Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

10 nov. 2015 10h14 HE

Le Premier ministre assiste à une réunion nationale du Congrès du travail du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 10 nov. 2015) - Le Premier ministre Justin Trudeau a présenté une allocation lors d'une réunion de dirigeantes et dirigeants syndicaux de tout le pays tenue à Ottawa mardi matin, annonçant le début d'un nouveau chapitre dans les relations entre le mouvement syndical et le gouvernement fédéral.

« Nous sommes heureux d'avoir accueilli à notre réunion le Premier ministre et de l'entendre réaffirmer son engagement à abroger les législations antisyndicales de l'ancien gouvernement conservateur, soit les lois C-377 et C-525 », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

M. Yussuff a ajouté : « Nous avons plus de 130 conseils du travail et 25 000 syndicats locaux dans des collectivités partout au Canada et nous avons clairement fait savoir au Premier ministre que nous voulons faire notre part pour aider son gouvernement à atteindre son objectif d'accueillir et de réinstaller 25 000 réfugiés syriens au Canada. »

« Nous avons eu un échange positif et avons insisté sur le fait que nous sommes impatients de travailler avec le Premier ministre et son cabinet sur bon nombre de questions qui sont prioritaires pour les travailleuses et travailleurs canadiens », a-t-il déclaré en conclusion.

Plus de 50 ans se sont écoulés depuis qu'un Premier ministre s'est adressé au Congrès du travail du Canada, la centrale syndicale du Canada. John Diefenbaker a présenté une allocution à l'assemblée du CTC en 1958.

Plus de 120 dirigeants et représentants syndicaux sont à Ottawa pour une réunion du Conseil canadien, un groupe démocratiquement élu qui dirige le CTC entre ses assemblées nationales.

Le CTC représente plus de 3,3 millions de membres syndiqués qui travaillent dans chaque industrie et vivent dans chaque province et territoire.

Renseignements