SOURCE: Ambassade d'Arabie Saoudite en France

11 févr. 2017 14h56 HE

LE ROYAUME D'ARABIE SAOUDITE REAFFIRME SON COMBAT CONTRE LA RADICALISATION, L'EXTREMISME ET LE TERRORISME

PARIS, FRANCE--(Marketwired - Feb 11, 2017) - Son Altesse Royale le Prince Mohamed bin Nayef bin Abd Elaziz, Prince héritier, Vice-président du conseil des ministres et ministre de l'Intérieur, a reçu hier soir la médaille "George Tenet" décernée par la CIA pour saluer le travail de renseignement dans la lutte contre le terrorisme et la contribution du Royaume pour assurer la sécurité et la paix internationales. Le prix a été remis par le directeur de la CIA Michael Pompeo à l'occasion d'une visite à Riyad.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie, le Prince héritier a évoqué le rôle essentiel du Royaume dans la lutte internationale contre le terrorisme, rappelant que l'Arabie saoudite condamne le terrorisme sous toutes ses formes. Il a également souligné que le Royaume continuerait de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires internationaux pour éradiquer l'extrémisme.

Cette décoration intervient alors que persistent, à propos de l'Arabie saoudite, un certain nombre de préjugés qui ne reflètent pas la réalité de ce pays.

L'Arabie saoudite est elle-même touchée par de nombreux attentats au même titre que l'Europe - attentats qui cherchent à déstabiliser le pays et à terroriser les citoyens. Face à cela, le Royaume a entrepris un certain nombre d'initiatives et de mesures pour combattre le terrorisme sur tous les terrains. A titre d'exemple, l'Arabie saoudite joue un rôle clef dans la coalition internationale qui combat les groupes terroristes. Elle applique par ailleurs un système de contrôle financier très strict, conformément aux principes internationaux établis par le Groupe d'action financière (GAFI), dont les recommandations sont reconnues comme étant la norme internationale en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et contre le financement du terrorisme.

Dans le même temps, le Royaume a mené une campagne rigoureuse pour contrôler la collecte de fonds dans les mosquées et dans les lieux publics. Il a aussi interdit les transferts internationaux d'argent des organismes de bienfaisance saoudiens pour s'assurer que les fonds ne puissent être utilisés par des extrémistes.

Sur la scène internationale, l'Arabie saoudite travaille avec ses partenaires, et notamment avec les autorités européennes, pour lutter contre le terrorisme, son financement et les idéologies extrémistes à sa source. Avec l'Autriche et l'Espagne, l'Arabie saoudite est un membre fondateur du Centre KAICIID, une organisation intergouvernementale qui promeut activement le dialogue entre les peuples de différentes religions et cultures pour lutter contre les peurs et encourager le respect mutuel. Le Centre a joué un rôle central dans la création du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT), pour lequel il a contribué à hauteur de 110 millions de dollars. D'autres initiatives saoudiennes complètent ces efforts en matière de lutte idéologique, comme le Mohammed bin Naif Counselling and Care Centre qui œuvre à déradicaliser et réhabiliter les extrémistes, ou encore l'Assakina Campaign for Dialogue, qui s'emploie à corriger les mauvaises interprétations violentes des doctrines islamiques et qui promeut la modération contre l'excès.