Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

09 mars 2012 14h13 HE

Le prochain budget fédéral doit aider la création d'emplois

Le président du CTC réagit aux données sur l'emploi de février 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 mars 2012) - Le président du Congrès du travail du Canada exhorte le gouvernement fédéral à se servir de son prochain budget fédéral pour aider la création de bons emplois qui permettent de subvenir aux besoins d'une famille.

Ken Georgetti réagissait à la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active de février 2012. Le taux de chômage national s'établissait à 7,4 % et le Canada comptait 1 386 200 sans-emploi en février.

« Tandis que les emplois disparaissent en raison de notre économie, le gouvernement prévoit réduire les services et supprimer des emplois dans le secteur public dans son budget le 29 mars, déclare M. Georgetti. Ce serait catastrophique pour des milliers de familles canadiennes. »

M. Georgetti indique que le Canada a perdu 500 000 emplois manufacturiers bien rémunérés depuis 2003. La classe moyenne se rétrécit et l'écart de rémunération entre les personnes dont le revenu est le plus élevé et celles dont le revenu est le plus faible ne cesse d'augmenter. « L'exercice budgétaire repose essentiellement sur des choix. Il est temps que le gouvernement assume un rôle plus important et actif dans le bon fonctionnement de l'économie pour les Canadiens moyens. Ce gouvernement devrait élaborer des politiques qui permettent aux Canadiens de combler leurs besoins essentiels en périodes difficiles. »

Le CTC demande au gouvernement d'Ottawa d'investir, en partenariat avec les provinces et les villes, dans un grand programme pluriannuel de projets d'infrastructure et de services publics grandement nécessaires. Selon M. Georgetti : « Ces investissements peuvent être payés en éliminant les réductions d'impôt accordées aux sociétés. Les chiffres du ministère des Finances indiquent qu'un investissement de 1 milliard de dollars dans l'infrastructure crée cinq fois plus d'emplois que le même montant dépensé en réductions d'impôt pour les entreprises. »

Analyse rapide d'Angella MacEwan, économiste principale du CTC

Les données sur l'emploi publiées aujourd'hui soulignent la nécessité pour le budget fédéral de créer des emplois au lieu de les éliminer. Le tableau général qui se dégage depuis septembre l'année dernière est celui de pertes d'emplois, d'un déclin de la qualité des emplois et d'une baisse des salaires réels. La reprise du marché du travail s'est essoufflée, puis inversée. Le taux de chômage national a fléchi de 7,6 % à 7,4 % en février, mais seulement parce que 38 000 Canadiens et Canadiennes ont renoncé à chercher du travail. Le nombre total d'emplois a chuté de 3 000, alors que 15 000 salariés ont perdu leur emploi, ce qui a été compensé par une hausse du travail autonome qui assure habituellement un revenu largement inférieur. Les signes précoces de l'effet des compressions budgétaires gouvernementales sur l'emploi se sont fait sentir lorsque 15 000 emplois ont été abolis le mois dernier dans l'administration publique. En plus, 22,000 autres emplois ont été supprimés dans la santé et les services sociaux. Ces suppressions se sont produites avant que le marché du travail ne soit affecté par les compressions massives prévues dans les budgets provinciaux et fédéral plus tard dans le mois.

Une hausse significative du taux de chômage des jeunes a été enregistrée, passant de 14,5 % à 14,7 %; cette hausse aurait été plus importante encore s'il n'y avait pas eu autant de jeunes travailleurs et travailleuses qui quittent le marché du travail. Pendant ce temps, l'emploi a augmenté chez les personnes âgées. Les salaires réels continuent à diminuer. Le salaire horaire moyen a augmenté d'à peine 2,0 % par rapport à l'année dernière, soit un niveau très inférieur au taux d'inflation de 2,5 % enregistré en janvier.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web: www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements

  • Angella MacEwen
    Economiste principale
    CTC
    613-526-7412

    Dennis Gruending
    Communications
    CTC
    613-526-7431
    Mobile : 613-878-6040
    dgruending@clc-ctc.ca