TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

27 oct. 2015 20h03 HE

Le projet de gazoduc Prince Rupert reçoit les approbations de l'Oil and Gas Commission

Délivrance des permis définitifs pour la construction et l'exploitation du projet de gazoduc

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 27 oct. 2015) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (« TransCanada ») a annoncé aujourd'hui avoir reçu les permis définitifs de l'Oil and Gas Commission de la Colombie-Britannique, obtenant ainsi l'approbation réglementaire de construire et d'exploiter le projet de gazoduc Prince Rupert Gas Transmission (PRGT).

« L'obtention de la totalité des 11 permis demandés pour le gazoduc et les installations connexes est une étape importante pour le projet et met fin à un processus réglementaire exhaustif que nous avons entrepris voilà plus de deux ans, a déclaré Tony Palmer, le président de PRGT. En effet, entre l'obtention, en novembre dernier, du certificat d'évaluation environnementale des autorités de la Colombie-Britannique et la conclusion du processus d'octroi de permis de l'Oil and Gas Commission de la Colombie-Britannique, nous avons franchi la dernière étape en matière d'approbations réglementaires pour le projet PRGT. Parallèlement, nous continuons d'œuvrer afin de conclure plus d'accords de projet avec les Premières Nations, qui fournissent d'importants avantages financiers tout en assurant la protection des intérêts culturels et environnementaux. »

Les permis de l'Oil and Gas Commission de la Colombie-Britannique couvrent la totalité du parcours du gazoduc, soit 900 km du nord de Hudson's Hope (C.-B.) à l'île Lelu, au large de la côte de Port Edward, près de Prince Rupert. De plus, ces permis autorisent la construction de trois stations de compression et d'une station de comptage à l'endroit où le gaz doit être livré aux installations de Pacific NorthWest GNL (PNW LNG). Le projet de gazoduc PRGT - qui représente environ 780 kilomètres de canalisations terrestres et 110 kilomètres de canalisations marines - acheminera le gaz naturel produit dans les champs gazéifères de Montney, dans le nord-est de la Colombie-Britannique, à l'installation de liquéfaction proposée par PNW LNG, sur l'île de Lelu.

Pour que PRGT puisse procéder aux travaux, PNW LNG doit recevoir une décision positive du gouvernement fédéral en vertu de la « Loi canadienne sur l'évaluation environnementale » (2012). Dès que cette approbation aura été reçue et que PNW LNG aura confirmé sa décision de poursuivre le projet, PRGT commencera la préparation du site pour les emplacements des camps et le nettoyage de l'emprise. Le lancement des travaux de construction du gazoduc devrait se faire peu de temps après.

Les permis pour gazoducs de l'Oil and Gas Commission de la Colombie-Britannique comprennent environ 70 conditions qui régiront la mise en œuvre du projet dans les domaines suivants :

  • Notifications et rapports
  • Environnement
  • Conservation du patrimoine
  • Premières Nations
  • Défrichage
  • Faune
  • Vie marine et habitat des espèces benthiques (plancher océanique) vulnérables
  • Stabilité des sols
  • Franchissement de cours d'eau
  • Ingénierie

Le projet de gazoduc PRGT, qui facilitera l'exportation de gaz naturel excédentaire sur les marchés mondiaux, aura des retombées économiques importantes pour la Colombie-Britannique, les administrations locales et les gouvernements provinciaux ainsi que les collectivités autochtones, notamment :

des milliers d'emplois à court terme pour les résidents de la Colombie-Britannique;

des débouchés pour les entreprises locales et autochtones;

des millions de dollars en impôts et en taxes annuelles qui aideront à soutenir les services locaux comme les écoles, la police, la protection incendie et la gestion des déchets;

des milliards de dollars en nouveaux investissements pour la province.

TransCanada favorise le développement de projets de gaz naturel en Colombie-Britannique, pour un montant d'environ 13 milliards de dollars, qui généreront d'importantes dépenses de construction dans la province et présenteront des avantages en matière de fiscalité, d'emploi et autres.

Forte de plus de 65 ans d'expérience, la société TransCanada est l'un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d'électricité et de stockage de gaz. TransCanada exploite un réseau de gazoducs qui s'étend sur plus de 68 000 kilomètres (42 100 miles), exploitant presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier nord-américains. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz de 10,4 milliards de mètres cubes (368 milliards de pieds cubes). Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède, ou détient une participation, dans plus de 10 900 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis. TransCanada développe actuellement l'un des plus importants réseaux de pipelines de transport de liquides en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com et notre blogue pour en apprendre davantage, ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s'attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d'autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l'évaluation par la direction des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d'autres fins que leur but. La société TransCanada n'est aucunement tenue d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf exigence légale. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 30 juillet 2015 et au rapport annuel 2014 de TransCanada déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à l'adresse www.sec.gov.

Renseignements

  • Personnes-ressources pour les médias :
    Mark Cooper/Davis Sheremata
    (403) 920-7859 ou (800) 608-7859

    Personnes-ressources pour les analystes
    et les investisseurs :
    David Moneta/Lee Evans
    (403) 920-7911 ou (800) 361-6522