Environnement Canada

Environnement Canada

12 août 2009 09h31 HE

Le partenariat entre le gouvernement et Conservation de la nature Canada continue de contribuer à la conservation du patrimoine naturel du pays pour les générations à venir

PORT JOLI, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 12 août 2009) - Le ministre canadien de l'environnement, Jim Prentice, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement conservera des terres importantes à Port Joli, en Nouvelle-Ecosse. L'acquisition de ces terres est une autre réalisation accomplie dans le cadre du Programme de conservation des aires naturelles de 225 millions de dollars du gouvernement du Canada.

Selon le ministre Prentice, "le gouvernement du Canada est fier des résultats obtenus dans le cadre du Programme de conservation des aires naturelles depuis sa mise en oeuvre il y a deux ans. Ces résultats seront très bénéfiques pour la biodiversité du pays. Le premier ministre Harper a annoncé la création de ce programme, établi en partenariat avec des organisations de conservation non gouvernementales comme Conservation de la nature Canada, et nous pouvons célébrer aujourd'hui la réalisation d'un autre projet important de conservation qui a permis de préserver l'habitat d'un certain nombre d'espèces d'oiseaux migrateurs, y compris la bernache du Canada et l'arlequin plongeur."

La région de Port Joli, située au Sud-Ouest de la Nouvelle-Ecosse, a été désignée refuge d'oiseaux migrateurs en 1941. Elle est depuis des centaines d'années une importante aire de repos et d'hivernage de la bernache du Canada. La région accueille environ 30 pour cent des 10 000 bernaches du Canada qui hivernent dans les provinces de l'Atlantique. Ce refuge abrite aussi des arlequins plongeurs, des canards noirs et certaines espèces de sauvagine et d'oiseaux de rivage. Durant l'hiver, les eaux de Port Joli ne se recouvrent habituellement pas de glace et les vastes vasières et petits marais salés représentent une source abondante de zostères dont se nourrit la sauvagine. L'acquisition de cette portion de terre ajoute 138 hectares aux 335 hectares de terres déjà protégées par le gouvernement fédéral dans cette région.

"Le Programme de conservation des aires naturelles du gouvernement est une importante initiative sur le terrain qui comporte des mesures concrètes visant à protéger l'environnement canadien et à conserver notre précieux patrimoine naturel pour les générations à venir," a déclaré Gerald Keddy, député de South Shore - St. Margaret's.

De son entrée en vigueur jusqu'en mars 2009, le programme a permis l'acquisition de 336 terrains totalisant plus de 103 660 hectares, protégeant ainsi l'habitat de plus de 74 espèces en péril.

Also available in English


FICHE D'INFORMATION

Programme de conservation des zones naturelles

En mars 2007, dans le cadre de son engagement à conserver et à protéger l'environnement naturel du pays, le Premier ministre Stephen Harper annonçait l'investissement de 225 millions de dollars du gouvernement du Canada dans le nouveau Programme de conservation des zones naturelles. Ce programme aide les organismes sans but lucratif ainsi que les organisations non gouvernementales à protéger les terres écosensibles afin de préserver les divers écosystèmes, les espèces sauvages et leurs habitats.

De son entrée en vigueur jusqu'en mars 2009, le programme a permis l'acquisition de 336 terrains, protégeant ainsi l'habitat de plus de 74 espèces en péril.

Afin d'atteindre les objectifs du programme, le gouvernement du Canada a conclu un accord avec Conservation de la nature Canada. Dans le cadre de cet accord, Conservation de la nature Canada établit des partenariats avec des organisations non gouvernementales de conservation, comme Canards Illimités Canada et d'autres fiducies foncières qualifiées. Ces organisations doivent investir un dollar pour chaque dollar reçu du gouvernement fédéral.

A partir d'un processus à fondement scientifique, Conservation de la nature Canada et ses partenaires déploient des efforts visant à acquérir les terres écosensibles par le truchement de dons, d'achats et d'accords d'intendance avec des propriétaires fonciers.

Aux termes du programme, la priorité est accordée aux terres qui revêtent une importance tant à l'échelle nationale que provinciale en assurant une protection de l'habitat des espèces en péril et des oiseaux migrateurs ou en améliorant les points de rencontre des aires protégées existantes et de leurs corridors, notamment les réserves nationales de faunes, les parcs nationaux ou les refuges d'oiseaux migrateurs.

Le Programme de conservation des zones naturelles complète d'autres initiatives et investissements considérables du gouvernement du Canada en matière de conservation, à savoir :

- 110 millions de dollars sur deux ans pour l'application de la Loi sur les espèces en péril;

- 25 millions de dollars sur cinq ans pour la Stratégie sur les aires protégées des Territoires du Nord-Ouest;

- 30 millions de dollars pour la protection de la Great Bear Rainforest;

- 3 millions pour la restauration du Parc Stanley de Vancouver et du parc Point Pleasant d'Halifax;

- le Programme d'intendance de l'habitat qui a attribué 19 millions de dollars, depuis l'exercice 2007-2008, au soutien de plus de 350 projets locaux de protection des espèces en péril et leur habitat;

- le réseau des aires protégées d'Environnement Canada, constitué de 51 réserves nationales de faune et 92 refuges d'oiseaux migrateurs;

- le programme des dons écologiques, qui offre des incitatifs fiscaux aux propriétaires fonciers faisant don de leur titre foncier ou de servitude du patrimoine sur une terre écosensible. Dans son budget de mai 2006, le gouvernement du Canada a augmenté les incitatifs fiscaux pour les dons de terres en réduisant le taux d'inclusion du gain en capital pour les dons écologiques certifiés, les faisant ainsi passer de 25 p. 100 à zéro.

Enfin, le Programme de conservation des zones naturelles est une initiative importante "sur le terrain" qui permet la prise de mesures concrètes pour protéger l'environnement. On prévoit qu'à long terme, c'est plus de 2 000 kilomètres carrés de terre écosensible qui seront protégés dans le pays.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca