Fortis Inc.
TSX : FTS

Fortis Inc.

13 mai 2014 16h51 HE

Le président et directeur général de Fortis, H. Stanley Marshall, prendra sa retraite ; Le conseil nomme Barry Perry, vice-président aux finances et directeur financier, à sa succession

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwired - 13 mai 2014) - H. Stanley Marshall, le président et directeur général (le « PDG ») de Fortis Inc. (TSX:FTS) (« Fortis » ou la « Société »), a annoncé aujourd'hui qu'il prendrait sa retraite à titre de PDG et de premier administrateur du conseil d'administration de Fortis le 31 décembre 2014. M. Marshall fait carrière avec Fortis depuis 35 ans, dont plus de 18 passés dans le rôle de PDG.

Le conseil d'administration de Fortis a également annoncé que Barry Perry, vice-président aux finances et directeur financier de Fortis, succéderait à M. Marshall à compter du 31 décembre 2014. Dans l'intervalle, M. Marshall passera le flambeau de président à M. Perry dès le 30 juin 2014.

M. Marshall, âgé de 63 ans, est à la tête de Fortis comme PDG depuis 1996. Sous sa houlette, Fortis est devenue le plus grand fournisseur privé de services publics de distribution de gaz naturel et d'électricité au Canada, en plus de multiplier son actif total par presque 20, passant de 1,0 G$ en 1996 à 18,6 G$ aujourd'hui.

« Je suis très fier de ce que j'ai accompli ces 25 dernières années. Je tiens à remercier tous ces employés dévoués, anciens et actuels, qui ont contribué à notre réussite. Fortis est solide et bien positionnée pour continuer sur sa lancée dans les années qui viennent. J'ai entièrement confiance en Barry et en l'équipe », a déclaré M. Marshall.

« J'aimerais profiter de cette occasion pour remercier Stan Marshall de son leadership exemplaire ces deux dernières décennies, a renchéri David Norris, président du conseil. Avec la philosophie de Stan - atteindre la croissance rentable par des acquisitions stratégiques -, notre entreprise réglementée de services de distribution de gaz naturel et d'électricité a non seulement grossi, mais s'est diversifiée géographiquement. Parmi les bons coups de Stan, notons : en 2004, l'expansion de la Société vers l'Ouest canadien grâce à l'acquisition du fournisseur d'électricité Aquila, en Alberta et en Colombie-Britannique; en 2007, l'acquisition de Terasen Gas, en Colombie-Britannique; et en 2013, notre première percée aux États-Unis avec l'acquisition de la Central Hudson Gas and Electric Corporation, dans l'État de New York. Depuis que Stan est devenu PDG en 1996, nos gains en tant qu'actionnaires ont augmenté d'environ 855 %, et les gains réalisés annuellement sont d'environ 13 % en moyenne. »

« Stan quittera Fortis en sachant qu'elle a une assise solide et qu'elle est tournée vers l'avenir, fait remarquer M. Norris. Lorsqu'elle aura conclu l'acquisition de UNS Energy en Arizona, son actif total passera à environ 25 G$. Fortis fournira alors du gaz naturel et de l'électricité à plus de trois millions de clients. Au nom du conseil et en mon nom personnel, je tiens à remercier Stan pour l'âme dirigeante qu'il a été en tant que président et directeur général, sa contribution exceptionnelle à la croissance et au succès de Fortis et l'aide précieuse qu'il a offerte au conseil dans le cadre de la succession. »

« C'est un plaisir pour nous d'annoncer que Barry Perry deviendra le nouveau président et directeur général de Fortis. Barry a acquis l'estime et le respect de ses pairs à Fortis, mais aussi dans tout le secteur, notamment grâce à sa connaissance approfondie de nos activités et à ses grandes qualités de chef. Les membres du conseil s'entendent pour dire qu'il est la personne tout indiquée pour perpétuer le brillant héritage de Stan, précise M. Norris. Au cours des derniers mois, le conseil a enclenché un vaste processus d'évaluation des dirigeants dans le cadre de notre planification générale de la relève. Le processus nous a confirmé que notre organisation pouvait compter sur un bassin exceptionnel de cadres dirigeants talentueux et une grande expertise en leadership, ce qui n'est pas étranger à l'orientation et à l'encadrement dont Stan a fait profiter tant de gens durant son mandat de président et directeur général. »

