AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

19 juil. 2007 11h26 HE

Le nouveau gouvernement du Canada investit 3 millions de dollars pour des initiatives de biosécurité à la ferme

BRIGHTON, ONTARIO--(Marketwire - 19 juillet 2007) - L'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre responsable de l'Agence canadienne d'inspection des aliments, a annoncé aujourd'hui un investissement de 3 millions de dollars pour aider les exploitations avicoles et les transformateurs de la volaille canadiens à protéger leurs troupeaux contre les maladies graves comme l'influenza aviaire.

"Le nouveau gouvernement du Canada est résolu à aider l'industrie avicole canadienne. Le Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire n'est qu'un autre exemple de notre appui soutenu envers le secteur agricole, a dit le ministre Strahl. Les produits et processus novateurs qui seront mis au point aideront à améliorer les pratiques à la ferme, lesquelles constituent un élément clé de la lutte du Canada contre les maladies aviaires contagieuses."

La biosécurité désigne les mesures qui protègent la santé des animaux d'élevage en empêchant la transmission de maladies. Il s'agit de l'investissement le plus important que peut faire l'industrie pour limiter les risques d'introduction et de propagation de l'influenza aviaire et d'autres maladies infectieuses dans les troupeaux de volaille canadiens.

Le Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire est géré par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Sept projets ont été sélectionnés pour l'exercice 2006-2007 et l'investissement total s'élève à 500 000 $. Des fonds sont prévus pour des projets semblables de biosécurité aviaire au cours des quatre prochaines années.

"Les producteurs et transformateurs avicoles canadiens reconnaissent que l'application de mesures de biosécurité rigoureuses constitue un investissement dans la prospérité de l'industrie, a dit Laurent Souligny, président de l'Office canadien de commercialisation des oeufs. La biosécurité protège les producteurs individuels et aide à maintenir la confiance des consommateurs à l'égard de la volaille et des produits avicoles canadiens."

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire et les projets qu'il finance actuellement, veuillez consulter le document d'information ci-joint ou visiter le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca.

Document d'information

Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire

Le Nouveau Gouvernement du Canada s'est engagé à verser 3 millions de dollars sur 5 ans pour la réalisation de projets associés à la biosécurité aviaire. Le Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire a été créé en 2006 afin de fournir à des intervenants admissibles une aide qui leur permettra de mettre au point ou de perfectionner des technologies de biosécurité à la ferme d'intérêt pour le secteur avicole canadien.

La biosécurité signifie les mesures qui protègent la santé des animaux d'élevage en empêchant la transmission de maladies. Il s'agit de l'investissement le plus important que l'industrie peut faire pour limiter les risques d'introduction et de propagation de l'influenza aviaire et d'autres maladies infectieuses dans les troupeaux de volaille canadiens.

Les projets admissibles sont sélectionnés en fonction de critères essentiels dans les catégories suivantes : développement technologique, accélération des innovations technologiques et démonstration de technologies. Le Fonds est géré par le Bureau de la biosécurité animale de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

Les sept projets décrits ci-dessous ont été sélectionnés pour l'exercice 2006-2007; l'investissement total s'élève à 500 000 $.


Etude des contaminants microbiens de l'équipement de transport d'oeufs en coquille

Office canadien de commercialisation des oeufs

L'étude évaluera les risques de contamination de l'équipement de transport utilisé dans les unités de production et les couvoirs, dans les postes de classement et les établissements de transformation, ainsi que pendant le transport. L'objectif est d'élaborer des protocoles acceptables d'envergure nationale pour le nettoyage et la désinfection des plateaux, des chariots et des palettes et séparateurs de plastique. On recommandera également de l'équipement qui est conforme aux objectifs de ces protocoles ou les dépasse.


