SOURCE: Deep Well Oil & Gas, Inc.

Deep Well Oil & Gas, Inc.

18 oct. 2013 15h47 HE

Le partenaire de coentreprise de Deep Well amorce le forage du premier puits du projet Sawn Lake SAGD

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - Oct 18, 2013) - Deep Well Oil & Gas, Inc. Deep Well Oil & Gas, Inc. et ses filiales (« Deep Well » ou la « Société ») (OTCQB : DWOG) sont ravies d'annoncer que leur partenaire de coentreprise agissant à titre d'exploitant du projet de démonstration de séparation gravitaire stimulée par injection de vapeur (Steam Assisted Gravity Drainage Demonstration Project, ci-après le « Projet SAGD ») a débuté le forage du premier de deux premiers puits horizontaux dans le cadre de leur Projet SAGD commun. Ce puits sera creusé jusqu'à une profondeur verticale d'environ 650 mètres, avec une branche horizontale de quelques 750 mètres, ciblant la zone réservoir de Sawn Lake Bluesky. Une fois ce puits horizontal creusé, l'exploitant devrait être en mesure de creuser immédiatement le deuxième puits horizontal de la première paire de puits SAGD, dans le cadre du projet SAGD.

Deep Well avait annoncé précédemment avoir notifié sa décision de participer au projet de démonstration SAGD prévu par son partenaire de coentreprise et exploitant du projet SAGD. Le projet SAGD se déroule sur nos terres en propriété commune (coordonnées 7-30-91-12O5), dans lesquelles Deep Well possède une participation directe à hauteur de 25 % (suite au contrat d'amodiation).

La phase 2013 du projet SAGD sera consacrée au forage de deux puits horizontaux (dénommés la paire de puits SAGD) et à la construction d'un générateur de vapeur et d'installations de gestion de l'eau, de traitement du pétrole et d’approvisionnement et d'élimination d'eau pour les puits. La mise en service du générateur de vapeur est prévue pour décembre de 2013, avec la première production de pétrole au cours du premier trimestre 2014.

Par ailleurs, et comme déjà annoncé, Deep Well a conclu un accord d'amodiation (ci-après, « l'accord d'amodiation ») avec MP West Canada SAS (ci-après, « l'amodiataire »), une filiale en propriété exclusive de Saint-Aubin Energy (détenue à hauteur de 1/3 par Maurel et Prom et de 2/3 par MPI, deux sociétés cotées en bourse basées à Paris, en France), afin de financer notre participation dans le projet SAGD, autorisé par l'autorité de régulation du secteur de l'énergie de l'Alberta, dans notre réservoir de pétrole lourd de Sawn Lake (région de sables bitumeux de Peace River, dans le Nord de l'Alberta). En vertu dudit accord d'amodiation, l'amodiataire s'est engagé à apporter jusqu'à 40 000 000 USD, en vue du financement de la portion des frais nous revenant dans le cadre du projet SAGD, en contrepartie d'une participation directe nette de 25 % dans les 12 sections dans lesquelles nous détenons une participation directe de 50 %. Le 31 juillet 2013, conformément aux dispositions de l'accord d'amodiation, l'amodiataire a déposé en séquestre, entre les mains du conseil juridique de notre société, un montant de 12,1 millions CAD afin de régler la partie initiale des frais de la Société dans le cadre du projet SAGD. L'amodiataire apportera également un financement destiné à couvrir les coûts d'exploitation mensuels de la Société, à hauteur d'un montant maximal de 30 000 dollars par mois.

À l'heure actuelle, nous détenons une participation directe de 90 % dans 51 sections contiguës, dans le cadre de sept concessions de sables bitumeux, ainsi que de 80 % dans 5 sections contiguës dans une concession de sables bitumeux dans la zone de Peace River (Alberta), dans laquelle nous intervenons en tant qu'exploitant. Par ailleurs, nous détenons une participation directe de 25 %, suite à la conclusion de l'accord d'amodiation, dans 12 autres sections contiguës, dans le cadre de deux concessions de sables bitumeux dans la zone de Peace River (Alberta, Canada). Ces concessions de sables bitumeux couvrent 17 408 hectares bruts (43 015 acres bruts).

Le présent communiqué de presse comporte des énoncés prospectifs. Les mots ou expressions « serait », « devrait », « permettra », « prévoit de », « devrait entraîner », « prévu », « continuera », « est prévu », « potentiel », « récupérable », « estimation », « prévision », « projet » ou les expressions similaires servent à identifier les « énoncés prospectifs ». Les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans le projet pétrolier et gazier de la Société décrit dans le présent communiqué de presse. L'activité de la Société et la réalisation des résultats envisagés dans le présent communiqué de presse sont sujets à divers risques qui sont décrits dans les documents déposés par la Société auprès de la SEC. Les documents déposés par la Société peuvent être consultés grâce au système Edgar de la SEC sur le site www.sec.gov. Les déclarations formulées dans le présent communiqué de presse sont valables à la date indiquée et ne doivent pas être considérées comme fiables à une date ultérieure. La Société conseille aux lecteurs de ne pas se fier à ces énoncés. Sauf si autrement requis par la loi applicable, nous ne nous engageons pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, et nous déclinons expressément toute obligation de le faire, afin de refléter des événements, des développements, des événements imprévus ou des circonstances postérieurs à de tels énoncés.

Renseignements