Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

03 févr. 2011 15h03 HE

Le SCFP demande au ministre Strahl de reconsidérer les changements à la sécurité dans les avions

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 fév. 2011) - Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente 9,000 agents de bord, s'inquiète d'une modification à la liste des articles réglementés et interdits qui aurait pour effet de réduire la sécurité et la sûreté des passagers et agents de bord dans les avions.

Les changements, annoncés aujourd'hui, sont à l'effet que les règles concernant les articles réglementés et interdits seront moins vigilantes, et vont entre autre permettre que des passagers amènent à bord des articles dangereux comme des ciseaux.

Or, même une lame de moins de six centimètres peut tuer, et certainement être utilisée pour tenir des passagers ou des membres du personnel en otage, affirme le syndicat.

« Il y a des solutions alternatives qui seraient efficaces sans sacrifier les normes de sécurité actuelles, affirme le président national du SCFP, Paul Moist, dans une lettre datée du 28 janvier adressée au ministre fédéral des Transports, Chuck Strahl. Ce n'est pas le temps d'être moins vigilants à propos de la sécurité. »

Le SCFP considère que la prudence est de mise dans ce dossier et demande que le ministre et le gouvernement Harper consultent de manière significative les intervenants appropriés et reconsidèrent leur décision.

Renseignements

  • Relations du SCFP avec les médias
    Pierre Ducasse
    613-852-1494
    pducasse@scfp.ca