TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

05 mai 2016 18h08 HE

Le projet de gazoduc Coastal GasLink reçoit tous les permis de construire restants de la Commission du pétrole et du gaz de la Colombie-Britannique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 5 mai 2016) - Communiqué de presse - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui avoir reçu les deux derniers permis pour le projet du gazoduc Coastal GasLink et les installations connexes parmi les dix requis, de la part de la Commission du pétrole et du gaz de la Colombie-Britannique. Ces permis donnent ainsi au projet l'autorisation de procéder à la construction et à l'exploitation du gazoduc proposé et des installations connexes.

« Il s'agit d'un jalon réglementaire significatif pour notre projet, qui constitue une part importante du plan de croissance de TransCanada qui comprend plus de 13 milliards de dollars consacrés à des projets de nouveaux gazoducs, afin de soutenir l'industrie émergente du gaz naturel liquéfié (GNL) de la côte de la Colombie-Britannique », a déclaré Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada.

« L'obtention de ces dix permis démontre notre engagement à développer ce projet conformément aux normes les plus élevées de protection environnementale, tout en offrant des avantages à la Colombie-Britannique et au Canada pour les décennies à venir », a ajouté M. Girling.

Huit des permis sont liés à la construction du gazoduc, tandis que deux concernent des installations connexes : une station de compression de gaz naturel et une station de comptage à Groundbirch, ainsi qu'une station de comptage de gaz naturel à Kitimat. Coastal GasLink a reçu un certificat d'évaluation environnementale de la part du Bureau d'évaluation environnementale de la Colombie-Britannique en octobre 2014.

Le gazoduc sera relié à l'installation d'exportation et de liquéfaction de gaz naturel projetée par LNG Canada, près de Kitimat. Une décision d'investissement définitive devrait être prise fin 2016 par les clients de notre gazoduc, les partenaires de coentreprise de LNG Canada. Si les partenaires de LNG Canada décident de poursuivre leur projet à ce moment-là, la construction du gazoduc devrait commencer en 2017.

Chacun des permis de l'OGC liés à la construction du gazoduc et des installations connexes comprend jusqu'à 70 conditions qui régiront la mise en œuvre du projet dans les domaines suivants :

  • Rapports périodiques à l'intention de l'autorité de réglementation
  • Notification des parties affectées pendant la construction
  • Engagement des Premières Nations
  • Conservation du patrimoine
  • Franchissement de cours d'eau
  • Défrichage
  • Faune
  • Stabilité des sols
  • Ingénierie

À ce jour, l'équipe de Coastal GasLink a eu plus de 15 000 interactions et accords avec des communautés autochtones le long du tracé du gazoduc, et plus d'un tiers des plus de 350 000 heures de travail sur le terrain pour le projet ont été effectuées par des membres du peuple autochtone. De plus, ce projet d'infrastructure énergétique moderne aura des avantages économiques à long terme pour la Colombie-Britannique et le Canada. On estime en effet que 32 % de ce projet d'investissement de plus de 4,8 milliards de dollars seront dépensés en Colombie-Britannique et qu'ils généreront plus de 2 000 emplois pendant la construction et plus de 20 millions de dollars en paiements annuels au titre des impôts fonciers. Le projet a déjà dépensé plus de 48 millions de dollars dans le nord de la Colombie-Britannique et plus de 2 millions de dollars dans des investissements communautaires et autochtones le long du tracé.

Les détails du projet sont disponibles sur le site www.coastalgaslink.com. On peut suivre Coastal GasLink sur Twitter avec le mot-clé @CoastalGasLink.

Forte de plus de 65 ans d'expérience, la société TransCanada est l'un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d'énergie électrique et de stockage de gaz. TransCanada exploite un réseau de gazoducs qui s'étend sur plus de 67 000 kilomètres (42 000 miles), exploitant presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier d'Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz de 10,4 milliards de mètres cubes (368 milliards de pieds cubes). Productrice d'électricité indépendante en pleine croissance, la société TransCanada est propriétaire de près de 11 400 mégawatts dans la production d'énergie au Canada et aux États-Unis, ou y possède des participations. TransCanada développe actuellement l'un des plus importants réseaux de pipelines de transport de liquides en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com et notre blogue pour en apprendre davantage, ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s'attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d'autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l'évaluation, par la direction, des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d'autres fins que leur but. La société TransCanada n'est aucunement tenue d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf si la loi l'exige. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses formulées, ainsi que sur les risques et incertitudes qui pourrait faire en sorte que les résultats réels diffèrent substantiellement de ceux anticipés, veuillez vous reporter au rapport du premier trimestre s'adressant aux actionnaires daté du 28 avril 2016, ainsi qu'au rapport annuel 2015 de TransCanada publié sur le site de la société à l'adresse www.transcanada.com, ou déposé sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à l'adresse www.sec.gov.

Renseignements

  • Personnes-ressources pour les médias :
    Mark Cooper / Terry Cunha
    (403) 920-7859 ou (800) 608-7859

    Personnes-ressources de TransCanada auprès des analystes
    et investisseurs :
    David Moneta / Stuart Kampel
    403 920-7911 ou 800 361-6522