Association médicale canadienne

Association médicale canadienne

27 avr. 2007 12h12 HE

Le plan environnemental du gouvernement rapproche la population canadienne d'une meilleure santé, affirment les médecins du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 27 avril 2007) - L'Association médicale canadienne (AMC) a déclaré avec optimisme qu'elle croit que les objectifs et les calendriers annoncés par le gouvernement fédéral rapprocheront la population canadienne d'une meilleure santé.

"Les médecins du Canada sont bien conscients des effets que la mauvaise qualité de l'air peut avoir sur la santé de nos patients", a déclaré le Dr Colin McMillan, président de l'AMC. "C'est pourquoi nous croyons que toute mesure prise maintenant pour améliorer la qualité de l'air aura un effet positif sur l'état de santé de la population canadienne maintenant et à l'avenir."

Les effets sur la santé des changements climatiques et de la pollution par le smog préoccupent toujours les médecins du Canada. L'AMC a appuyé la ratification du Protocole de Kyoto par le Canada et est convaincue que plus nous agirons rapidement afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mieux ce sera pour la santé de la population canadienne.

L'effet bien démontré et immédiat de la pollution par le smog sur la santé cardiaque et respiratoire de nos patients, partout au Canada, préoccupe aussi l'AMC. Les médecins du Canada ne peuvent oublier la menace que pose actuellement le smog et appuieront des interventions réelles pour réduire les émissions de ces polluants.

L'établissement d'objectifs réels dans quatre domaines - oxydes nitreux (NOx), oxyde de soufre (SOx), composés organiques volatils (COV) et particules - réjouit l'Association. Tout comme le fera l'établissement d'objectifs fermes.

"Comme médecins, nous envisageons ces politiques dans la perspective de la santé. Nous félicitons le gouvernement de se concentrer sur l'assainissement de l'air que nous respirons, a conclu le Dr McMillan, mais nous devons veiller à ce que la pollution diminue réellement et à ce que les avantages pour la santé se concrétisent aussitôt que possible."

La véritable mesure de la réussite sera toutefois une réduction du fardeau global des maladies associées à la pollution et au changement climatique. Les médecins interviendront activement, avec d'autres intéressés du secteur de la santé, pour examiner l'effet des changements environnementaux sur la santé et surveiller la pollution de l'air au Canada. L'AMC a aussi l'intention de collaborer avec les gouvernements afin d'accélérer les progrès vers l'atteinte des objectifs et de faire connaître publiquement ces progrès.

Renseignements

  • Steve Wharry
    1-800-663-7336 x2135 ou 613-731-8610, poste 2135