TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

22 janv. 2014 16h45 HE

Le Projet de la côte du golfe du Mexique commence à livrer du pétrole brut à Nederland, au Texas

NEDERLAND, TEXAS--(Marketwired - 22 jan. 2014) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui que, le 22 janvier 2014 à environ 10h45 (HNC), le Projet de la côte du golfe du Mexique avait commencé à livrer du pétrole brut au nom de nos clients à des raffineries texanes. La réalisation de ce pipeline de pétrole brut qui a coûté 2,3 milliards USD fournit une connexion sûre et directe entre l'important pôle pétrolier de Cushing, en Oklahoma, et des points de livraison sur la côte américaine du golfe du Mexique.

« Il s'agit d'un jalon très important pour TransCanada, nos expéditeurs et les entreprises de raffinage de la côte du golfe du Mexique qui attendaient depuis longtemps un pipeline permettant de transporter du pétrole directement à partir de Cushing », a déclaré Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada. « Ce projet est un élément moderne et essentiel de l'infrastructure énergétique américaine qui permet aux producteurs de connecter en toute sécurité une production croissante avec les raffineries les plus efficaces de la planète sur la côte américaine du golfe du Mexique. Il offre également à ces raffineries américaines la possibilité d'utiliser davantage de pétrole brut produit au Canada et aux États-Unis au cours des prochaines décennies. »

La construction de ce pipeline de pétrole brut de 487 miles a impliqué plus de 11 millions d'heures de travail effectuées par 4 844 travailleurs aux États-Unis, plus de 50 contrats avec des fabricants et des entreprises de l'ensemble des États-Unis pour la production du pipeline et de l'équipement. Ce projet inclut aussi l'ajout de 2,25 millions de barils de nouvelle capacité de stockage de pétrole à Cushing, en Oklahoma.

« Les travailleurs qui ont aidé à donner vie à ce projet s'ajoutent aux 8 969 hommes et femmes qui ont construit l'oléoduc initial Keystone, et nous attendons actuellement le feu vert de Keystone XL pour employer plus de 9 000 Américains supplémentaires qui attendent de mettre à l'œuvre leurs compétences et leur expérience », a ajouté M. Girling.

Le Projet de la côte du golfe du Mexique a été conçu pour contribuer à atténuer la surabondance de pétrole brut dans des endroits comme Cushing, en Oklahoma, et transportera des quantités croissantes de l'approvisionnement des États-Unis afin de répondre à la demande des raffineries. Il fournit aux raffineries de la côte du golfe du Mexique un accès à une production nationale à moindre coût et réduit la dépendance des États-Unis vis-à-vis du pétrole brut étranger. De plus, les normes adoptées par TransCanada pour le Projet de la côte du golfe du Mexique ont établi de nouvelles références en matière de sécurité et de conception de pipelines de pétrole brut modernes. Cela inclut un nombre plus élevé de valves d'arrêt contrôlées à distance, davantage d'inspections des pipelines, des normes plus strictes pour la construction, la maintenance et l'intégrité des pipelines, ainsi que leur enfouissement plus profond dans le sol.

Les États-Unis sont le plus grand consommateur de pétrole au monde et utilisent 15 millions de barils de pétrole brut chaque jour. Les dernières données montrent qu'environ la moitié de ces barils sont importés. Malgré l'augmentation de la production des États-Unis et le renforcement des normes d'efficacité énergétique, l'Agence internationale de l'énergie et l'Agence d'information sur l'énergie des États-Unis prévoient un besoin variant entre quatre et six millions de barils de pétrole brut importé par jour jusqu'à 2040.

« Alors que nous mettons le Projet de la côte du golfe du Mexique en service commercial et attendons avec impatience l'examen final pour Keystone XL, il est important de rappeler que nous pouvons choisir d'où provient le pétrole dont nous avons besoin pour conserver notre qualité de vie », a conclu M. Girling. « Nous pouvons en effet choisir entre du pétrole américain et canadien stable transporté via notre système Keystone et du pétrole brut instable et plus coûteux provenant de pays comme le Venezuela qui ne partagent ni ne soutiennent les valeurs américaines. »

Le Projet de la côte du golfe du Mexique est un pipeline de pétrole brut de 91 centimètres (36 pouces) et d'une longueur de 780 kilomètres (487 miles) qui commence à Cushing, en Oklahoma, et s'étend vers le Sud jusqu'à Nederland, au Texas, pour desservir le marché de la côte américaine du Golfe du Mexique. Le Projet de la côte du golfe du Mexique aura la capacité initiale de transporter jusqu'à 700 000 barils de pétrole par jour, avec le potentiel de transporter jusqu'à 830 000 barils de pétrole par jour vers les raffineries de la côte du golfe du Mexique. TransCanada projette actuellement une capacité de pipeline de 520 000 barils de pétrole par jour pendant la première année de service. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site Gulf-Coast-Pipeline.com.

Le Projet Houston Lateral est une portion additionnelle de 77 kilomètres (48 miles) en cours de développement. Il servira à transporter du pétrole brut vers les raffineries de la région de Houston. Toutes les autorisations nécessaires pour ce projet sont en place et la construction a débuté.

Forte de plus de 60 ans d'expérience, la société TransCanada est un chef de file de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs ainsi que des installations de stockage de gaz et de production d'électricité. TransCanada exploite un réseau de pipelines de gaz naturel qui s'étend sur plus de 68 500 kilomètres (42 500 miles), puisant dans presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier d'Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz de plus de 400 milliards de pieds cubes. Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède plus de 11 800 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada procède actuellement au développement de l'un des plus importants réseaux de transport de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Pour plus de précisions, veuillez consulter le site www.transcanada.com ou nous suivre sur Twitter @TransCanada ou http://blog.transcanada.com.

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Le présent communiqué de presse contient certaines informations de nature prospective qui sont assujetties à des incertitudes et à des risques importants (des termes tels que « anticiper », « s'attendre à », « croire », « pourrait », « devrait » ou autres termes similaires ainsi que l'emploi du conditionnel et du futur, sont généralement utilisés pour identifier ces informations prospectives). Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document visent à fournir aux porteurs de titres et investisseurs éventuels de TransCanada des informations relatives à TransCanada et ses filiales, y compris l'évaluation par la direction des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et ne constituent donc pas des garanties de rendement futur. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces informations prospectives, qui sont fournies à la date indiquée dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser d'informations prospectives ou de perspectives financières à d'autres fins que celles prévues. La société TransCanada n'est aucunement tenue d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, à moins que les lois ne l'exigent. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel à l'intention des actionnaires en date du 4 novembre 2013 et au Rapport annuel de 2012 de Transcanada sur notre site Web (www.transcanada.com) ou déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR (www.sedar.com) et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (www.sec.gov).

Renseignements

  • TransCanada
    Personnes-ressources auprès des médias :
    Shawn Howard/Grady Semmens/Davis Sheremata
    403.920.7859 ou 800.608.7859

    TransCanada
    Personnes-ressources auprès des analystes et investisseurs :
    David Moneta/Lee Evans
    403.920.7911 ou 800.361.6522
    www.transcanada.com