Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain

Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain

20 févr. 2013 09h21 HE

Le ROPMM appuie la CDPDJQ dans sa demande à la CSDM de réintégrer une fillette handicapée en classe régulière

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 20 fév. 2013) - Le 15 février dernier un reportage de la télé de Radio-Canada rapportait que la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJQ) blâmait sévèrement la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pour avoir interrompu, il y a trois ans, l'inclusion en classe régulière d'une jeune fille de 6 ans ayant la paralysie cérébrale. La CDPDJQ a, en effet, statué que la jeune fille a été victime de discrimination fondée sur son handicap.

Le Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain (ROPMM) salue cette décision de la CDPDJQ. Le ROPMM rappelle que, pour favoriser l'inclusion scolaire des enfants ayant des limitations fonctionnelles, des ressources doivent être investies afin d'apporter soutien et formation au personnel des écoles, notamment. Nous croyons que les commissions scolaires doivent s'adapter aux besoins de tous les enfants, y compris les enfants en situation de handicap. Nous souhaitons que la CSDM effectue le classement de la jeune fille en classe régulière, avant le 22 mars prochain, à moins de démontrer qu'il n'est pas dans son intérêt de la fréquenter malgré les adaptations envisagées, comme la CDPDJQ le lui demande. Pour ne pas prolonger le retrait de la jeune fille de la classe régulière, qui a déjà duré trois ans, nous croyons qu'il est primordial d'éviter que cette cause se retrouve devant le Tribunal des droits de la personne.

Le ROPMM est un regroupement d'une trentaine d'organismes engagés dans la promotion des intérêts et la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice, visuelle, auditive, du langage et de la parole, et organique, et de leur famille, à Montréal.

Renseignements