Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

13 juil. 2007 12h32 HE

Le nouveau gouvernement du Canada s'engage à établir une capacité de formation d'équipage d'aéronef de niveau international

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 13 juillet 2007) - L'honorable Michael M Fortier, ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), a annoncé aujourd'hui qu'une étape importante a été franchie en vue de l'achat de services d'aéromobilité essentiels pour les Forces canadiennes.

Une demande d'expression d'intérêt et de qualification (DEIQ) a été publiée sur MERX, le service électronique d'appels d'offres du gouvernement, en vue de l'achat de services de formation d'équipage d'aéronef pendant 20 ans d'un fournisseur de systèmes de formation opérationnelle pour les futures flottes d'aéronefs tactiques et d'hélicoptères de transport moyen à lourd du Canada. Une fois que les aéronefs Hercules C-130J et que les hélicoptères CH-47 Chinooks auront été achetés, les membres de l'équipage d'aéronef des Forces canadiennes devront suivre une nouvelle formation.

"Cette DEIQ représente une étape importante en vue de combler les besoins urgents du Canada en matière d'aéromobilité", a déclaré le ministre Fortier. "Notre objectif est d'obtenir les bons services pour notre personnel militaire et de faire en sorte que les entreprises canadiennes retirent des avantages considérables de ces contrats."

La DEIQ est la première étape d'un processus d'achat ouvert, équitable et concurrentiel. Les soumissionnaires éventuels disposeront d'au moins 30 jours pour étudier la DEIQ et faire savoir s'ils sont intéressés à concourir pour combler les besoins indiqués. Pour être invités à soumettre une proposition en réponse à la demande de propositions officielle, les soumissionnaires éventuels devront d'abord démontrer leur capacité à satisfaire aux critères de rendement obligatoires de haut niveau.

La DEIQ sera ensuite suivie d'une demande de propositions officielle adressée aux soumissionnaires se qualifiant. Une fois le contrat attribué, le fournisseur devra accorder au moins 75 % de sa valeur en travaux directs à des entreprises canadiennes.

"Cette façon originale d'obtenir des services de formation représente une occasion importante de tirer profit de l'expertise et du savoir de renommée internationale que recèle l'industrie aérospatiale canadienne", a expliqué le ministre Fortier. "Elle constitue également un investissement important dans l'économie du pays, car il est certain que de nouveaux emplois seront créés dans le secteur."

L'achat de services de formation d'équipage auprès d'un fournisseur unique de systèmes de formation découle de l'objectif du gouvernement d'établir une capacité de formation de niveau international au Canada et d'effectuer une transition sans heurts vers l'exploitation de ces flottes.

Une fois le contrat attribué, un centre d'excellence sera institué. Il est prévu qu'un nombre important d'emplois seront créés pendant toute la durée du projet pour l'élaboration, la mise en place, l'exploitation, le soutien et l'entretien des programmes et des divers dispositifs de formation d'équipage de chaque flotte (aéronefs Hercules C-130J et hélicoptères CH-47 Chinooks).

Une demande de propositions devrait être publiée à l'automne 2007 et un contrat attribué au début de l'été 2008.

This text is also available in English. On peut aussi consulter les communiqués de TPSGC sur son site Internet à l'adresse suivante : www.tpsgc.gc.ca/text/generic/media-f.html

Renseignements

  • Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-956-2315