Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF

Matamec Explorations inc.

06 juil. 2016 12h23 HE

Le programme d'exploration Été 2016 sur Sakami s'effectue en même temps que d'autres travaux d'exploration minière à la Baie James en bordure des sous-provinces géologiques de La Grande-Opinaca

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 juillet 2016) - Matamec Explorations inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) et Métaux Stratégiques du Canada (« CSM ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) sont très heureuses d'annoncer que le programme d'exploration de près de 700 000 $CAD qui a débuté récemment sur la propriété Sakami (voir le communiqué du 28 juin 2016), s'effectue en même temps que d'autres travaux d'exploration minière à la Baie James en bordure des sous-provinces géologiques de La Grande-Opinaca (voir la figure 1 : Carte géologique régionale).

Depuis l'annonce par Ressources Sirios le 29 mars dernier d'une découverte aurifère importante sur le projet Cheechoo, plusieurs compagnies ont annoncé des programmes d'exploration importants, entre autres Ressources Sirios (22 avril 2016-5,5M$CAD), Exploration Midland et Exploration Osisko (16 juin 2016-1M$CAD), et Les Mines Opinaca, Eastmain Resources et Azimut Exploration (16 juin 2016-2M$CAD).

Propriété Sakami

Option consentie à CSM

En août 2013, Matamec a consenti une option par laquelle CSM peut acquérir une participation de 50 % dans le projet aurifère Sakami, en dépensant 2 250 000 $CAD en travaux d'exploration et autres conditions sur une période de trois ans.

Géologie

La propriété couvre un contact géologique majeur entre deux sous-provinces très favorables pour la découverte d'indices aurifères. La géologie de ce contact géologique comprend : les sédiments de l'Opinaca, les volcanites mafiques de La Grande et les formations de fer en association avec une zone de déformation majeure, notamment en bordure des sous-provinces de La Grande-Opinaca. Le style de minéralisation et le contexte tectonique ont plusieurs similarités avec la mine d'Éléonore détenue par Goldcorp (voir les communiqués du 4 et 25 avril 2016).

Secteurs explorés

Planifiée sur les 4 secteurs de la propriété, le programme de travaux Été 2016 comprend principalement une campagne de forages de 2 000 mètres sur le secteur La Pointe et une campagne de prospection et de cartographie sur les secteurs Péninsule, Île et JR (Voir la figure 2: Carte géologique de la propriété Sakami).

Potentiel aurifère important du secteur La Pointe

Le programme de forage de 2 000 mètres prévu dans le secteur La Pointe a comme objectif d'étendre la zone 25 vers le nord-ouest et au sud-est. Il vise également à augmenter la taille de la zone aurifère principale (zone 25) à l'ouest-nord-ouest et au sud-est, ainsi que son extension en profondeur. En outre, un trou d'exploration lithologique est aussi prévu dans la partie sud de La Pointe (voir la figure 3 : Localisations des trous de forages projetés).

Dans le secteur La Pointe, les meilleurs impacts sont localisés en bordure nord-ouest du modèle et ce dernier est grand ouvert dans cette direction. Une re-modélisation du secteur La Pointe a révélé deux structures principales superposées (filons 22 et 25) qui sont relativement prévisibles avec un potentiel de filons additionnels (voir la figure 4: Section verticale). Ces horizons minéralisés sont subparallèles au contact tectonique majeur. Celui-ci s'étend sur plus de 15 kilomètres le long de la propriété Sakami.

Guy Desharnais, géo., Ph.D. (OGQ No.1141), est une personne qualifiée selon la norme NI 43-101; il a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué.

« Nous progressons très bien sur ce projet aurifère depuis 2013 et nous espérons le démontrer à nouveau au cours du programme Été 2016», a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec. «Par ailleurs, la profondeur du portefeuille de propriétés aurifères de la Société montre très bien que la stratégie de Matamec « de l'or aux terres rares » est une valeur ajoutée pour les actionnaires de la Société».

À propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est le développement du gisement d'éléments de terres rares (ÉTR) lourdes de Kipawa en co-entreprise avec Ressources Québec (RQ) à hauteur de 72 % par la Société et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détient une redevance de 10% sur le profit net dans le gisement. De plus, la Société explore les éléments de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale sur sa propriété Zeus sur une distance de 35 km le long du complexe alcalin de Kipawa.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les métaux du groupe du platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut les propriétés Hoyle-Matheson Royalties, Matheson JV et Pelangio situées le long de la stratigraphie de la mine Hoyle Pond et proches de celle-ci dans le riche camp minier aurifère de Timmins en Ontario. En plus, Matamec détient un intérêt indivis de 50% dans la propriété Matheson JV (MJV) et elle en est l'opérateur. La propriété MJV comprend 60 titres miniers. De plus, la Société détient une redevance NSR de 1% dans la propriété Montclerg, située 48 km au nord-est de Timmins le long de la faille Pipestone.

Au Québec, la Société explore pour les métaux stratégiques, comme le tantale, le lithium et le béryllium sur sa propriété Tansim. Tandis qu'elle explore pour les métaux précieux et les métaux de base sur ses propriétés Sakami, Valmont et Vulcain.

Le présent communiqué de presse contient de l' « information prospective » au sens de la législation en valeurs mobilières applicable au Canada. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « pouvoir », « devoir », « continuer », « s'attendre à », « anticiper », « perspective », « prévision », « estimer », « croire », « avoir l'intention de », « prévoir » ou « projeter », ou leur négatif ou des variantes de ces mots, expressions ou déclarations sur lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Les énoncés prospectifs sont basés sur des présomptions qui, de l'opinion de la direction, sont raisonnables au moment où de tels énoncés sont faits. Aucune assurance ne peut être donnée quant à l'exactitude de ces énoncés prospectifs puisque les événements futurs ou résultats réels de la compagnie pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs. Bien que Matamec ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer de ceux prévus, estimés ou escomptés. Les facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs inclus, sans s'y limiter les facteurs de risque énoncés dans le rapport de gestion de Matamec pour l'année financière se terminant le 31 décembre 2015 ou tout autre document d'information pouvant être consulté sous le profil SEDAR de la compagnie à www.sedar.com. Les renseignements prospectifs qui figurent dans les présentes sont donnés en date du présent communiqué de presse et Matamec n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué ».

Les Figures 1 à 4 sont disponibles ici : http://media3.marketwire.com/docs/1061713fFig.pdf

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/MatamecInc

Visitez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/MatamecInc

Renseignements