OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

26 sept. 2014 08h30 HE

Le personnel enseignant des écoles pour les sourds souffre d'un manque de ressources et d'appuis

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 26 sept. 2014) - Les préoccupations soulevées publiquement par des élèves de l'école l'E.C. Drury School for the Deaf de Milton montrent clairement que le ministère de l'Éducation doit redoubler d'efforts pour soutenir les élèves sourds, aveugles ou sourds et aveugles, selon David Sykes, président du personnel enseignant de l'Administration des écoles provinciales (PSAT).

PSAT, qui fait partie de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (OSSTF/FEESO), représente le personnel enseignant de l'E.C. Drury et d'autres écoles provinciales qui dispensent des services aux élèves sourds, aveugles, sourds et aveugles de même qu'aux étudiants des centres correctionnels. Les écoles sont gérées par la Direction des écoles provinciales du ministère de l'Éducation.

En réagissant aux renseignements erronés véhiculés dans un article récent de la presse, David Sykes a déclaré : « Nous rejetons catégoriquement toute allégation voulant que nos membres refusent ou ne peuvent pas utiliser l'ASL (American Sign Language). Tous nos membres, dans les écoles provinciales, sont des enseignantes et des enseignants de qualité et hautement qualifiés. Nos membres détiennent généralement des diplômes spécialisés ou poursuivent cet objectif. » M. Sykes a ajouté que chaque enseignante et enseignant qualifié pour enseigner aux sourds maîtrise l'ASL ou la LSQ (langue des signes québécoise) et utilise exclusivement cette langue dans le cadre de l'enseignement ou des interactions avec les élèves.

Il poursuit en précisant que « Le dévouement et la compétence du personnel enseignant ne constituent qu'un des éléments de l'équation. Nos membres ont toujours été fiers de la prestation des programmes et des services qui n'arrivent pas à la cheville de ceux des autres provinces. Mais il est devenu très frustrant de constater combien certains élèves sont maintenant défavorisés par le manque d'autres appuis ou ressources ou du fait qu'ils ne sont tout simplement pas mis en place. »

Cindy Dubué, vice-présidente d'OSSTF/FEESO provincial déclare : « Nos membres cherchent toujours à aider chaque élève à développer pleinement leur potentiel. OSSTF/FEESO continuera de faire pression auprès du ministère de l'Éducation pour qu'il consacre plus de ressources aux élèves des écoles provinciales et du personnel de soutien supplémentaire. Le ministère doit éviter de réduire les niveaux de service ou d'imposer des mesures d'austérité à ces écoles. »

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente 60 000 membres à travers l'Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l'Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides à l'enseignement, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant à l'éducation permanente et les instructeurs, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l'éducation.

Renseignements

  • Cindy Dubué, vice-présidente
    Fédération des enseignantes-enseignants
    des écoles secondaires de l'Ontario
    416-751-8300 ou 1-800-267-7867