Musée canadien pour les droits de la personne



Musée canadien pour les droits de la personne

04 déc. 2012 14h26 HE

Le président du MDCP réagit à la publicité relativement aux décisions en matière de contenu

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 4 déc. 2012) - Stuart Murray, président et directeur général du Musée canadien pour les droits de la personne (MDCP), a émis aujourd'hui l'énoncé suivant en réponse à la publicité récente relativement aux décisions en matière de contenu du Musée.

"Le Musée canadien pour les droits de la personne traite de sujets difficiles. Son contenu et ses décisions susciteront toujours la controverse. Il doit en être ainsi. L'éducation et la sensibilisation du public sont les meilleurs moyens à prendre pour défendre les droits de la personne - mais il faut pour cela un dialogue ouvert et un débat vigoureux. Il existe des nombreux de façons possibles d'aborder les sujets que nous choisissons. Chacun a son opinion, et les opinions sont parfois bien arrêtées.

"Nous avons pour défi de prendre des décisions difficiles concernant le contenu du programme inaugural, et ce, tout en sachant que l'approche choisie ne fera jamais l'unanimité. Nous consultons le public et les groupes de collaborateurs, nous écoutons le point de vue des membres du conseil consultatif sur les droits de la personne et nous nous livrons à des débats internes avec nos propres spécialistes et avec les membres du conseil d'administration. Il est naturel qu'il y ait des désaccords.

"Il s'agit d'un débat édifiant mais sans fin. Le Musée compte aller de l'avant et ouvrir ses portes en 2014. Ses galeries, ses expositions et ses programmes publics seront conçus pour sensibiliser les visiteurs et les inciter à agir pour défendre les droits de la personne.

"En matière de contenu, notre approche n'a pas changé, mais a plutôt évolué, guidée par les vastes consultations menées auprès du public, de conseillers en droits de la personne et de nos propres spécialistes. Nous avons toujours eu pour objectif de parvenir à un équilibre entre les leçons tirées des cas historiques de violation des droits de la personne, d'une part, et les témoignages positifs qui suscitent l'espoir et l'action, d'autre part. La contribution du Canada sur le plan des droits de la personne constitue un volet important du contenu du Musée, notamment les témoignages positifs de personnes qui ont su persévérer dans l'adversité afin de changer le cours des choses, et la reconnaissance de nos propres défis en matière de droits de la personne.

"Le tout nouveau musée national canadien sera une source de fierté. Nous n'aspirons à rien de moins, et les Winnipegoises et Winnipegois comme les Canadiennes et Canadiens ne s'attendent à rien de moins. En tant que société d'État, nous prenons très à cœur notre responsabilité envers le public."

Principes directeurs

Vous trouverez ci-dessous les énoncés qui constituent les principes directeurs du MDCP.

Le mandat : Étudier le thème des droits de la personne en mettant un accent particulier, mais non exclusif, sur le Canada, dans le but d'accroître la compréhension qu'a le public des droits de la personne, de promouvoir le respect des autres et de favoriser la réflexion et le dialogue.

La mission : Comme tous les musées nationaux du Canada, le MCDP jouera un rôle essentiel pour : préserver et faire connaître le patrimoine canadien au Canada et à l'étranger; contribuer à la mémoire collective et au sentiment d'identité de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes; et influencer la recherche, l'apprentissage et le divertissement qui appartiennent à toute la population canadienne.

La vision : Être un établissement canadien et international exceptionnel qui offre aux Canadiens, aux Canadiennes et aux visiteurs une compréhension de l'histoire et de la lutte mondiale à finir afin de défendre les droits de la personne, notamment le rôle important joué par le Canada à cet effet; favoriser le respect de la dignité et des droits de tous les citoyens; encourager l'apprentissage, le débat, le dialogue et l'enseignement des questions de droits de la personne; célébrer les réussites exemplaires de l'esprit humain et servir de catalyseur à l'action personnelle positive.

Les valeurs : Le MCDP est la concrétisation de l'engagement du Canada à privilégier les valeurs de démocratie, de liberté, des droits de la personne et de primauté du droit. Toutes les activités du Musée doivent être empreintes des valeurs organisationnelles que sont l'objectivité, l'innovation et l'inclusivité de sorte que les opérations soient un reflet du mandat du Musée et contribuent à son exécution. Avec le statut du Musée, en tant qu'institution nationale, viennent aussi un ensemble de principes, comme la responsabilisation et la transparence, l'accessibilité et l'engagement à l'échelle nationale, la collaboration, la conscience sociale ainsi que la recherche et un enseignement solides.

"Il ne suffit pas d'avoir à sa disposition un endroit où comptabiliser toutes ces horreurs que les humains se sont infligées les uns aux autres. Il faut aussi créer un espace qui évolue en fonction de ces expériences et qui permet de dégager ce qu'il faut retirer des souffrances que ces personnes ont endurées avec dignité et respect." --- Asna Adhami, journaliste, poète et cinéaste d'Halifax, citation tirée du Rapport final 2010 du Comité consultatif sur le contenu du MDCP.

Renseignements