Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

10 oct. 2012 09h18 HE

Le secrétaire parlementaire Chris Alexander participe à une réunion des ministres de la Défense des pays membres de l'OTAN

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 oct. 2012) - Monsieur Chris Alexander, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, a conclu aujourd'hui sa participation à la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l'OTAN, qui a eu lieu du 9 au 10 octobre, au quartier général de l'OTAN à Bruxelles, en Belgique.

Lors de cette réunion, les alliés de l'OTAN ont évalué les progrès accomplis à ce jour en ce qui concerne la mise en œuvre d'une série d'initiatives en matière de capacités de défense approuvées par les dirigeants présents au Sommet de Chicago en mai 2012, et se sont penchés sur la voie à suivre à cet égard. Le Programme de défense de Chicago, qui inclut le concept de la défense intelligente, l'horizon 2020 pour les forces de l'OTAN et l'initiative commune des forces, vise à maintenir les capacités de défense de l'Alliance en cette époque d'austérité budgétaire.

« Les réunions des ministres de la Défense des pays membres de l'OTAN donnent l'occasion aux alliés de discuter des enjeux pressants en matière de défense et de sécurité qui touchent les membres de l'Alliance et de prendre les décisions qui s'imposent à cet égard, a déclaré M. Alexander. Il s'agissait de la première rencontre des ministres de la Défense des pays membres de l'OTAN depuis le Sommet de l'OTAN tenu à Chicago, en mai dernier. Je suis convaincu que nous avons progressé quant à la mise en œuvre du Programme de défense de Chicago, qui compte pour beaucoup dans les efforts déployés par l'OTAN pour demeurer une organisation souple et efficace d'un point de vue opérationnel en cette période de crise économique. »

En plus de s'attarder aux initiatives en matière de capacités de défense de l'OTAN, les participants à la réunion ont aussi tenu des séances où il a été question des opérations menées par l'OTAN en Afghanistan et au Kosovo. Des représentants des pays non membres de l'OTAN ayant participé à ces missions étaient présents lors de ces séances, ce qui fait ressortir la volonté de l'OTAN de favoriser la coopération pour la sécurité par l'entremise de ses partenariats, qui comptent pour beaucoup lorsqu'il s'agit d'assurer l'efficacité de l'OTAN à titre d'alliance politico-militaire.

La priorité du Canada au sein de l'OTAN consiste à poursuivre le travail amorcé en vue d'améliorer le point fort de l'Alliance, soit agir à titre de centre politique et militaire souple axé sur les opérations. En mettant l'accent sur l'intégration des gains en interopérabilité et des leçons apprises dans le cadre des dernières opérations, sur l'apport de solutions multinationales novatrices en matière de développement des capacités et sur une meilleure exploitation de la technologie, le Canada est d'avis que l'OTAN pourra continuer de relever les défis propres au XXIe siècle au chapitre de la sécurité.

Pour en savoir plus sur la déclaration du Sommet de Chicago, veuillez consulter le http://www.nato.int/cps/fr/SID-FCEE87E6-B712200C/natolive/official_texts_87593.htm?mode=pressrelease.

Pour en savoir plus sur la déclaration du sommet sur les capacités de défense pour les forces de l'OTAN à l'horizon 2020, veuillez consulter le http://www.nato.int/cps/fr/SID-FCEE87E6-B712200C/natolive/official_texts_87594.htm?mode=pressrelease.

Renseignements