« Je me réjouis de voir que le conseil a vu en Barry mon successeur. Barry incarne la continuité sur les plans de la stratégie, de la culture et des valeurs défendues par notre conseil, les cadres dirigeants et l'ensemble de l'organisation », affirme M. Marshall.

« Au cours de son mandat, Stan a mis l'accent sur la croissance de la rentabilité de nos services publics sans perdre de vue les obligations que nous avons envers nos clients, indique Barry Perry. J'ai l'intention de conserver la même orientation, tout en maintenant le cap sur notre objectif : devenir le chef de file dans le secteur des services publics en Amérique du Nord. Je souhaite remercier le conseil et Stan Marshall pour la confiance qu'ils m'accordent en me confiant les rênes de cette solide organisation. »

M. Perry s'est joint à la famille Fortis en avril 2000 à titre de vice-président aux finances et directeur financier de Newfoundland Power Inc. Il est devenu vice-président aux finances et directeur financier de Fortis en janvier 2004.

À propos de Fortis : Fortis est le plus grand fournisseur privé de services publics de distribution de gaz naturel et d'électricité au Canada; son actif totalise quelque 18,6 G$, et ses revenus pour l'exercice 2013 s'élèvent à plus de 4 G$. Son portefeuille réglementé compte pour 90 % de son actif total. La Société fournit du gaz naturel et de l'électricité à quelque 2,5 millions de clients au Canada, dans l'État de New York et dans les Caraïbes. Elle détient des éléments d'actif de production hydroélectrique non réglementés au Canada, au Belize et dans le nord-ouest de l'État de New York. La Société investit également dans d'autres domaines, notamment dans les hôtels et les immeubles commerciaux au Canada.

Pour en savoir plus, visitez le www.fortisinc.com ou le www.sedar.com.

Dans le présent communiqué, Fortis a inclus des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada (« énoncés prospectifs »). L'objectif de ces énoncés prospectifs est de communiquer les attentes de l'administration en ce qui a trait à la croissance future de la Société, à ses résultats d'exploitation, à son rendement ainsi qu'à ses possibilités et occasions d'affaires; il est possible qu'ils ne conviennent à aucune autre fin. Tous les énoncés prospectifs sont fournis conformément aux conditions des règles refuge des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les mots « anticiper », « croire », « budgets », « pourrait », « estimer », « s'attendre à », « prévoir », « avoir l'intention de », « peut », « possible », « plans », « projets », « planifié », « devrait » et les autres termes similaires servent souvent à introduire les énoncés prospectifs, mais ce n'est pas toujours le cas. Les énoncés prospectifs reflètent les convictions actuelles de l'administration de la Société et sont fondés sur des hypothèses formulées à partir de renseignements qui sont actuellement à sa portée. Même si Fortis croit que les énoncés prospectifs sont fondés sur des renseignements et des hypothèses qui sont actuels, raisonnables et complets, ces énoncés sont nécessairement exposés à une variété de risques et d'incertitudes. Pour en savoir plus sur les facteurs de risque susceptibles de nuire à la Société, veuillez vous référer aux documents d'information déposés à l'occasion par la Société auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, ainsi qu'à la section « Gestion des risques d'affaires » des rapports de gestion annuel et trimestriel de la Société. Sauf si la loi l'exige, la Société ne s'engage pas à réviser ni à mettre à jour un énoncé prospectif à la lumière de nouveaux renseignements, d'évènements à venir ou d'autres circonstances après la date de sa publication.

Renseignements

  • Donna Hynes
    Directrice des relations avec les investisseurs et le public
    Fortis Inc.
    709.737.2800