Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

21 août 2014 12h42 HE

Le SCFP : la négociation centrale au nom des travailleurs des conseils scolaires offre de nouvelles occasions de protéger et de servir l'éducation publique

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 21 août 2014) - Les représentants des travailleurs des conseils scolaires de l'Ontario affirment être impatients de façonner et de préserver les éléments essentiels de l'enseignement public en Ontario. La déclaration a été faite le jour où le syndicat a remis un avis de négocier aux conseils scolaires de l'Ontario. Le SCFP représente les travailleurs de 110 unités de négociation.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) représente 55 000 travailleurs de soutien scolaire en Ontario. En mai, les membres ont choisi de participer à la négociation centrale avec le ministère de l'Éducation et les conseils scolaires. Au début du mois, la ministre de l'Éducation de l'Ontario a publié un règlement désignant le SCFP comme organisme négociateur syndical pour ses membres.

« Il nous tarde de rencontrer les représentants du gouvernement et des associations de conseillers scolaires le plus rapidement possible pour entamer le processus de négociation », a déclaré Terri Preston, présidente du Comité de coordination des conseils scolaires ontariens (CCCSO) du SCFP.

« Nos membres souhaitent ratifier une convention collective qui respecte leur travail et qui reconnaît pleinement leur rôle fondamental au sein de l'école. Nous sommes mobilisés et prêts à négocier ».

Jim Morrison, coordonnateur du CCCSO du SCFP a ajouté : « le ministère siègera à la table centrale et tous les intervenants ont un rôle clairement défini à jouer dans le cadre du processus de négociation. Selon ce modèle, nous espérons réaliser des gains qui profitent à nos membres tout en contribuant à assurer l'avenir de l'éducation publique en Ontario.

Grâce à la négociation collective, le SCFP présentera les préoccupations et les problèmes des travailleurs à la fois au ministère et aux employeurs. Tout au long de ce processus, nous insisterons sur nos intentions visant à protéger l'éducation publique par le biais d'une convention collective solide ».

Renseignements

  • Terri Preston, présidente du Comité de coordination
    des conseils scolaires ontariens du SCFP,
    416-885-5585

    Jim Morrison, coordonnateur du Comité de coordination
    des conseils scolaires ontariens du SCFP,
    905-243-1483

    Mary Unan
    département des communications du SCFP,
    647-390-9839