SOURCE: La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

15 oct. 2015 10h49 HE

Le pouvoir de sauver une vie pourrait bien se trouver dans votre poche ou dans votre sac à main, selon la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

De nouvelles lignes directrices soulignent l'importance de la réaction des témoins

TORONTO, ON--(Marketwired - 15 octobre 2015) - La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC (la " Fondation ") a aujourd'hui diffusé des mises à jour au sujet des approches de réanimation, de soins d'urgence cardiovasculaire et de premiers soins au pays. Il y est notamment question de l'emploi de technologies de tous les jours en vue d'améliorer la réaction des témoins d'un arrêt cardiaque.

La Mise à jour 2015 des lignes directrices sur la réanimation cardiorespiratoire (RCR) et les soins d'urgence cardiovasculaire (SUC) explique entre autres choses comment les téléphones cellulaires peuvent améliorer les chances de survie après un arrêt cardiaque soudain.

MISE À JOUR DES LIGNES DIRECTRICES : Votre téléphone cellulaire peut vous permettre d'obtenir des instructions pour pratiquer la RCR

Depuis la dernière mise à jour des lignes directrices, il y a cinq ans, le nombre de personnes qui possèdent un téléphone cellulaire a connu une ascension fulgurante. Les systèmes d'intervention d'urgence, de leur côté, sont de plus en plus nombreux à donner une formation aux répartiteurs pour leur permettre de donner des instructions de RCR. Ces deux situations ensemble signifient qu'il est maintenant possible de commencer la RCR immédiatement, même quand le témoin n'a pas reçu de formation à cet effet.

" Pour qu'elle soit aussi efficace que possible, la RCR doit commencer dans la minute ou les deux minutes qui suivent, mais les services médicaux d'urgence (SMU) prennent généralement plus de temps à arriver. Par contre, si un témoin appelle le service d'urgence de son téléphone cellulaire et le met en mode haut-parleur à côté de la victime, il peut immédiatement commencer la RCR, explique le Dr Andrew Travers, un expert de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC et délégué de l'International Liaison Committee on Resuscitation (ILCOR - comité de liaison international sur la réanimation). Quand vous composez le 9-1-1, le répartiteur devrait être en mesure de vous expliquer clairement et posément comment faire la RCR à mains seules*. "

Selon les lignes directrices, il est possible que les témoins soient déconcertés s'ils voient que la victime est en train de haleter. Cette façon de respirer n'est pas normale : c'est ce que l'on appelle la respiration agonale, un signe d'arrêt cardiaque, un peu comme une sorte de convulsion. Ce signe aussi, le répartiteur peut aider à le reconnaître.

La Fondation demande aux SMU de passer en revue leurs protocoles de formation et de s'assurer que les répartiteurs peuvent aider les témoins à reconnaître l'arrêt cardiaque et leur expliquer comment faire la RCR à mains seules.

MISE À JOUR DES LIGNES DIRECTRICES : La RCR n'a pas besoin d'être parfaite

" L'action rapide, quelle qu'elle soit, est susceptible de sauver une vie. Bien des gens préfèrent ne pas faire la RCR de peur de faire mal à la personne ou de mal faire, affirme Travers, mais ce que nous désirons faire savoir, c'est que si vous n'agissez pas, la personne n'a que très peu de chances de s'en sortir. Agir, en commençant par composer le 9-1-1, c'est favoriser la survie. "

Les lignes directrices soulignent également à l'intention du grand public le concept de ce qui est bien, ce qui est mieux, ce qui est le mieux.

  • Ce qui est bien (surtout quand on n'a pas suivi de formation en RCR) : composer le 9-1-1 et suivre les instructions du répartiteur.
  • Ce qui est mieux : apprendre la RCR à mains seules et la défibrillation.
  • Ce qui est meilleur : apprendre la RCR complète, y compris la ventilation de secours et la défibrillation.

MISE À JOUR DES LIGNES DIRECTRICES : Il est dans l'intérêt des municipalités d'offrir des formations de RCR à mains seules

Près de 40 000 arrêts cardiaques surviennent au pays chaque année, la plupart du temps à domicile. Pourtant, les taux de réaction des témoins sont très faibles : moins de 30 pour cent dans de nombreuses collectivités. Des études ont démontré qu'en offrant des formations sur la RCR à mains seules de façon généralisée, il était possible d'augmenter le taux global de réaction des témoins.

La durée de la formation sur la RCR à mains seules est moins d'une demi-heure. La Fondation encourage fortement toutes les administrations municipales à l'offrir à tous les citoyens.

" Les mises à jour des lignes directrices que nous avons annoncées aujourd'hui facilitent l'apprentissage et l'exécution de la RCR, et nous sommes d'avis que les gens seront ainsi plus enclins à réagir à une urgence d'ordre cardiaque. Les Canadiens et Canadiennes sont nombreux à vouloir aider dans ce genre de situation, surtout quand on sait que quatre arrêts cardiaques sur cinq ont lieu à domicile ou dans un espace public " affirme Travers.

Les lignes directrices sont mises à jour tous les cinq ans et seulement si de nouvelles données probantes affirment que les changements améliorent des taux de survie. La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC prend part à leur création du début à la fin du processus, de l'examen scientifique international initial (à titre de seul membre canadien de l'International Liaison Committee on Resuscitation) à la rédaction de lignes directrices nord-américaines, de pair avec l'American Heart Association. La Fondation s'assure également que le produit final est pratique et tient compte des réalités du système de santé canadien.

Liens utiles

www.fmcoeur.ca/lignesdirectrices2015

www.heartandstroke.ca/guidelines2015

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu'organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. " Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. " fmcoeur.ca

*À mains seules est une marque de service de l'American Heart Association, Inc. utilisée sous licence.

Renseignements

  • Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Rhae Ann Bromley
    Fondation des maladies du cœur et de l'AVC
    bromleyra@hsf.sk.ca