction. Le projet, d'une durée de deux ans et demi, nous permettra de vérifier si l'approche préconisée a pour effet d'accroître la participation au marché du travail des jeunes dans 12 métiers de la construction domiciliaire particulièrement en demande. Si l'approche est fructueuse, le modèle de service d'orientation et de mentorat pourrait nous aider à accroître la quantité et la compétence des travailleurs faisant leurs débuts dans les métiers de la construction en veillant à ce qu'ils possèdent les compétences pratiques et l'expérience exigées par les professionnels de l'industrie.

Pour de plus amples renseignements, rendez-vous sur le site http://www.rhdsc.gc.ca ou composez le 1-800 O Canada.

DOCUMENT D'INFORMATION

Projet pilote d'orientation professionnelle et de mentorat en milieu de travail

Le projet pilote d'orientation professionnelle et de mentorat en milieu de travail s'inscrit dans le cadre de l'Initiative d'innovation pancanadienne, qui permet au gouvernement fédéral, aux provinces et territoires ainsi qu'aux secteur privé de s'associer afin de mettre à l'essai de nouvelles solutions visant à surmonter les difficultés liées au marché du travail.

Le projet pilote, d'une durée de deux ans et demi, permettra de fournir aux participants des services de mentorat personnalisés, des possibilités d'expérience du milieu de travail ainsi que des cours d'introduction aux métiers spécialisés, en plus de services de soutien adaptés dans l'un de 12 métiers de la construction domiciliaire. Les participants prendront part à quatre semaines de stages de formation pratique au cours desquelles ils apprendront à connaître l'équipement et les technologies d'aujourd'hui. Ils auront également la chance de bénéficier de l'expérience de toute une gamme de professionnels du domaine. En outre, les participants en apprendront sur les exigences relatives à l'apprentissage et à la formation postsecondaire, en plus de recevoir de l'aide pour accéder à de la formation dans le domaine de la construction domiciliaire et d'autres métiers.

Le projet nous permettra de vérifier si l'approche proposée produit des résultats positifs concrets pour le marché du travail et les jeunes sans emploi ou sous-employés et si elle influence les choix des jeunes en ce qui concerne la poursuite d'une carrière dans les métiers spécialisés.

Initiative d'innovation pancanadienne

Pour s'assurer que la population canadienne profite d'une prospérité et d'une croissance économique soutenues, les gouvernements et leurs partenaires doivent continuellement améliorer leur éventail de programmes et services. Le marché du travail a considérablement changé depuis les années 1990, et il est possible que les programmes et services actuels doivent être mis à jour pour veiller à ce qu'ils continuent de répondre aux besoins de la population canadienne.

Dans le cadre de l'Initiative d'innovation pancanadienne (IIP), Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) établit des partenariats avec les provinces et territoires pour mettre à l'essai de nouvelles solutions aux enjeux et aux défis que présente le marché du travail. Notre priorité commune consiste à éliminer les obstacles à la pleine participation au marché du travail auxquels sont confrontés les immigrants, les Autochtones et les groupes sous-représentés.

Par le biais de l'IIP, RHDSC est déterminé à entreprendre des projets pilotes qui permettent d'accroître nos connaissances et nous aident à trouver des solutions aux défis réels associés au marché du travail.

Nous prendrons soin de transmettre les résultats de ces essais dans le marché du travail aux autres gouvernements, au secteur des affaires, à l'industrie, aux employeurs, aux intervenants du domaine de l'enseignement et à la population canadienne afin de favoriser la prise de décisions éclairées en ce qui concerne les services, les politiques et les programmes à venir.

Renseignements

  • Médias :
    Cabinet du ministre Solberg
    Pema Lhalungpa
    819-994-2482
    ou
    Cabinet du ministre Hearn
    Steve Outhouse
    Directeur des Communications
    613-992-3474
    ou
    Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559