Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

02 mai 2007 11h08 HE

Le secrétaire d'Etat Paradis annonce l'octroi de 228 000 $ pour améliorer les pratiques de gestion agroenvironnementales au Québec et au Nouveau-Brunswick

SAINT-HYACINTHE, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - L'honorable Christian Paradis, secrétaire d'Etat à l'Agriculture et député de Mégantic-L'Erable, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé aujourd'hui un appui financier de 228 000 $ du nouveau gouvernement du Canada à la Fédération de l'UPA de Saint-Hyacinthe, pour un projet visant à améliorer les pratiques de gestion agroenvironnementales au Québec et au Nouveau-Brunswick.

"Ce projet visant à prévenir l'érosion des terres agricoles produira de façon immédiate d'excellents résultats pour ce qui est de la qualité de l'eau. En outre, à la fin du projet, les producteurs bénéficieront d'outils de géomatique et d'une expertise technique qui leur permettront d'appliquer des mesures de correction dans leur région", a déclaré le secrétaire d'Etat en saluant la démarche de la Fédération régionale de l'UPA de Saint-Hyacinthe et de ses partenaires.

Le projet vise à produire un diagnostic de l'érosion de deux bassins versants, situés au Québec (rivière Yamaska) et au Nouveau-Brunswick (Black Brook), et à assurer le transfert d'expertise technique pour accélérer l'adoption de pratiques de gestion bénéfiques par les producteurs agricoles dans ces régions.

Le projet est dirigé par la Fédération de l'UPA de Saint-Hyacinthe et ses producteurs, en collaboration avec le Comité du Bassin versant de la rivière Yamaska, le Conseil de conservation des sols de l'Est du Canada, Géomont, l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.

Le gouvernement fédéral fournit cette aide financière dans le cadre du Programme de couverture végétale du Canada. Dotée d'un budget de 110 millions de dollars sur cinq ans, l'initiative vise à aider les producteurs à améliorer leurs méthodes de gestion des pâturages, à protéger la qualité de l'eau, à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à accroître la biodiversité et à mettre en valeur les habitats fauniques. Ce financement fait partie d'une enveloppe nationale spéciale réservée aux projets qui s'adressent à plus d'une province.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada - Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet du secrétaire d'État
    Mark Quinlan
    Directeur des communications
    613-759-1107