Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

11 sept. 2012 11h00 HE

Le secrétaire parlementaire Mike Lake visite un laboratoire de recherche sur l'autisme à l'Hôpital pour enfants de Toronto

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 11 sept. 2012) - Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Industrie et député d'Edmonton-Mill Woods-Beaumont, Mike Lake, a visité aujourd'hui le Centre de génomique appliquée de l'Hôpital pour enfants de Toronto. Cette visite lui a permis d'en apprendre davantage au sujet d'un projet explorant le fondement génétique de l'autisme.

M. Lake - dont le fils de 16 ans, Jaden, est atteint d'autisme - a rencontré le Dr Stephen Scherer, qui dirige ce projet de recherche au Centre de génomique appliquée. Ce centre, qui est l'un des cinq Centres d'innovation de science et de technologie au pays à être financés par Génome Canada, offre aux chercheurs les outils et l'expertise nécessaires pour analyser de diverses façons la génomique, ce qui donne lieu à des travaux de pointe.

« Notre gouvernement tient résolument à soutenir les familles canadiennes, a affirmé M. Lake. Ces travaux de recherche revêtent une importante capitale pour les familles comme la mienne et je suis fier que notre gouvernement appuie la recherche de pointe en génomique menée au Canada. Les travaux d'avant-garde du Dr Scherer génèrent des innovations qui contribuent à élucider les mystères de l'autisme. »

Grâce à un financement de plus de 15 millions de dollars provenant entre autres du gouvernement Harper et de Génome Canada, l'équipe du Dr Scherer est en mesure de mener des recherches visant à isoler les gènes pouvant prédisposer aux troubles du spectre de l'autisme. L'autisme, qu'on soupçonne d'avoir un fondement génétique important, est un trouble du cerveau incurable qui empêche une personne de communiquer et d'entrer en relation avec les autres. La cause réelle de ce trouble demeure toutefois inconnue.

L'autisme touche actuellement plus de 200 000 Canadiens. Une fois que des gènes précis auront été isolés, les médecins pourront porter un diagnostic beaucoup plus rapidement et traiter la maladie plus efficacement. Ces travaux de recherche ont déjà suscité l'intérêt de certaines des plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde, qui voient les découvertes de la génomique et le profilage comme une première étape possible de la mise au point de pharmacothérapies efficaces.

Jusqu'à présent, le gouvernement Harper a versé 980 millions de dollars à Génome Canada. Ce financement, jumelé à des fonds obtenus auprès d'autres partenaires, porte la somme consacrée à la recherche en génomique au Canada à près de 2 milliards de dollars. Le gouvernement a par ailleurs annoncé, dans le cadre du Plan d'action économique de 2012, l'octroi d'une somme supplémentaire de 60 millions de dollars à Génome Canada en vue de contribuer à la réalisation d'importantes percées dans la recherche en génomique. Ce montant servira au lancement d'un nouveau concours de recherche appliquée dans le domaine de la santé humaine et au soutien des Centres d'innovation de science et de technologie jusqu'en 2014-2015.

Depuis 2006, le gouvernement Harper a investi près de 8 milliards de dollars dans des initiatives destinées à appuyer les sciences, la technologie et la croissance des entreprises axées sur l'innovation au Canada. Ces fonds sont répartis comme suit : 5 milliards de dollars dans la recherche de pointe, l'éducation et la formation; 2 milliards de dollars dans l'infrastructure des établissements d'enseignement postsecondaire; et 1 milliard de dollars dans la recherche appliquée et le financement. Cet investissement a contribué à faire du Canada un chef de file mondial au titre de la recherche dans les établissements postsecondaires. Il a également permis de doter notre pays du savoir et de la main-d'œuvre hautement qualifiée nécessaires pour assurer la prospérité de notre économie.

Génome Canada est un catalyseur de l'essor et de l'application de la science de la génomique, créatrice de richesse économique et d'avantages pour la société canadienne. L'organisme travaille en partenariat afin d'investir dans des projets de recherche à grande échelle, de les gérer et de transformer les découvertes en débouchés commerciaux, et en nouvelles technologies, applications et solutions. Génome Canada facilite la communication entre les administrations publiques, les milieux universitaires et l'industrie pour créer une entreprise d'innovation publique-privée basée sur la génomique et axée sur les secteurs clés des sciences de la vie. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de Génome Canada (www.genomecanada.ca/fr).

Ce communiqué est disponible sur le site Web du Plan d'action économique de 2012 (www.plandaction.gc.ca).

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    Ministre de l'Industrie
    Margaux Stastny
    Directrice des communications
    613-995-9001

    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502

    Génome Canada
    Marlene Orton
    Directrice, Médias et Communications
    613-751-4460, poste 219
    Cell. : 613-295-1476
    morton@genomecanada.ca