L'Association des syndicalistes à la retraite du Canada

L'Association des syndicalistes à la retraite du Canada

02 déc. 2015 16h22 HE

Le prochain discours du trône est l'occasion pour les libéraux d'agir rapidement pour régler les questions touchant les aînés, selon l'Association des syndicalistes à la retraite du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 2 déc. 2015) - Les personnes âgées écouteront le discours du trône vendredi pour connaître les mesures immédiates que le gouvernement libéral prendra pour éliminer l'inégalité du revenu et répondre aux besoins pressants en santé, affirme l'Association des syndicalistes à la retraite du Canada (ASRC).

« L'augmentation du Supplément de revenu garanti (SRG) et le rétablissement de l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) à 65 ans sont deux mesures immédiates que le nouveau gouvernement peut prendre pour aider les aînés à assurer leur retraite », déclare Pat Kerwin, président de l'ASRC.

L'organisation sera également à l'écoute pour apprendre comment le gouvernement a l'intention d'aller de l'avant avec l'amélioration et l'expansion du Régime de pensions du Canada.

Lors de la réunion de son exécutif à Ottawa cette semaine, l'ASRC a décidé de joindre la campagne « Exigeons un plan » de l'Association médicale canadienne appelant à une stratégie nationale pour les aînés.

« Ce n'est pas un nouveau problème », a indiqué M. Kerwin. « C'est un problème qui se déroule maintenant. Les aînés ont de la difficulté à faire face aux coûts des médicaments d'ordonnance et tentent tant bien que mal de vivre à la maison au lieu d'être à l'hôpital ou dans des centres de soins de longue durée ». L'ASRC continuera de réclamer un programme national d'assurance-médicaments pour tous les Canadiens et Canadiennes afin de réduire le coût des médicaments des particuliers et des régimes d'avantages sociaux des employés.

« Nous avons entendu les engagements pris durant la campagne électorale et nous attendons maintenant des actions concrètes », a-t-il dit. « Le gouvernement peut prendre dès maintenant deux mesures : accroître immédiatement le SRG versé aux personnes âgées du Canada au revenu le plus faible et rétablir l'âge d'admissibilité à la SV à 65 ans. »

L'Association des syndicalistes à la retraite du Canada représente plus d'un demi-million de personnes et de membres de syndicats à la retraite affiliés au Congrès du travail du Canada.

Renseignements