Industrie Canada

Industrie Canada

22 nov. 2010 10h45 HE

Le Programme d'avions de combat interarmées continue de générer des avantages économiques pour l'industrie canadienne

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 22 nov. 2010) - Le ministre d'État (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec), l'honorable Denis Lebel, a rencontré aujourd'hui, au siège social d'Aéro Montréal, des représentants de l'industrie de l'aérospatiale du Québec afin de discuter de la participation du Canada au Programme d'avions de combat interarmées et de son engagement à acquérir des appareils F-35. Le ministre d'État Lebel, qui représentait le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, a souligné les avantages économiques qui découlent partout au pays de la participation du Canada au Programme d'avions de combat interarmées, le plus important programme du genre de l'histoire.

« La participation du Canada au Programme d'avions de combat interarmées permet aux entreprises canadiennes de tirer profit de débouchés fort intéressants, a déclaré le ministre d'État Lebel. Je suis fier que l'engagement du gouvernement du Canada envers ce programme contribue à la création d'emplois à long terme de grande qualité au sein de nos entreprises de première classe, tant au Québec que dans l'ensemble du pays. »

Les avantages économiques découlant de ce programme se font déjà sentir partout au Canada, y compris au Québec, un carrefour important de l'aérospatiale et de la défense. Cet investissement était nécessaire dès maintenant pour assurer la vigueur à long terme de notre industrie aérospatiale de calibre mondial.

Le Programme d'avions de combat interarmées ouvre des débouchés sans précédent aux entreprises canadiennes qui peuvent désormais se tailler une place dans les chaînes mondiales qui approvisionneront les secteurs de l'aérospatiale et de la défense au cours des 40 prochaines années. Le Canada participe au Programme depuis 1997, ayant prévu à l'époque que les Forces canadiennes devraient éventuellement remplacer leur parc de CF-18. Jusqu'à maintenant, le Canada a investi quelque 168 millions de dollars dans le Programme. Depuis 2002, cet investissement a mené à l'obtention de marchés évalués à plus de 350 millions de dollars par plus de 60 entreprises, universités et laboratoires de recherche du Canada.

Par l'entremise du Programme d'avions de combat interarmées, les entreprises canadiennes jouissent d'un accès garanti aux processus concurrentiels des pays partenaires du Programme, y compris à des occasions éventuelles d'effectuer des travaux sur la plateforme du nouvel appareil, lesquelles sont estimées à 12 milliards de dollars. L'acquisition dès maintenant des F-35 permettra aux entreprises canadiennes d'avoir accès à des contrats de grande valeur à long terme, puisqu'elles profiteront d'une longueur d'avance pour se préparer en vue des phases de production, de soutien et de développement subséquent du Programme.

La mise au point des F-35 est la plus importante initiative de coopération du genre depuis la Deuxième Guerre mondiale. Le partenariat, dirigé par les États-Unis, est constitué du Canada, de l'Australie, du Danemark, de l'Italie, de la Norvège, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de la Turquie.

En tant que partenaire, le Canada est bien placé pour obtenir des marchés de grande valeur qui iront bien au-delà des 65 appareils acquis par notre pays. Le Programme d'avions de combat interarmées offre ainsi aux entreprises canadiennes de l'aérospatiale un net avantage concurrentiel, puisqu'il leur assure un accès prioritaire à la chaîne d'approvisionnement mondiale pour la construction de plus de 3 100 nouveaux avions.

Pour en savoir plus sur le Programme d'avions de combat interarmées, veuillez consulter le site Web de la Défense nationale (www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?cat=00&id=3471).

Renseignements

  • Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502