Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

19 janv. 2015 10h25 HE

Le SCFP salue la décision de la Cour suprême reconnaissant le droit à la négociation collective

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 jan. 2015) - Le SCFP, le plus grand syndicat canadien, applaudit la décision de la Cour suprême du Canada reconnaissant, dans un jugement récent, le droit des travailleurs canadiens à la libre négociation collective. Vendredi, le plus haut tribunal au pays a déclaré inconstitutionnelle une loi empêchant les membres de la GRC de se syndiquer, jugeant que cela enfreint le droit des employés à la liberté d'association.

Le Syndicat canadien de la fonction publique souligne que cette décision est une grande victoire pour les 21 000 membres réguliers et civils de la GRC, ainsi que pour l'ensemble des travailleurs canadiens.

« La Cour suprême est catégorique, les travailleurs, y compris les employés de la fonction publique, possèdent le droit constitutionnel de négocier collectivement et librement. Le tribunal va même plus loin en reconnaissant le rôle essentiel des syndicats et de la négociation collective dans la promotion des intérêts des travailleurs » a affirmé le président national du SCFP, Paul Moist.

La Cour suprême accorde au gouvernement fédéral un délai de 12 mois pour modifier la loi mise en cause.

« Le SCFP presse le gouvernement fédéral de se conformer rapidement au jugement afin de respecter les droits des membres de la GRC. Nous espérons que le fédéral, les autres gouvernements canadiens et les employeurs du secteur public tiendront compte de l'important précédent que vient d'établir la Cour suprême quant au droit à la négociation collective de tous les employés de la fonction publique », a ajouté Paul Moist.

Depuis plus de dix ans, les membres subalternes de la GRC essaient de faire reconnaître par les tribunaux leur droit à former leur propre association afin de pouvoir négocier collectivement, indépendamment des cadres de la GRC. Paul Moist a félicité ces employés pour leur persévérance. « Au nom des 630 000 membres du SCFP, je vous souhaite bonne chance pour la suite des choses. Le SCFP sera toujours là pour vous épauler », a-t-il conclu.

Renseignements