Prix Siminovitch de theatre

05 nov. 2012 18h00 HE

Le prix Siminovitch de théâtre, doté d'une bourse de 100 000 $, est décerné au concepteur d'éclairage Robert Thomson

Thomson choisit deux protégés-Jason Hand et Raha Javanfar-qui se partageront une bourse de 25 000 $

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 5 nov. 2012) -

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwire.

Les fondateurs du Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre ont annoncé que le concepteur d'éclairage Robert Thomson, de Montréal, a été désigné lauréat du Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre 2012, le plus important prix en théâtre du pays.

M. Thomson a été choisi parmi cinq finalistes qui comprenaient également Alan Brodie (Vancouver), Richard Feren (Toronto), Anick La Bissonière (Montréal) et Richard Lacroix (Montréal).

Robert Thomson est réputé comme l'un des concepteurs d'éclairage les plus prolifiques et les plus polyvalents au Canada pour le théâtre, l'opéra et la danse. Son œuvre est reconnue pour sa précision, sa poésie visuelle, sa perspicacité psychologique et son impact dramatique, et ses conceptions unanimement saluées lui ont valu un prix Sterling et quatre prix Dora Mavor.

« En prenant sa décision, le jury a été inspiré non seulement par l'œuvre d'une grande beauté de cet artiste, mais aussi par sa passion, sa joie et son esprit », a déclaré Maureen Labonté, présidente du jury. « Son travail comme concepteur d'éclairage est tout simplement fascinant : il est sensible, rafraîchissant, audacieux et viscéral. M. Thomson mène adroitement l'expérience visuelle avec cohérence et clarté, suggérant sans jamais dicter les manières de voir d'un moment à l'autre. Il creuse profondément, en insistant d'aller au cœur même de l'œuvre. Il contribue à raconter l'histoire et la rehausse par la poésie visuelle de son éclairage. »

« Je suis absolument ravi d'avoir été sélectionné comme lauréat du prix Siminovitch, tout en ressentant une grande humilité », a déclaré M. Thomson. « C'est vraiment un immense honneur d'être choisi parmi un groupe de collègues aussi distingués, qui comptent parmi les plus grands scénographes du Canada. »

M. Thomson a reçu un chèque de 75 000 $ à un gala ce soir à Toronto. Conformément à son engagement de partager ses connaissances et son expérience avec ses collègues et avec de jeunes artistes, il a sélectionné deux concepteurs d'éclairage, Jason Hand et Raha Javanfar, à titre de protégés. Ils partageront la bourse de 25 000 $. Le Prix Siminovitch est ainsi établi pour mettre l'accent sur le rôle de mentorat dans le théâtre canadien.

« Au nom des fondateurs, je tiens à féliciter M. Thomson pour ses réalisations exceptionnelles et son apport à la scène canadienne », a déclaré Joseph Rotman, président du Conseil des arts du Canada et l'un des fondateurs du Prix Siminovitch. « Ce prix souligne l'excellence dont a fait preuve Robert tout au long de sa carrière. Son œuvre illustre continuellement le rôle important que joue un éclairage inventif pour toucher les sens du public et éveiller ses émotions. »

À propos de Robert Thomson

Pendant 12 saisons consécutives au Stratford Shakespeare Festival, ses 28 productions comprennent des collaborations avec Jonathan Miller, Jennifer Tarver, Peter Hinton, Christopher Newton, Des McAnuff et Antoni Cimolino. Il a été concepteur d'éclairage résident pendant 12 saisons au Ballet national du Canada, où il a fait la conception de 25 productions, et pendant 24 saisons au Shaw Festival (10 à titre de chef de la conception de l'éclairage), où il a participé à plus de 55 productions.

Robert a amorcé sa carrière au Tarragon Theatre de Toronto. Depuis lors, il a travaillé avec un large éventail de compagnies canadiennes, notamment le Centre national des Arts, Canadian Stage, le Citadel Theatre, le Manitoba Theatre Centre, le Pleiades Theatre, ainsi que la Compagnie théâtrale du Centaur et le Centre Segal de Montréal. Sur la scène internationale, on a pu voir ses conceptions au Lincoln Center Theater, au Metropolitan Opera, au Goodman Theatre, à Hartford Stage, à l'American Ballet Theatre et au Stuttgarter Ballett.

La conception primée de M. Thomson pour le Château de Barbe-Bleue et Erwartung de Robert Lepage a été vue au Canada dans le monde entier. Sur la scène lyrique, il a également travaillé pour la Canadian Opera Company, le Seattle Opera, l'Opéra de Genève, l'Opéra de Montréal, le Pacific Opera Victoria et le Tapestry New Opera. Robert a une passion pour le processus créatif en évolution, puisant son inspiration dans le texte ou la partition, la salle de répétition et le cheminement collectif de ses collègues artistes. Son œuvre est reconnue pour sa précision, sa poésie visuelle, sa perspicacité psychologique et son impact dramatique, et ses conceptions unanimement saluées lui ont valu un prix Sterling et quatre prix Dora Mavor. M. Thomson a reçu sa formation au Studio and Forum of Stage Design de New York et a enseigné au Sheridan College, à l'Université Ryerson, à l'Université Carnegie Mellon et à l'École nationale de théâtre du Canada.

