Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

21 août 2007 13h26 HE

Le nouveau gouvernement du Canada investit près de un million de dollars dans le nouveau secteur des biocarburants au Québec

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 21 août 2007) - L'honorable Christian Paradis, secrétaire d'Etat à l'Agriculture, au nom de l'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé aujourd'hui que le nouveau gouvernement du Canada investit 992 563 $ dans douze projets destinés à soutenir l'industrie des biocarburants au Québec.

"Le nouveau gouvernement du Canada soutient les producteurs afin de s'assurer que ceux-ci peuvent contribuer à la production de biocarburants au Canada et en tirer profit, a affirmé le secrétaire d'Etat Paradis. Le secteur de l'énergie renouvelable offre de grandes possibilités d'essor économique du Québec."

Grâce à l'Initiative des marchés de biocarburants pour les producteurs (IMBP), 12 organismes recevront des fonds pour effectuer des études de faisabilité et dresser des plans d'affaires qui mèneront à l'élaboration d'installations de production de biocarburants.

"Par leur implication dans le développement de biocarburants, les producteurs agricoles québécois ont encore une fois démontré qu'ils partagent les préoccupations environnementales de leurs concitoyens tout en explorant de nouveaux marchés", a déclaré M. Laurent Pellerin, président du Conseil pour le développement de l'agriculture du Québec (CDAQ), l'organisme qui administre l'IMBP dans cette province.

L'IMBP, un engagement de 20 millions de dollars sur deux ans de la part du nouveau gouvernement du Canada, vise à offrir aux agriculteurs et aux collectivités rurales des occasions de contribuer à l'expansion de la production canadienne de biocarburants et d'en tirer profit. Cette initiative aide, entre autres, les producteurs agricoles à préparer de solides projets d'entreprise et à entreprendre des études de faisabilité ou d'autres analyses à l'appui de la création et de l'accroissement d'une capacité de production de biocarburants. La prestation de l'IMBP est assurée dans chaque province et territoire par les conseils sectoriels qui administrent le Programme pour l'avancement du secteur canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Le 5 juillet dernier, le premier ministre Harper a annoncé que le gouvernement fournira jusqu'à 1,5 milliard de dollars sur neuf ans pour soutenir la production des carburants renouvelables. Et, depuis le début de son mandat, le nouveau gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 500 millions de dollars à des initiatives sur les biocarburants et les bioproduits pour aider les agriculteurs et les collectivités rurales à tirer parti des nouveaux débouchés bioéconomiques.

DOCUMENT D'INFORMATION

L'Initiative des marchés de biocarburants pour les producteurs finance 12 projets au Québec

Le gouvernement du Canada est déterminé à exiger par voie réglementaire un contenu moyen en combustibles renouvelables de 5 p. 100 pour les carburants de transport d'ici 2010 et de 2 p. 100 pour le carburant diesel et l'huile de chauffage d'ici 2012. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) veut s'assurer que la réalisation de ces objectifs procure au secteur agricole les plus grands profits possibles, notamment en devenant propriétaire des installations de production de biocarburants.

Le 17 juillet 2006, le nouveau gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 10 millions de dollars dans l'Initiative des marchés de biocarburants pour les producteurs (IMBP). Les conseils sectoriels de chaque province et territoire, qui administrent le Programme pour l'avancement du secteur canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire (PASCAA), se chargeront de distribuer les fonds.

Compte tenu de la forte demande chez les producteurs et dans l'industrie, le nouveau gouvernement du Canada a annoncé, le 3 mars 2007, l'injection de 10 millions de dollars supplémentaires dans l'IMBP. Au cours du dernier exercice, un montant additionnel de trois millions de dollars a servi à financer d'autres projets, et sept millions de dollars couvriront, au cours du présent exercice (2007-2008), de nouvelles propositions de projet dans le cadre de l'IMBP. L'aide financière versée au cours des deux exercices totalise quelque 20 millions de dollars.

