SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

31 janv. 2017 09h00 HE

Le secteur de la construction de la Nouvelle-Écosse doit se préparer à un double revers sur le plan démographique

OTTAWA, ON--(Marketwired - 31 janvier 2017) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, les efforts de recrutement du secteur de la construction de la Nouvelle-Écosse viseront principalement à contrer l'énorme vague de départs à la retraite prévus au cours de la décennie, lors de laquelle il faudra remplacer plus de 8 000 travailleurs.

" Le secteur de la construction doit se préparer à un double défi imminent sur le plan démographique, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Le bassin de jeunes travailleurs disponibles rétrécira, au moment où 25 % de la main-d'œuvre actuelle s'apprête à partir à la retraite à un rythme rapide. Une bonne planification sera requise afin de contrer le départ de 8 000 travailleurs, ce qui constituera une perte considérable de compétences et d'expérience pour le secteur. "

Selon le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2017-2026 de ConstruForce Canada, la construction d'immeubles industriels et d'ouvrages de génie civil ainsi que les travaux d'entretien devraient maintenir l'emploi en construction près des niveaux actuels, même lorsque l'activité de construction résidentielle diminuera et que la croissance démographique ralentira. La fin des projets en cours réduira les besoins en main-d'œuvre cette année et l'an prochain, alors que les travaux liés aux chantiers navals et au secteur manufacturier seront en hausse en 2019 et 2020.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • Le secteur de la construction résidentielle diminuera de 18 % au cours des dix prochaines années, avec la perte de 3 000 emplois; la croissance des travaux de rénovation reprendra après 2021.
  • La construction non résidentielle, y compris les travaux d'entretien, augmentera, créant 1 300 emplois au cours de la décennie, une hausse de 10 %.

" La population de la Nouvelle-Écosse est l'une des plus âgées dans les Provinces de l'Atlantique, ce qui compliquera davantage les efforts de constitution d'une main-d'œuvre durable, a ajouté Mme Sparks. Afin de satisfaire les besoins en main-d'œuvre, il faudra mettre l'accent sur des mesures visant à attirer des travailleurs de l'extérieur de la province. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca.

Financé par le Programme d'initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

Renseignements

  • Renseignements :
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@buildforce.ca
    905 852-9186