M. Thomson a reçu sa formation au Studio and Forum of Stage Design de New York et a enseigné au Sheridan College, à l'Université Ryerson, à l'Université Carnegie Mellon et à l'École nationale de théâtre du Canada.

À propos de Jason Hand et Raha Javanfar

Jason Hand est un concepteur d'éclairage de Toronto qui œuvre dans les domaines du théâtre et de l'opéra. Au cours de la dernière saison, il a été sélectionné pour un prix Dora pour sa conception de l'éclairage de The Ugly One pour le Theatre Smash. Il a aussi réalisé l'éclairage des réputées productions de La Bohème et Turn of the Screw pour le Against the Grain Theatre et de A Midsummer Night's Dream pour Canadian Stage. Jason a une passionnante saison en vue pour 2012-2013. Parmi ses projets, on peut citer The Arsonists et This (Canadian Stage), l'adaptation par Morris Panych de The Amorous Adventures of Anatol (Tarragon Theatre), la production de Joel Ivany des Contes d'Hoffmann (Edmonton Opera). Il collaborera pour la première fois avec Allan MacInnis pour Blue Planet du Young People's Theatre.

Raha Javanfar a conçu des éclairages et des projections pour le théâtre, la danse, les installations d'art et l'opéra. Elle a beaucoup voyagé au Canada, ainsi qu'au Mexique, en Malaisie, en Chine, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Ses plus récents projets sont la conception de projections de Der Freischutz pour Opera Atelier et la conception de l'éclairage de Miss Caledonia pour le Tarragon Theatre. Dans le passé, elle a conçu l'éclairage et les projections de How to Succeed: A Musical Tribute to Des McAnuff (Ryerson Theatre School), Forces of Nature et House of Dreams (Tafelmusik), l'éclairage de Hercules (Tafelmusik et Opera Atelier), Cavalleria Rusticana et I Pagliacci (Opera Hamilton), ainsi que des projets pour d'autres compagnies réputées comme Ballet Jorgen Canada, Ballet Creole, Nuit Blanche, Royal Conservatory of Music, Festival Players of Prince Edward County et Queen of Puddings.

À propos du jury du Prix Siminovitch 2012

Maureen Labonté, traductrice, enseignante et dramaturge de Montréal ayant une expérience considérable en théâtre dans des collectivités francophones et anglophones de l'ensemble du pays, préside le jury depuis 2009. Le jury était composé en outre des personnes suivantes :

Alison Green, qui a travaillé comme scénographe et artiste de théâtre pendant la plus grande partie de sa carrière et qui enseigne actuellement au département de théâtre de l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver;

Claude Goyette, scénographe québécois qui a créé plus de 150 décors pour la scène, le théâtre, l'opéra, la danse et la télévision, ainsi que des expositions pour des musées et des infrastructures pour le Cirque du Soleil;

Jock Munro, qui habite actuellement au lac Meech (Québec), dont la carrière en design de 34 ans comprend des réalisations dans la plupart des grands théâtres au Canada et qui a aussi travaillé comme concepteur d'éclairage aux États-Unis et en Europe dans les domaines du théâtre, de l'opéra et de la danse;

Leigh Ann Vardy, une conceptrice d'éclairage pour le théâtre et la danse, qui a travaillé dans des théâtres partout au Canada et qui s'intéresse tout particulièrement à la conception de nouvelles œuvres; elle est actuellement chargée de cours et répétitrice à l'École nationale de théâtre du Canada à Montréal;

Shawn Kerwin, une conceptrice primée de décors et de costumes ayant œuvré au Canada, en Angleterre et aux États-Unis, qui est professeure agrégée au département de théâtre de l'Université York.

À propos du Prix Siminovitch de théâtre

Le Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre rend honneur à des metteurs en scène, à des dramaturges et à des scénographes professionnels en soulignant l'excellence et en favorisant la poursuite de l'expérimentation théâtrale au Canada. Le Prix Siminovitch, qui a été créé en 2001, porte le nom de Lou Siminovitch, éminent scientifique, et de son épouse regrettée Elinore, dramaturge. Pour de plus amples renseignements au sujet du prix, visitez le site www.prixsiminovitch.com. Les lauréats précédents sont :

  • Daniel Brooks, metteur en scène de Toronto - 2001
  • Carole Fréchette, dramaturge de Montréal - 2002
  • Louise Campeau, scénographe de Montréal - 2003
  • Jillian Keiley, metteure en scène de St. John's - 2004
  • John Mighton, dramaturge de Toronto - 2005
  • Dany Lyne, scénographe de Toronto - 2006
  • Brigitte Haentjens, metteure en scène de Montréal - 2007
  • Daniel MacIvor, dramaturge de Toronto - 2008
  • Ronnie Burkett, scénographe de Calgary et Toronto - 2009
  • Kim Collier, metteure en scène de Vancouver - 2010
  • Joan MacLeod, dramaturge de Victoria - 2011

Renseignements