Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)



Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

22 nov. 2012 08h00 HE

Le SCFP presse les premiers ministres de prioriser les intérêts du Canada dans les accords commerciaux

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 nov. 2012) - Alors que les 13 premiers ministres provinciaux et territoriaux du Canada se rencontrent à Halifax pour débattre de commerce et d'économie mondiale, le président national du SCFP, Paul Moist, les incite à remettre en question l'ordre du jour commercial du gouvernement conservateur fédéral.

Les accords commerciaux et les accords de protection des investissements comme l'Accord économique et commercial global (AÉCG) avec l'Union européenne et l'Accord sino-canadien sur la protection des investissements menacent gravement la souveraineté des provinces. L'Ontario et le Québec sont déjà aux prises avec des contestations juridiques devant l'Organisation mondiale du commerce pour avoir adopté une loi sur l'énergie verte ou pris des mesures afin de bannir la fracturation hydraulique. Les plus récents accords commerciaux en négociation réduiront encore plus la marge de manœuvre législative des gouvernements provinciaux et municipaux.

« Le Canada est une nation commerçante, soit, mais nous ne pouvons pas continuer ainsi à brader nos ressources naturelles et à accorder aux multinationales et aux gouvernements étrangers le droit de poursuivre nos gouvernements ou de restreindre la capacité de ces derniers à gouverner dans l'intérêt de la population canadienne, a déclaré M. Moist. Avec ces accords commerciaux, nous renonçons clairement à notre souveraineté. »

« Au lieu de conclure des accords qui sacrifient les droits des Canadiens au bénéfice des investisseurs étrangers, poursuit-il, nous avons besoin d'accords commerciaux équitables qui soutiennent les industries stratégiques à valeur ajoutée, la création d'emplois bien rémunérés ainsi que l'amélioration des conditions de travail et des conditions sociales au Canada et ailleurs dans le monde. J'espère que les premiers ministres provinciaux et territoriaux profiteront de cette rencontre pour critiquer l'approche commerciale actuelle du gouvernement fédéral. »

Le Conseil de la fédération qui regroupe les treize premiers ministres provinciaux et territoriaux du Canada se réunit à Halifax les 22 et 23 novembre. Au sein de conseil, ils travaillent de concert au renforcement de la fédération canadienne en nourrissant des relations constructives entre les provinces, les territoires et le fédéral.

Lisez la lettre que Paul Moist a adressée aux premiers ministres provinciaux et territoriaux.

http://cupe.ca/trade/urges-premiers-canadian-trade-deals

Renseignements

  • Philippe Gagnon
    Relations de presse nationale du SCFP
    613-894-0146