Installations d'enseignement sur la biosécurité

Université de l'Alberta

Le centre de recherche sur la volaille de l'Université de l'Alberta s'emploie à mettre à jour les documents didactiques et installations qu'il utilise dans le cadre de son programme de biosécurité. Voici certaines des activités prévues :

- Rédaction de manuels qui portent sur tous les aspects d'un programme de biosécurité et dans lesquels on explique notamment comment réaménager des installations existantes pour y améliorer les mesures de biosécurité.

- Elaboration d'activités de formation et d'outils didactiques visant à diffuser les résultats du projet - et notamment un atelier à l'intention de l'industrie, des séances de formation pour les utilisateurs du centre de recherche et de courtes vidéos éducatives sur la biosécurité à la ferme.

Les concepts et pratiques qui seront élaborés dans le cadre de l'étude visent à fournir des connaissances pratiques que les étudiants et l'industrie pourront appliquer.


Antichambres dans des poulaillers existants

eBiz Professionals Inc.

Le projet porte sur la conception et la construction de nouvelles antichambres (entrées) dans des poulaillers existants d'exploitations avicoles de la Colombie-Britannique et de l'Ontario. Des fonds ont été accordés pour la conception et la construction de quatre antichambres - trois en Colombie-Britannique et un en Ontario.


Equipement amélioré pour les équipes de capture de volaille

eBiz Professionals Inc.

Des portes et clôtures sont utilisées par les préposés pour confiner la volaille au moment de sa capture en vue du transport. Ces systèmes de confinement sont souvent transportés d'une exploitation avicole à une autre, ce qui pose un grand risque de transmission de maladies. Le projet porte sur la conception et l'élaboration de quatre prototypes différents de barrières et clôtures qui peuvent être laissées sur place dans l'exploitation avicole d'origine. L'objectif du projet est d'élaborer un système de confinement qui peut être produit en série à un coût raisonnable, ainsi que nettoyé adéquatement et entreposé sur place. On désire ainsi éliminer le risque de transmission de maladies entre les exploitations.


Systèmes de lavage de caisses

eBiz Professionals Inc.

Des laveuses de caisses sont utilisées dans l'aire de réception des établissements de transformation de volaille. Ces laveuses permettent d'assurer que les caisses servant au transport de la volaille entre les exploitations sont nettoyées minutieusement et sont exemptes de matières contaminées. Le projet permettra d'examiner un éventail de systèmes de lavage de caisses et de déterminer les améliorations qui s'imposent. Avec l'aide des préposés à la transformation et des fournisseurs d'équipement, on concevra de nouveaux systèmes et fabriquera de nouveaux prototypes.


Nébulisateur de produits chimiques

Canards du lac Brome Ltée

Un nébulisateur de produits chimiques sera installé et mis à l'essai dans une exploitation d'élevage de canards afin de désinfecter les lieux. L'objectif est de rehausser les mesures de prévention des maladies à risque élevé de la volaille en améliorant les techniques de désinfection et d'assainissement, grâce à l'utilisation du nébulisateur de produits chimiques.


Nids de ponte de plastique pour des installations commerciales de production de sauvagine

King Cole Ducks Limited

Les microorganismes pathogènes comme les salmonelles contaminent couramment les oeufs fraîchement pondus de sauvagine. Le projet évaluera dans quelle mesure les nids de ponte de plastique réussissent à réduire le volume de microorganismes comparativement aux nids de ponte de bois couramment utilisés.

Toute personne qui reçoit un financement dans le cadre du Fonds de développement technologique pour la biosécurité aviaire doit présenter un rapport final sur les résultats de son projet à l'ACIA. Aux termes de l'entente, toutes les nouvelles technologies et techniques et les nouveaux protocoles qui sont mis au point et approuvés doivent être publiés et communiqués à l'industrie avicole canadienne pour être utilisés à vaste échelle.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-228-6682
    ou
    Agence canadienne d'inspection des aliments
    Dr Keith G. Campbell
    Gestionnaire national, Bureau de la biosécurité animale
    613-221-3913
    campbellkg@inspection.gc.ca