Canarie Inc.

Canarie Inc.

30 avr. 2014 13h51 HE

Le révolutionnaire atlas du cerveau créé par une équipe canado-allemande classé parmi les dix percées technologiques de 2014

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 30 avril 2014) - CANARIE, un des piliers de l'infrastructure numérique qui sous-tend les milieux de la recherche, de l'éducation et de l'innovation au Canada, s'est aujourd'hui fait l'écho de ceux qui ont louangé l'équipe canado-allemande à l'origine de l'atlas du cerveau humain que MIT Technology Review a rangé parmi les principales percées technologiques de la planète en 2014.

Le Dr Alan Evans, de l'Institut neurologique de Montréal, et Mme Katrin Amunts, du Centre de recherche Jülich, en Allemagne, dirigeaient l'équipe qui a conçu cet atlas en relief de l'encéphale. Les membres de l'équipe ont mené à bien la laborieuse tâche qui consistait à numériser puis à rassembler 7 000 coupes du cerveau humain, ce qui a engendré un atlas dont la résolution est cinquante fois plus élevée que les cartes existantes actuelles, dans les trois dimensions. Les scientifiques disposent donc maintenant d'images dont le degré de précision atteint 20 microns, c'est-à-dire la taille approximative de certains neurones humains.

CANARIE est particulièrement emballé par cette marque de reconnaissance, car si l'atlas du cerveau a vu le jour, c'est grâce au projet CBRAIN, piloté par le Dr Evans et financé par l'organisme. CBRAIN est une plateforme de recherche en ligne qui exploite le réseau ultrarapide de CANARIE pour procurer aux scientifiques un accès immédiat, et sans précédent, aux données d'imagerie cérébrale en trois et en quatre dimensions. Le logiciel CBRAIN a servi de fondation à l'atlas qui reconstruit numériquement l'encéphale humain. Ces outils ouvrent une nouvelle frontière à la découverte dans le numérique et accroîtront notre compréhension de l'évolution du cerveau, de ses dérèglements et des maladies qui l'affectent.

« Je suis enchanté que MIT Technology Review ait reconnu Alan et l'équipe pour leurs travaux de pionnier et l'impact que l'atlas du cerveau exercera sur la recherche et les découvertes dans les domaines comme la psychiatrie, la neurologie et les neurosciences cognitives », a déclaré Jim Ghadbane, président et chef de direction de CANARIE. « La réussite de ce projet souligne aussi le rôle des logiciels, des réseaux évolués, des centres de calcul informatique de pointe et des méga données dans la genèse de nouvelles connaissances qui bénéficieront à l'humanité entière. »

« Il s'agit d'un projet passionnant, à la fois du point de vue des neurosciences et de la technologie, car l'atlas débouchera sur maintes applications et aura de nombreux prolongements », a déclaré Dr Alan Evans. « Notre travail dépendait lourdement des ressources en calcul informatique de pointe que Calcul Canada nous a dispensées par le truchement de CBRAIN. Il est juste de dire que BigBrain n'existerait pas sans CBRAIN, et qu'il n'y aurait jamais eu CBRAIN sans CANARIE. Nous remercions CANARIE de nous avoir offert le soutien indispensable au lancement de la plateforme CBRAIN. »

L'atlas du cerveau humain figure parmi les dix percées technologiques de l'année répertoriées par MIT Technology Review. S'y ajoutent les robots agiles, l'Oculus Rift (un casque à système d'affichage à réalité virtuelle par immersion), les drones agricoles et les imprimantes 3D de miniaturisation. Pour en savoir plus sur ces technologies, on visitera le site : http://www.technologyreview.com/featuredstory/526501/brain-mapping.

RESSOURCES TÉLÉCHARGEABLES

Bande vidéo sur BigBrain

Fiche documentaire sur CBRAIN

À propos de CANARIE

CANARIE Inc. conçoit et déploie l'infrastructure numérique des milieux canadiens de la recherche et de l'éducation, et en pilote l'adoption. Grâce à CANARIE, le Canada demeure à la fine pointe de la recherche et de l'innovation dans le numérique, ce qui garantit la vigueur de son économie numérique.

CANARIE plonge ses racines dans les réseaux de pointe et l'organisme continue de voir à l'évolution du réseau national ultrarapide qui autorise les travaux de recherche très pointus faisant un usage massif des données ainsi que les méga projets en science poursuivis au Canada et ailleurs dans le monde. Un million de chercheurs, de scientifiques et d'étudiants dans plus de 1 100 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux ont accès au réseau CANARIE.

CANARIE veille aussi au développement de logiciels de recherche avec lesquels les scientifiques accèdent plus vite et plus facilement aux données expérimentales, à leurs instruments et à leurs homologues. Enfin, CANARIE dispense des services d'infonuagique aux chefs des entreprises de haute technologie du Canada pour les aider à raccourcir le développement de leurs produits et ainsi devancer leurs concurrents sur le marché.

Ensemble, CANARIE et ses douze réseaux provinciaux et territoriaux partenaires forment le réseau national de recherche et d'éducation (RNRE) du Canada. Grâce à cette puissante infrastructure numérique, les chercheurs et les innovateurs canadiens disposent d'une connexion provinciale, nationale et mondiale leur donnant accès aux données, aux outils, aux collègues et aux salles de classe du monde entier qui alimentent l'innovation dans l'économie numérique contemporaine.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif dont les programmes et les activités bénéficient d'une importante aide financière du gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.

Renseignements