COMMISSION CANADIENNE DU LAIT

COMMISSION CANADIENNE DU LAIT

15 déc. 2006 15h52 HE

Le prix de soutien de la poudre de lait écrémé augmentera le 1er février 2007

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 15 déc. 2006) - La Commission canadienne du lait (CCL) a annoncé aujourd'hui qu'à compter du 1er février 2007, le prix de soutien de la poudre de lait écrémé passera de 5,8337 $ à 5,9212 $ le kg. Celui du beurre demeurera inchangé à 6,8695 $ le kg. Les prix de soutien sont les prix auxquels la CCL achète et vend le beurre et la poudre de lait écrémé afin d'équilibrer les variations saisonnières de l'offre et de la demande sur le marché intérieur.

Ce prix de soutien plus élevé pourrait se traduire, pour les producteurs laitiers, par une augmentation de 0,75 cent le litre (1,06 %) pour le lait de transformation servant à la fabrication de produits comme le yogourt, le fromage, le beurre et la poudre de lait écrémé. Les prix reçus par les producteurs pour le lait et la crème de consommation sont déterminés par les autorités provinciales selon un processus indépendant de la présente annonce. Le nouveau prix de soutien comprend aussi une augmentation de 0,03 cent le litre des frais de possession que la CCL collecte pour défrayer les frais d'entreposage des stocks normaux de beurre. L'augmentation réelle aux producteurs dépendra des prix qu'établiront les autorités provinciales en utilisant les prix de soutien comme référence.

La marge que les transformateurs reçoivent pour la poudre de lait écrémé qu'ils vendent à la CCL, et comprise dans les prix de soutien, ne subira aucun changement.

"Je crois que cette modeste augmentation est appropriée étant donné les conditions actuelles du marché" affirme le président de la CCL, John Core.

Tout impact de la hausse des prix de soutien sur le marché dépendra de nombreux facteurs tels que les frais de fabrication, de transport, de distribution et d'emballage tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

La Commission canadienne du lait, une société d'Etat créée en 1966, constitue un facilitateur clé au sein du secteur laitier canadien. Elle contribue à élaborer, mettre en oeuvre et administrer des politiques et des programmes qui répondent aux besoins des producteurs laitiers et des transformateurs. Elle a pour mandat de permettre aux producteurs de lait efficaces de retirer un revenu raisonnable de leur travail et de leur investissement, tout en assurant aux consommateurs canadiens des approvisionnements suffisants de produits laitiers de qualité.

INFORMATION SUR L'ETABLISSEMENT DES PRIX DE SOUTIEN

Qu'est-ce que l'établissement des prix ?

L'établissement des prix est un mécanisme adopté par la Commission canadienne du lait (CCL) qui sert à réviser et établir, pour l'année à venir, les prix de soutien de la poudre de lait écrémé et du beurre.

Que sont les prix de soutien ?

Les prix de soutien sont les prix auxquels la CCL achète et vend le beurre et la poudre de lait écrémé dans le cadre de ses programmes. Les prix de soutien sont utilisés comme référence par les offices et les agences provinciaux de mise en marché du lait afin de déterminer le prix que le transformateur paiera pour la partie de la production laitière qui sera transformée en beurre, poudre de lait écrémé, fromage, yogourt, crème glacée, etc.

Quelles sont les étapes de l'établissement des prix ?

1. A chaque année, la CCL, en collaboration avec les provinces, entreprend une étude nationale sur le coût de production du lait.

2. A l'automne, la CCL tient une consultation sur les prix du lait. Les segments suivants de l'industrie sont consultés de façon formelle :

- Producteurs

- Transformateurs

- Transformateurs secondaires

- Détaillants

- Restaurateurs

- Consommateurs

3. Ensuite, les commissaires de la CCL prennent une décision quant aux prix de soutien, laquelle est annoncée à la mi-décembre et entre en vigueur le 1er février de l'année suivante.

Sur quoi la décision de l'établissement des prix est-elle fondée ?

Lorsque les commissaires de la CCL établissent les prix, leur décision est fondée sur les éléments suivants :

- les résultats de l'étude sur le coût de production du lait;

- les arguments présentés par les différents représentants de l'industrie qui ont été consultés;

- la marge estimée des transformateurs ;

- divers indicateurs économiques tels que l'indice des prix à la consommation;

- leur propre jugement, leur expérience et leur connaissance de l'industrie.

Comment établi-t-on le prix que les producteurs reçoivent pour leur lait ?

Le prix que les producteurs reçoivent pour leur lait est déterminé à l'échelon provincial. Les mécanismes varient d'une province à l'autre. Les agences et offices provinciaux de mise en marché pourront vous donner de plus amples détails à ce sujet.

Renseignements