BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

28 août 2012 16h48 HE

Le prix des maisons continuera de se stabiliser en 2013 aux E.-U.

- L'indice du marché résidentiel S&P Case-Shiller en hausse pour le 5e mois consécutif, et en augmentation sur une base annuelle pour la première fois depuis 2010

- Un rapport de BMO indique que les Canadiens s'intéressent à l'achat d'une propriété aux E.-U.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 28 août 2012) - La Direction des études économiques de BMO a indiqué aujourd'hui que l'augmentation des valeurs boursières et de la valeur des maisons devait apporter un certain réconfort bien mérité aux consommateurs américains, après l'annonce de l'indice du marché résidentiel S&P Case-Shiller de juin, lequel révèle une hausse désaisonnalisée plus élevée que prévue de 0,9 pour cent.

« Ce cinquième gain mensuel consécutif reporte l'indice à 0,5 pour cent au-dessus des niveaux de l'an dernier - le premier chiffre positif en près de deux ans, a précisé Jennifer Lee, économiste principale, BMO Marchés des capitaux. Ce rapport est une excellente nouvelle, car il démontre que les prix profitent de la reprise de la demande d'habitations ainsi que de la réduction du nombre de propriétaires de maison en difficulté sur le marché. Il s'agit en outre d'un coup de pouce bienvenu compte tenu de la publication aujourd'hui de l'indice de confiance des consommateurs pour le mois d'août qui affiche un repli de 4,8 points. »

L'analyse des données des diverses régions est une autre source d'encouragement pour Mme Lee. « Des hausses des prix des maisons ont été enregistrées en juin dans dix-huit régions métropolitaines sur 20, soit le plus grand nombre de régions depuis 2006. Depuis la dernière année, 13 régions métropolitaines affichent une augmentation des prix des maisons, dont Phoenix, Miami et Minneapolis. »

Mme Lee signale que les prix des maisons devraient continuer de se stabiliser en 2013 aux États-Unis, la demande devant accompagner le raffermissement de la croissance de l'emploi et l'assouplissement des normes de crédit. L'embellie du marché immobilier pourrait commencer à attirer davantage l'attention des Canadiens.

Faits saillants du sondage de BMO :

  • Près de deux Canadiens sur dix (16 pour cent) envisageraient d'acheter une maison au sud de la frontière.
  • La moitié (56 pour cent) des répondants le feraient pour acquérir une résidence secondaire ou de vacances, tandis que 44 pour cent citent l'accessibilité financière et un tiers l'attractivité d'un tel investissement à long terme (29 pour cent)

« Les Canadiens qui prévoient acheter une propriété aux États-Unis devraient envisager d'établir un partenariat avec une institution financière aux États-Unis, de préférence avec une banque canadienne ayant des succursales au sud de la frontière, pour financer leur nouvel achat, a indiqué Laura Parsons, spécialiste - Prêts hypothécaires chez BMO. En immobilier, il est toujours préférable de puiser dans l'expertise locale, car les conditions et tendances peuvent varier radicalement d'une région à l'autre. »

Mme Parsons précise qu'aux États-Unis les clients de BMO peuvent se rendre à la BMO Harris Bank, qui a des succursales en Illinois, en Indiana, en Arizona, en Floride, au Minnesota, au Missouri, au Kansas et au Wisconsin. « Le fait d'avoir un partenaire canadien permet de comprendre clairement les différences entre les modes de financement canadien et américain, ce qui peut en fin de compte éviter bien des pertes de temps et des maux de tête au cours du processus d'achat d'une maison » a poursuivi Mme Parsons.

Indices du marché résidentiel S&P/Case-Shiller
Région métropolitaine % de changement,
juin/mai (DD)
% de changement sur un an
Atlanta 2,3 -12,1
Boston 0,5 0,0
Charlotte -0,1 0,8
Chicago 1,7 -1,7
Cleveland 0,3 0,9
Dallas -0,1 3,7
Denver 0,4 4,0
Detroit 3,6 2,5
Las Vegas 1,1 -1,8
Los Angeles 1,0 -0,6
Miami 0,7 4,4
Minneapolis 1,2 5,7
New York 0,8 -2,1
Phoenix 1,5 13,9
Portland 1,7 3,0
San Diego 0,4 -0,2
San Francisco 1,7 3,0
Seattle 1,0 1,8
Tampa 0,7 3,4
Washington 0,7 3,9
DD=données désaisonnalisées
Source : S&P Dow Jones

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 542 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 46 000 employés au 31 juillet 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements