Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers (FCSII)

Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers (FCSII)

08 mars 2012 12h00 HE

Le personnel infirmier demande aux gouvernements fédéral et provinciaux d'élaborer un plan d'action commun pour répondre aux besoins des aînés et des patients en matière de soins continus

Le statu quo n'est pas une option

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 mars 2012) - Le personnel infirmier se joint aux appels lancés aux gouvernements pour qu'ils développent en commun un plan d'action répondant à la situation de plus en plus critique des soins continus. La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers (FCSII) lance cet appel lors d'une conférence nationale organisée à Ottawa réunissant une centaine d'experts autour du thème des soins continus. Les experts sont d'avis qu'il faut mener des efforts concertés et collectifs pour élaborer une vision commune, des principes, des objectifs et des normes afin d'assurer aux personnes âgées ou vulnérables des soins continus mieux intégrés et de meilleure qualité.

« L'accès équitable aux soins de qualité en fonction des besoins et non de la capacité à payer est une valeur commune, mais ce n'est pas le cas pour les soins continus », déclare Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers (FCSII). « Il y a de plus en plus de lacunes dans la qualité et les services des soins à domicile et de longue durée à travers le pays et il faut un plan pour combler ces écarts. »

La FCSII a organisé le débat national moins de deux mois après que les premiers ministres aient annoncé la création d'un Groupe de travail sur l'innovation en matière de santé, qui vise à renforcer les capacités pour mieux répondre aux nouveaux défis en matière de santé, y compris les besoins des aînés et des patients souffrant de maladies chroniques.

« Un système intégré de soins continus est l'une des pierres angulaires des systèmes de santé très performants », a déclaré John G. Abbott, chef de la direction du Conseil canadien de la santé. « Le défi du Canada sera d'adapter convenablement les priorités pour aligner notre financement avec les besoins des personnes qui requièrent des soins à domicile et communautaires. »

Les ressources humaines en santé font partie des priorités du Groupe de travail sur l'innovation en matière de santé, ainsi que du Débat national sur les soins continus de la FCSII. Les questions portant sur l'optimisation des services des prestataires de soins rémunérés et non rémunérés et l'impact direct des conditions de travail sur la qualité des soins forment la trame du débat.

« Les soins à domicile et les soins communautaires peuvent retarder l'hospitalisation des personnes souffrant de maladies chroniques pendant un certain temps, mais si les effectifs et autres ressources du secteur sont insuffisants, ce sont de fausses économies », constate Pat Armstrong, professeure émérite de recherche en sociologie à l'Université York et conférencière.

À l'issue du Débat national sur les soins continus du 8 mars, la FCSII publiera une série de réflexions clés qui seront partagées avec le Groupe de travail sur l'innovation en matière de santé.

La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers (FCSII) représente plus de 160 000 infirmières et infirmiers.

Renseignements

  • Fédération canadienne des syndicats d'infirmières
    et d'infirmiers
    Service des communications
    613-292-9106
    www.nursesunions.ca