BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

19 avr. 2013 06h00 HE

Le secteur agricole canadien demeure concurrentiel à l'échelle mondiale en 2013, selon le Service des études économiques de BMO

- La valeur nette du secteur agricole a crû de 78 pour cent depuis 2003

- Propulsée par l'innovation technologique, la production agricole brute a plus que quadruplé au cours de dernier demi-siècle

- La seconde récolte en importance de l'histoire du pays a été réalisée en 2012

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 19 avril 2013) - La croissance de la production du secteur agricole canadien devrait demeurer stable après la bonne récolte de l'an dernier, les exportations vers les marchés émergents offrant une source de revenu croissante en 2013, selon le Service des études économiques de BMO.

« L'expansion économique rapide des marchés émergents et l'insuffisante de la demande au sud de la frontière ont favorisé la diversification des marchés d'exportation », a indiqué Aaron Goertzen, économiste, BMO Marchés des capitaux. « Malgré une vive concurrence mondiale, l'avantage des producteurs canadiens au chapitre de la productivité leur a permis de réaliser un excédent commercial important et en pleine croissance ».

M. Goertzen a par ailleurs fait ressortir les répercussions potentielles d'une meilleure récolte aux États-Unis cette année. « Alors que les conditions de sécheresse s'estompent aux États-Unis, la hausse de la production pourrait contribuer à un fléchissement des prix des produits agricoles. La croissance de la demande d'exportation pourrait donc s'avérer encore plus cruciale pour les prix et la rentabilité du secteur ».

« Bien que certains producteurs du Centre du Canada aient été confrontés à des problèmes liés à la sécheresse, l'augmentation de la demande et la hausse de la production a permis au secteur de réaliser une solide croissance de revenus en 2012 », s'est réjoui Karl McLaren, directeur, Agriculture, BMO Banque de Montréal. « Ces facteurs, conjugués à des améliorations technologiques permanentes, continuent d'exercer une influence positive sur le secteur agricole. Nous comptons continuer à faire équipe avec nos clients agriculteurs pour les soutenir dans leur croissance et leur succès. »

Le Service des études économiques de BMO a fait ressortir les aspects positifs suivants pour le lecteur :

Innovation

  • Les avancées technologiques, l'amélioration des pratiques de gestion et la consolidation du secteur ont entraîné des progrès soutenus de croissance de la productivité.
  • L'innovation a permis de rehausser la capacité de production du secteur de manière substantielle et constante, le rendement brut par hectare ayant plus que quadruplé au cours des cinquante dernières années.
  • Quelques signes annoncent un ralentissement dans les investissements en innovation - les dépenses privées en recherche et développement dans le secteur agricole ont cependant crû environ deux fois plus vite que celles de l'ensemble de l'économie canadienne au cours de la dernière décennie.

Demande mondiale

  • La croissance rapide de la demande à l'échelle mondiale a entraîné une augmentation substantielle des prix des produits agricoles au cours de la dernière décennie. La forte croissance des exportations s'explique par la croissance rapide des populations et des revenus dans les marchés émergents, laquelle a accru la demande alimentaire dans ces pays. Cet accroissement de la demande se trouve renforcée du fait que les consommateurs des marchés émergents modifient leur régime alimentaire pour adopter des produits à valeur plus élevée comme la viande.
  • L'augmentation de la demande à long terme est pratiquement garantie par la croissance de la population nationale et mondiale, ainsi que par l'augmentation rapide des revenus dans les économies émergentes.
  • Bien que les importations des marchés émergents croissent rapidement, le Canada continue de connaître un excédent commercial important et en pleine croissance avec ces économies. Le développement des marchés émergents est un atout de taille pour le secteur agricole canadien.

À propos de BMO et de l'agriculture

Les liens de BMO avec le secteur agricole canadien remontent à 1817, lorsque la Banque a commencé à travailler avec les agriculteurs pour soutenir et développer l'industrie agricole, qui est devenue un moteur important de l'économie canadienne. Aujourd'hui, BMO offre des solutions de prêt, de dépôt, de gestion de trésorerie et de paiement par carte sur mesure aux propriétaires d'entreprises agricoles du Canada, qui représentent le plus important secteur de base de la clientèle d'entreprises de la Banque.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 542 milliards de dollars au 31 janvier 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services aux grandes entreprises, aux gouvernements et aux clients institutionnels.

Renseignements