Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

16 déc. 2011 09h58 HE

Le PHRP permet à des propriétaires-occupants d'Avalon et de Burin de rénover leur logement

Des logements rénovés de qualité pour les familles

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 16 déc. 2011) - Huit cent douze propriétaires-occupants à faible revenu des péninsules d'Avalon et de Burin ont rénové ou réparé leur habitation au cours de l'année qui vient de s'écouler grâce à un investissement de 3,5 millions de dollars dans le Provincial Home Repair Program (PHRP). L'honorable Peter Penashue, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre responsable de Terre-Neuve-et-Labrador, au nom de l'honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), et l'honorable Tom Hedderson, ministre responsable de la Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador (SHTNL) en ont fait l'annonce aujourd'hui.

« Le gouvernement du Canada est fier d'avoir contribué à ces investissements, a déclaré le ministre Penashue. Plus de 800 logements ont été rénovés, offrant aux familles des habitations de meilleure qualité, tout en favorisant le bien-être économique et social des collectivités de Terre-Neuve-et-Labrador. »

« Le PHRP continue de remplir son mandat qui est de donner aux propriétaires-occupants à faible revenu un moyen d'effectuer, à moindre coût, des réparations essentielles, a souligné le ministre Hedderson. Les personnes âgées en particulier ont bénéficié du programme, qui les aide à entreprendre des travaux de rénovation ou de réparation favorisant leur maintien à domicile. »

Les types de réparations qui sont admissibles à un prêt ou à une subvention aux termes du PHRP comprennent notamment les améliorations aux installations électriques, de chauffage et de plomberie, ainsi que les rénovations et améliorations visant les éléments détériorés comme la structure, la fondation, les fenêtres, les portes, la toiture ou le parement. Les demandes sont évaluées au fur et à mesure de leur réception et la priorité est accordée aux réparations urgentes. Les demandeurs doivent être des propriétaires-occupants de bonne foi ayant un revenu annuel de 32 500 $ ou moins. Depuis sa création il y a 36 ans, le PHRP a versé plus de 200 millions de dollars afin d'aider quelque 50 000 ménages à faible revenu de partout dans la province.

En septembre 2008, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars, sur une période de cinq ans, dans le logement et la lutte contre l'itinérance, afin de venir en aide aux Canadiens à faible revenu, aux sans-abri et aux personnes risquant de verser dans l'itinérance. Cet investissement, qui comprenait le renouvellement pour deux ans (jusqu'au 31 mars 2011) du financement de l'Initiative en matière de logement abordable et des programmes d'aide à la rénovation, était assorti d'un engagement de procéder à une consultation sur l'utilisation de ces investissements pour la période 2011-2014.

Le 16 août 2011, les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador ont annoncé un investissement combiné de près de 41 millions de dollars en vertu du nouveau Cadre de référence pour l'Investissement dans le logement abordable 2011-2014. Après la signature de cette entente, le gouvernement provincial a prolongé de trois ans le financement versé au titre du PHRP par l'intermédiaire de la Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le gouvernement provincial accordera un financement supplémentaire de 12 millions de dollars au PHRP au cours des trois prochaines années, pour un investissement provincial total de 24 millions de dollars. Cette contribution porte le budget total du programme pour la période 2011-2014 à 36 millions de dollars. Cet investissement appuie directement les objectifs de Secure Foundations, le plan publié par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador en août 2009 et qui expose dans les grandes lignes une nouvelle vision à long terme du logement social. Ce plan vise à améliorer les conditions de logement des ménages à faible revenu et à créer des collectivités plus saines.

Le PHRP vient en aide à environ 2 500 ménages chaque année, principalement dans les collectivités rurales de la province. La subvention maximale offerte aux propriétaires-occupants de l'île de Terre-Neuve est de 5 000 $, tandis que pour les résidents du Labrador, cette somme s'élève à 6 500 $. Si le coût des travaux de réparation dépasse ces montants, les propriétaires-occupants peuvent demander un prêt à faible taux d'intérêt remboursable pouvant aller jusqu'à 10 000 $ (jusqu'à 13 000 $ pour le Labrador).

Pour en savoir davantage sur la manière dont le gouvernement du Canada et la Société canadienne d'hypothèques et de logement soutiennent la construction de logements plus solides et l'aménagement de collectivités plus prospères pour tous les Canadiens, communiquez avec la SCHL au 1-800-668-2642 ou consultez le site Web www.schl.ca/plandactionlogement.

Renseignements

  • Jason Card
    Directeur des communications
    Ministère des Transports et des Travaux publics
    709-729-3015, 699-0470
    jasoncard@gov.nl.ca

    Alyson Queen
    Attachée de presse
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Jenny Bowring
    Directrice des communications
    Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador
    709-724-3055
    jmbowring@nlhc.nl.ca

    Katherine LeBlanc
    Consultante, Marketing et communications
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    902-426-6581
    krleblan@cmhc.ca