Parti Vert du Canada

Parti Vert du Canada

10 janv. 2006 12h58 HE

Le Parti Vert du Canada soutient les citoyens de Shannon

victimes la contamination de l'eau au TCE Attention: Affectateur, Rédacteur municipal, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales QUÉBEC, QUÉBEC--(CCNMatthews - 10 jan. 2006) - « L'air pur, le sol non contaminé et l'eau propre sont des droits fondamentaux pour tous les Canadiens et Canadiennes. L'inaction du gouvernement fédéral en ce qui concerne la protection des citoyens de Shannon est inadmissible ! », a dit Claude William Genest, porte-parole québécois du Parti Vert du Canada, dans le cadre du suivi de la contamination au TCE dont sont victimes les citoyens de Shannon.

Rappelons que depuis 2000, la population de Shannon est victime d'une contamination considérable au trichloréthylène (TCE) dans les nappes phréatiques et les puits de consommation. Les analyses effectuées ont permis de déterminer que la source de TCE provenait de la base militaire de Valcartier et du site de la compagnie SNC TEC.

Le gouvernement fédéral a accordé une aide financière de plus de 19 millions pour la construction d'un système d'aqueduc à la municipalité de Shannon, mais refuse toujours de dédommager les citoyens, victimes malgré eux de cette contamination. Les taux de TCE retrouvés dans les puits résidentiels, en effet, s'élèvent bien au-delà des limites permises par le ministère de l'Environnement. Ce produit est éminemment cancérigène et augmente les risques de malformations cardiaques chez les fœtus animaux. Du TCE a été trouvé dans l'eau de consommation de certains quartiers résidentiels. Le regroupement des citoyens de Shannon a alors mis en place des poursuites en guise de compensation pour les problèmes de santé engendrés par cette pollution. En effet les études ont dénombré un nombre de cancers plus élevé dans la région. Mais le gouvernement refuse de les écouter.

« Cette situation est inacceptable. Le gouvernement canadien est responsable de cette importante contamination et doit prendre ses responsabilités face aux citoyens », affirme Jérôme Beaulieu, candidat du Parti Vert dans Portneuf-Jacques-Cartier, «Il faut non seulement accorder une compensation aux citoyens victimes du TCE, mais s'assurer de protéger tous les citoyens en aval dans la vallée de la rivière Jacques-Cartier. Le gouvernement doit prendre des mesures fermes pour confiner et décontaminer la source de TCE qui continue de polluer», ajoute M. Beaulieu.

La contamination en effet continue de s'étendre et les derniers échantillonnages démontrent que la pollution pourrait atteindre prochainement la ville de Québec plus particulièrement le secteur de Val-Bélair. « Les municipalités en aval de Shannon le long de la rivière Jacques-Cartier présentent également des hauts risques de contamination au TCE tant que les sources de TCE ne seront pas décontaminées», a expliqué Jérôme Beaulieu.

Le Parti Vert préconise des mesures pour neutraliser les produits chimiques tel que le TCE qui est un facteur de cancer et propose de créer un fond pour un Canada propre qui servirait à décontaminer les sites toxiques. Le Parti Vert propose également de revoir la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (LCPE) afin de mettre enfin l'accent sur la prévention de la pollution.
- 30 -

Pour plus d'informations :

Karine Hansen
Attachée de presse
514-994-7951

Luca Palladino
Relations médias
514-284-5444

/Renseignements: www.partivert.ca/ IN: POLITIQUE

Renseignements

  • Luca Palladino, Attaché de presse
    Numéro de téléphone: 514-284-5444