L'IMBP, dont la prestation est assurée dans chaque province et territoire par les conseils sectoriels chargés d'administrer le PASCAA d'AAC, a été conçue de façon à faciliter l'atteinte de ces objectifs. L'aide financière accordée à chaque projet est plafonnée à 300 000 $, et au moins 25 p. 100 des coûts du projet doivent être assumés par le secteur, dont le tiers par les producteurs.
Les fonds consentis au titre de l'IMBP, qui totalisent 992 563 $, sont versés par l'intermédiaire du Conseil pour le développement de l'agriculture du Québec (CDAQ) pour douze projets de production de biocarburants au Québec, et ce, comme suit :

- 300 000 $ à la Fédération des producteurs de bovins du Québec pour le développement des phases d'ingénierie menant à la construction d'une usine intégrée de transformation des sous-produits d'abattage et d'animaux morts en biocarburants;

- 187 808 $ à Nutrinor, Coopérative agroalimentaire du Saguenay, au Lac Saint-Jean, pour la préparation d'un plan d'affaires et la conduite des études requises pour la construction d'une usine de microproduction de biocarburant;

- 108 800 $ à la Société 9043-3616 Québec Inc., de Saint-Alexis-de-Montcalm, dans Lanaudière, pour la réalisation d'une étude de faisabilité et la préparation d'un plan d'affaires en vue de la construction d'une usine de production de biocarburant à partir d'infrastructures existantes;

- 98 393 $ au Potager Meunier Inc., de Saint-Roch-de-L'Achigan, dans Lanaudière, pour la conduite d'une étude de faisabilité concernant la construction d'une usine pilote de production d'éthanol et de sous-produits à partir de saules;

- 71 561 $ à la Fédération des producteurs de cultures commerciales du Québec afin de positionner les céréaliculteurs au Québec et favoriser la saisie des débouchés sur les marchés des biocarburants;

- 70 256 $ à la Ferme Gaston Roy, de Sainte-Marguerite, pour la réalisation d'une étude de faisabilité concernant une usine de production de biocarburant dans la région de Québec;

- 42 999 $ à la Coopérative fédérée du Québec, à Montréal, pour la collecte d'information en vue de l'élaboration d'une politique de développement des biocarburants et de la conduite d'une étude de faisabilité concernant la production d'éthanol et de biodiesel;

- 39 375 $ à Serge Quintal, de Saint-Ignace-de-Standbridge, pour la réalisation d'une étude de faisabilité et la préparation d'un plan d'affaires en vue de la construction d'une usine de production de biodiesel;

- 23 800 $ au Syndicat des producteurs de cultures commerciales du Centre-du-Québec pour la réalisation d'une étude de faisabilité au sujet de la production de biodiesel à partir d'huile d'oléagineux;

- 19 580 $ à l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, à Sainte-Foy, pour la détermination des possibilités de production de biomasse à partir de divers légumes, ainsi que de la qualité de leur complexe lignocellulosique pour la transformation en éthanol;

- 16 000 $ à Les Huiles naturelles d'Amérique, Les Cèdres, pour la réalisation d'une étude de faisabilité concernant la production de biocarburant dans une petite usine dans le Suroît (dans l'ouest de la Montérégie);

- 13 991 $ à la Coopérative agricole Profid'Or, à Joliette, dans Lanaudière, pour la conduite d'une étude de faisabilité concernant la construction d'une usine de production d'éthanol à partir de betteraves à sucre.

La possibilité de participer plus activement à la mise en place d'installations de production de biocarburants permettra aux agriculteurs de s'engager dans cette industrie naissante et d'accroître leur part des profits tirés de la production de carburants renouvelables en étendant leur champ d'activité au-delà de la production de matières premières.

Pour de plus amples renseignements sur l'IMBP, prière de consulter le site Web www.agr.gc.ca/imbp.

Pour en savoir davantage sur le Conseil pour le développement de l'agriculture du Québec, prière de consulter le site www.cdaq.qc.ca ou de téléphoner au 450-679-0540, poste 8353.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Conseil pour le développementde l'agriculture du Québec
    Simon Perreault
    450-679-0530
    ou
    Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    Mark Quinlan
    Directeur des communications
    613-759-1107